Paul Baysse : « A Monaco, il ne faut pas qu’il y ait de la pression négative. La motivation, elle y sera »

Monaco-Bordeaux

 

Forcément avec le retour des bons résultats, les joueurs des Girondins ont sorti un peu la tête de l’eau. Pour Paul Baysse « le fait d’être sorti de cette spirale dynamique, forcément cela remet des têtes à l’endroit. Pour moi, c’est difficile de comparer ce qu’il y avait avant avec ce qu’il y a maintenant. Je n’ai pas beaucoup de recul à ce niveau-là. Le groupe travaille bien. On est à l’écoute du coach, les joueurs sont impliqués. C’est ce qu’il faut garder. La saison est encore longue, il reste encore des matches à jouer, tout le monde va jouer. Il faut rester concentré jusqu’au bout. On est un groupe, on a un club, il faut finir le plus haut possible ».

 

Notre équipe n’aura rien à perdre, enfin presque, lors du déplacement à Monaco. « On peut voir ça comme ça, puisque c’est Monaco à Monaco. Il ne faut pas qu’il y ait de la pression négative. La pression doit être positive, elle doit être dans de bons termes, elle doit nous permettre de nous surpasser. La motivation, elle y sera quand on jouera contre Monaco, c’est un gros match. Contre une grosse équipe, avec beaucoup d’internationaux et de bons joueurs. La motivation, c’est sûr qu’elle y sera, mais il faut rester concentré et il ne faut pas se dire que la défaite n’est pas grave. On est des compétiteurs, on veut le gagner. Si on ne commence pas le match en voulant le gagner, cela ne sert à rien d’y aller. On n’a pas la prétention de dire que nous allons gagner et que l’on va rentrer. En tout cas, on va mettre des choses en place, pour les mettre en difficulté pour essayer de revenir avec les trois points. C’est l’objectif, comme à chaque match ».

 

Il faudra surtout se méfier des deux hommes, Ronny Lopes et Keita Baldé. « Entre autres, et tout ce qu’il y a derrière. Les offensifs, c’est un peu la fin du travail. Mais tout le travail qui est en amont, que ce soit au milieu, avec les latéraux… Je crois qu’il n’y aura pas Glik derrière, mais ils ont quand même une belle assise défensive. C’est une grosse équipe, on la connaît, on connaît les joueurs. Je ne pense pas que Falcao soit de retour. Il y aura d’autres attaquants qui seront là. A nous d’être concentrés, d’être à 100 % et d’être solidaire. Il y a de grands joueurs en face, mais si on est solidaires, on pourra bien défendre et les mettre en difficulté ».

 

GirondinsTV

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des