Stéphane Martin : « Il a eu envie d’y aller, il y est allé. Je n’allais pas le plaquer au sol »

Jean-Louis Triaud

Les Ultramarines, en plus de leur demande de démission de Jocelyn Gourvennec, ont expliqué récemment qu’il voulaient que de l’ordre soit remis au sein des Girondins de Bordeaux, dénonçant une « absence de gouvernance ». Stéphane Martin, dans L’Equipe, a expliqué que plus qu’une fracture entre les deux camps, il y avait un divergence de points de vue. « Ils ne s’en cachent pas, ils veulent virer l’entraîneur et ils considèrent que toute autre décision est une absence de décision. Moi, j’assume complètement […] Il n’y a pas de fracture mais une divergence de points de vue. Chacun est dans son rôle. Ils ont émis un avis. Moi, j’ai pris mes décisions. Ils ne les partagent pas, c’est leur droit ».

 

Il y eut également ce moment à la mi-temps de Bordeaux-Strasbourg, où Jean-Louis Triaud descendit de la tribune Présidentielle pour discuter avec les Ultramarines. Ce fut également un reproche du groupe de supporters envers Stéphane Martin. « Je ne suis pas dans la politique ni dans l’interprétation. Il a eu envie d’y aller, il y est allé. Je n’allais pas le plaquer au sol ».

 

Stéphane Martin

Si on se plante, on se plantera ensemble.

1
Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Quentin Gelez Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Quentin Gelez
Invité

Ce Martin il parle énormément mais il ne dit rien niveau communication cest un désastre