Les Girondins et Younousse Sankharé vont tenter de trouver un terrain d’entente financier aujourd’hui, Bordeaux lui reproche trois choses

Jimmy Briand et Younousse Sankharé

Dans le dossier Younousse Sankharé, le club et le joueur ont rendez-vous ce mardi devant la commission juridique de la LFP, rapporte 20 minutes. Celui qui est mis à pied par les Girondins de Bordeaux depuis le 5 septembre va tenter de trouver un terrain d’entente devant la commission juridique de la Ligue Professionnelle de Football aujourd’hui. De son côté, le club au scapulaire lui reproche trois choses. D’abord, l’affaire des implants de barbe, une opération qui a été demandée par le joueur au club et son entraîneur, mais comme le rapporte toujours 20 minutes, « il aurait obtenu l’autorisation de façon plus ou moins claire », le club se défendant aujourd’hui d’avoir donné son accord pour cette opération. Il y aurait également des absences injustifiées à l’entraînement et notamment cet été, soit une dizaine de séances. Enfin, le milieu de terrain est accusé d’avoir eu un comportement déplacé envers le club et Paulo Sousa. « Le ton est sérieusement monté entre les deux hommes cet été » notamment après les propos du coach portugais sur les lofteurs.

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des