Gaëtan Huard : « C’était une équipe de sourds et muets… C’est lui qui a poussé l’équipe : un leader »

Jaroslav Plasil

Pour Gaëtan Huard, l’homme de la rencontre entre les Girondins de Bordeaux et le LOSC, a été Jaroslav Plasil. Tout simplement car l’international tchèque a été celui qui a reboosté l’équipe, et le seul qui parlait, haranguait, encourageait…

« J’ai eu Jaro pas loin de moi et je l’entendais… Il a pris l’équipe à bras le corps. Il a toujours été leader mais là plus que jamais, parce qu’il est seul… C’est ce qui m’étonne dans cette équipe, c’est que c’est le seul. Je regardais, et j’entends tout ce qui se dit, c’était une équipe de sourds et muets. Ça ne se parlait pas, ça ne s’encourageait pas. On n’inculquait pas le pressing, pas un mec demandait aux autres d’aller les chercher… Il faut communiquer sur un terrain ! C’est lui qui a poussé et quand l’équipe a commencé à regarder ses pompes, à 0-1, il a bougé tout le monde en leur demandant de sortir… Ça, ça doit être constant […] Il est au club depuis un certain temps, il a toujours fait ses matches. Jaro, il joue à un poste qui n’est pas le plus économique, il n’a pas un jeu économique non plus. Il a de la qualité technique, de l’engagement, de l’abattage, et il a quand même les kilomètres dans les jambes aussi… Mais le côté revanchard, où il pousse l’équipe… C’est un leader ! Mais il ne faut pas en n’avoir qu’un, et il y a certains joueurs dans le domaine défensif, Pablo et Paul Baysse, on attend plus d’eux dans ce domaine-là. Ils doivent aussi être des leaders d’expérience ».

 

GoldFM

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des