Gustavo Poyet préfère avoir des joueurs avec du caractère et a remarqué qu’à Bordeaux, c’était « facile de vivre »

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des