Soualiho Meïté : « On retombe dans nos travers et ce n’est plus Gourvennec qui est là »

Soualiho Meïté

Face à Guingamp la relation sur le terrain entre le milieu et l’attaque a été très compliquée. Soualiho Meïté est revenu sur ça qui pour lui est bien plus profond qu’un problème de lien entre deux lignes. « Même le lien de milieu à défense a été compliqué aussi. Ce n’est pas juste milieu/attaque, je pense que c’est un tout. C’est tout une équipe. Ça part de Benoît jusqu’à l’attaquant qui joue, que ce soit Nico (De Préville) ou Martin (Braithwaite) contre Guingamp. C’est un ensemble, un mélange et c’est à nous de le régler. C’est facile de dire que l’entraineur n’a pas fait la bonne composition ou qu’il n’y a pas eu les bons joueurs. À un moment donné, il ne faut pas se leurrer, c’est nous le problème et c’est à nous de régler le problème. Quand le coach Gourvennec était là, on a beau dire mais c’était bien facile de mettre toutes les erreurs sur le coach. La série s’était stoppé après son départ mais on voit bien qu’on retombe dans nos travers et ce n’est plus Gourvennec qui est là. Il faut qu’on se mette dans les têtes que le problème c’est nous et pas les autres. On avait fait une belle série, on était tous ensemble et on a commencé à se relâcher, que tout allait aller tout seul. Il y a eu Marseille où on a perdu, Nice où on méritait plus mais des matches comme Angers ou Rennes, ce n’était pas nous. Et même Guingamp, ce n’était pas nous.  Aujourd’hui il y a une prise de conscience de toute l’équipe et des joueurs surtout. On a beau faire ça, mettre lui, l’autre ou changer untel ou untel, les acteurs sur le terrain c’est nous et c’est à nous de changer ça parce que ça devient inquiétant. On ne retrouve plus rien, c’est à nous de prendre les choses en main et de se dire qu’on a gâché beaucoup de choses, qu’on a un visage et un minimum de fierté et qu’il faut que ça ressorte ».

 

GirondinsTV

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des