Benoit Costil : « Il ne faut pas croire que les footballeurs sont complètement débiles, on sait analyser »

Benoit Costil

 

Il reste sept journées, mais Benoit Costil a expliqué que « si on fait le bilan maintenant, et j’espère qu’il sera meilleur à l’issue de ces sept matches, c’est un peu la photographie qu’on peut faire de la saison ce manque de régularité. Après, sincèrement, j’espère qu’on saura tirer les leçons de cette première partie de saison où on a eu un passage moyen, mais tout n’a pas été mauvais non plus. C’est repartir au combat, faire les choses. Quand ça se passe mal, devant la presse on dit de belles choses, mais on ne les fait pas toujours. A un moment, il faut répondre sur le terrain et mettre tous les ingrédients d’un match de Ligue 1, pour gagner les matches. On doit être au mois à 100% à chaque fois sinon ça ne passe pas […] De la tension à l’entrainement cette semaine ? Non, je n’ai pas vu ça. Forcément quand vous ne gagnez pas et que vous faites des prestations comme on a pu faire, notamment Rennes ou la première mi-temps de Guingamp, vous êtes obligés de pointer certaines choses. Le coach nous dit les choses. Nous, on n’est pas plus fous que les autres donc on pense la même chose. Il ne faut pas croire que les footballeurs sont complètement débiles. On sait analyser nos bonnes prestations comme nos mauvaises. On a aussi suffisamment de recul pour dire qu’on n’a pas été bon dans tel ou tel domaine et qu’il va falloir y remédier […] On n’est pas fous, on sait aussi faire les analyses, qui sont parfois différentes de la vôtre (rires). On se doit être objectifs, lucides, en se disant qu’on ne peut pas continuer comme ça ».

 

GirondinsTV

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des