L’après-match. Le changement ce n’était pas maintenant, pas à Guingamp

La trêve étant bouclée, la Ligue 1 faisait son retour ce week-end. A huit matches du terme de cette saison, Bordeaux se doit de finir au mieux cette saison et de ne plus décevoir. Pour cela, ils sont dans l’obligation d’aller faire un résultat à Guingamp. Gustavo Poyet a parlé de changements, nous sommes impatients de voir. Bienvenue dans notre après-match.

La composition guingampaise :

bandicam 2018-04-01 14-45-14-540

La composition bordelaise :

bandicam 2018-04-01 14-45-26-501

Les buts

55ème minute : BUT ! Faute de Baysse à l’entrée de la surface bordelaise. Grenier s’en charge et dépose une douceur de coup-franc dans la lucarne de Costil. 1-0.

59ème minute : BUT ! Sur un coup-franc contré, suivi d’une frappe contrée, Diallo réceptionne le ballon à l’entrée de la surface, et amorce une frappe en demi-volée, imparable pour Costil. Le break est fait. 2-0.

80ème minute : BUT ! Kamano provoque une main d’Ikoko dans la surface. Malcom le tire mais sa tentative est repoussée par Jonhsson. Par chance, la défense guigampaise ne parvient pas à se dégager, et Malcom catapulte le ballon dans les filets. 2-1.

 

Bordeaux chute de nouveau. Encore et toujours. Une parte ratée, où les Girondins se sont réveillés à quinze minutes du terme en étant menés de deux buts. C’est très décevant, de part le manque de cohésion dans le jeu, de créativité offensive et surtout d’esprit de revanche. Aucune réaction, aucun semblant de combativité. C’est très, très inquiétant pour la suite de la saison, mais aussi pour plus tard.

 

bandicam 2018-04-01 14-55-35-242

 

 

Les notes Girondins4Ever

Costil : 1

Sabaly : 3

Koundé : 5

Baysse : 0

Poundjé : 0

Otávio : 0

Meïté : 0

Lerager : 2

De Préville : 0

Malcom : 2

Braithwaite : 0

 

Le Top 

La régularité dans la nullité : Bordeaux continue sa chute, comme une impression de déjà vu. Nous attendions des changements, nous n’avons rien vu. Toujours les mêmes maux, une animation offensive inexistante, un jeu proche du néant. Tout cela se régularise, mais dans le mauvais. C’est très inquiétant. Il reste encore sept matches, on espère que ce ne sera pas sept copies de ce genre.

 

Les Flops 

Paul Baysse (0/10) : Le défenseur central, titulaire en l’absence de Pablo, a vécu une partie compliquée. Il commet une faute dangereuse et pas forcément nécessaire à l’entrée de la surface, qui débouche sur le premier but de Grenier (55′). A coté de cela, il n’a pas paru toujours très serein, comme ce dégagement vers l’arrière, qui offre un face à face à Briand, par exemple. Un retour chez les Girondins plus périlleux que prévu, alors qu’il était censé amener cette stabilité et son expérience.

Maxime Poundjé (0/10) : Averti très tôt dans ce match (7′), cela ne l’a pas empêché de lâcher des tacles très risqués par la suite. Un gros manque d’expérience et d’intelligence de jeu, pour un joueur qui connait pourtant le championnat. A coté de ça, beaucoup de difficultés à défendre, et des montées beaucoup trop rares et souvent ratées qui plus est.

Nicolas De Préville (0/10) : Très certainement le joueur le plus en difficulté de la rencontre. A peine 15 ballons touchés en quasiment une heure, dont 6 perdus. C’est catastrophique, désolant et très insuffisant. Le symbole parfait de l’attaque bordelaise, sans solution, sans imagination et sans efficacité. Cela devient grave, très grave. Et sinon, Nicolas De Préville n’est pas un numéro 9. Pourtant, on l’avait dit, et redit.

