Laurent Perpigna : « L’utilisation sauvage est quelque chose de dangereux, on touche du bois, il n’y a pas eu de drame »

Manci et Perpigna

 

Dans le So Foot de ce mois-ci, Laurent Perpigna échange avec plusieurs intervenants sur le sujets des fumigènes. Voici l’avis du responsable des Ultramarines sur le sujet. « Il y a une négation continue sur la problématique des fumigènes. Vous avez abordé quelques ouvertures en disant ‘si, si, si…’. Moi, je ne fonctionne pas par uchronie. Qui dit négation dit absence de solutions. Oui, l’utilisation sauvage est quelque chose de dangereux, on touche du bois, jusqu’à preuve du contraire, il n’y a pas eu de drame. Mais sachez que tout le monde en portera la responsabilité. Il y a dix ans, Monsieur Thiriez m’a dit en me regardant droit dans les yeux ; ‘Monsieur Perpigna, on est ouvert au dialogue’. Pour un Bordeaux-Saint-Etienne, on avait monté un dossier de huit pages, on avait mis dans la boucle le club, les pompiers, le service départemental d’incendie et de secours, la sécurité civile. On avait créé une zone dédiée sur la pelouse avec l’accord du club, pour ne gêner personne Ce n’étaient même des fumis, c’étaient des pots de fumée, bleu blanc vert pour symboliser l’amitié entre les supporters. Magnifique image, qui a coûté au club plusieurs milliers d’euros d’amende, bien que ce fut fait avait le début du match, pour ne pas entraver son déroulement, et sur la pelouse, pour ne gêner personne. Nous, on a toujours cette rancœur. Un espace de dialogue est possible, mais parler pour ne pas être entendu, c’est fatiguant ».

So Foot

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des