Clément Carpentier : « Chacun semble avoir ses torts et tout le monde pourrait être perdant au final »

Younousse Sankharé

Après son article dans 20 minutes, Clément Carpentier s’est exprimé su France Bleu Gironde sur le rendez-vous du jour pour Younousse Sankharé.

« Ils vont essayer de trouver un terrain d’entente notamment financier, sinon il faudra aller aux Prud’hommes. Le club a trois principaux griefs contre lui. Le premier remonte à l’affaire des implants de barbe. C’était en février dernier. Le joueur subit une opération chirurgicale et ne joue plus pendant un mois. Était-il inapte, ou était-ce une sanction du club ? Si le joueur affirme avoir eu l’accord plus ou moins clair de son entraîneur et du médecin de l’équipe, les Girondins n’auraient jamais donné leur accord verbal ou écrit. Il lui est aussi reproché des absences non-justifiées à l’entrainement notamment cet été. On parlerait d’une dizaine de séances manquées. Le joueur n’a d’ailleurs jamais démenti cette accusation. Enfin, le troisième reproche est connu de tous. C’est son comportement que le club jugerait déplacé envers son entraineur Paulo Sousa. Cet été, le ton était notamment monté entre les deux hommes notamment après les critiques publiques du portugais envers les joueurs mis à l’écart […] Chacun semble avoir ses torts et tout le monde pourrait être perdant au final. On rappelle d’ailleurs que cette commission juridique de la Ligue peut aussi sanctionner un club s’il y a eu un manquement au règlement ».

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des