 

bandicam 2018-04-01 15-18-57-408

 

La feuille de match

Guingamp-Bordeaux
Dimanche 1er avril 2018 à 15 heures
Stade du Roudourou, Guingamp
31ème journée de Ligue1
15 427 spectateurs
Arbitre : Sébastien MOREIRA
Buts : Guingamp : Grenier (55’), Diallo (59’) et Bordeaux : Malcom (80′)
Cartons jaunes : Guingamp : Didot (85’) et Bordeaux : Poundjé (7’)
Cartons rouges : aucun
Guingamp : Johnsson – Rebocho, Sorbon, Kerbrat, Ikoko – Didot, Diallo (Blas 62’), Grenier – Briand (c), Salibur (Ngbakoto 27’), Benezet (Eboa Eboa 88’).
Remplaçants : Caillard, Eboa Eboa, Martins Blas, Ngbakoto, Thuram, Coco.
Bordeaux : Costil (c) – Sabaly, Koundé, Baysse, Poundjé – Otávio (Laborde 58’), Meïté, Lerager – Malcom, Braithwaite (Kamano 77’), De Préville (Sankharé 58’).
Remplaçants : Poussin, Contento, Lewczuk, Sankharé, Plasil, Kamano, Laborde.

 

bandicam 2018-04-01 16-14-25-682

 

Les stats d’après match

Guingamp-Bordeaux
Possession : 47%-53%
Tirs : 14-16
Tirs cadrés : 6-6
Passes réussies : 78%-77%
Hors-jeux :4-2
Corners : 5-5
Centres : 27-21
Fautes : 11-12

 

bandicam 2018-04-01 15-23-29-736

 

La réaction des coaches

Gustavo Poyet, coach bordelais :  « On attend que quelque chose se passe, cela va contre toi. Même une petite faute à cinq mètres de la surface, il y a but. Après, il ne faut pas attendre… On a attendu que quelque chose se passe pour revenir, et on a perdu une heure de match. Je voulais que les joueurs marquent ce deuxième but, ils ont besoin que quelque chose se passe. Même si ça avait été un match nul et pas une victoire, ce qu’on voulait pourtant… Mais on n’arrive même pas à provoquer ça. Même le pénalty n’a pas été marqué directement mais en trois fois. On a besoin de cette petite chose qui arrive en notre faveur, mais il faut aller la chercher et ne pas attendre ».

 

Antoine Kombouaré, coach guingampais : « C’est une énorme satisfaction. C’est une victoire qui arrive enfin et elle est amplement méritée. Au-delà du résultat, c’est surtout l’énorme performance sortie par les joueurs. Je suis fier de la prestation des garçons. Il faut simplement qu’ils soient capables de faire ça plus souvent. Ce serait sympa. L’idée était de construire notre victoire sur la défense, la capacité à ne rien donner à cette équipe de Bordeaux. À part la frappe de Malcom en première mi-temps, quand il fait le une-deux et qu’il frappe au-dessus, ils n’ont aucune occasion. On a été énorme défensivement. Tout a travaillé, a récupéré le ballon un peu plus haut. Derrière, on a pu se projeter. Quand vous faites beaucoup d’efforts défensifs, vous y laissez un peu de plumes. Il nous a manqué un peu de lucidité et de justesse technique pour approcher du but. On sentait sur cette deuxième mi-temps que si on continuait sur le même tempo, on pouvait faire craquer cette équipe de Bordeaux et c’est ce qui s’est passé. On pensait s’être mis à l’abri avec ce 2-0. Il y a eu une balle de 3-0 qui aurait pu nous faire énormément de bien mais apparemment on aime la difficulté, on aime souffrir. Aujourd’hui ce qui compte c’est de gagner et de prendre trois points. C’est la première pour cette année 2018. J’espère qu’elle en appelle d’autres […] Bordeaux a poussé, mais je suis vraiment content de la prestation des joueurs. Ils ont fait le match que j’attendais d’eux. Il y avait de la crispation et de la tension chez les supporters, mais j’ai des joueurs qui n’en font qu’à leur tête et qui ont du tempérament. Ce qui est rageant c’est de leur faire comprendre qu’au lieu d’attendre d’être au pied du mur, ce serait bien de gagner un peu plus tôt […] J’ai surtout envie de mettre en avant la performance d’ensemble. Tout le monde a contribué à ce qu’on gagne ce soir. C’est le plus important. Quand vous faites un très gros match, c’est plus facile de sortir des individualités. Même sur le pénalty, Johnsson fait un superbe arrêt, on a ensuite Kerbrat qui remet le ballon dans les pieds de Malcom. Derrière, tout le monde a été solide au milieu, dans la récupération du ballon et dans l’utilisation du ballon. Il a juste manqué qu’on soit un peu plus efficaces. On était dans le doute, en difficulté. C’est un gros match qu’on a sorti. Bravo à tous ».

 

Le classement

Capture

 

Stats LFP, screens G4E, propos GirondinsTV et En Avant Guingamp