« Votre série s’arrêtera dimanche »

stade-velodrome

 

 

Ami d’enfance du créateur et webmaster de Girondins4ever, Bérenger supporter l’OM. Oui, personne n’est parfait. Qu’est ce qui a fait que ce pur calaisien s’est mis à suivre et apprécier Marseille ? Nous n’en savons réellement pas grand chose. Une erreur de jeunesse, surement. Pourtant, il est dans le domaine de l’optique aujourd’hui ; il n’a donc pas de problèmes de vue… Voici donc ses réponses à nos questions, avant le rencontre entre nos deux équipes, dimanche à 14 heures.

 

Peux-tu te présenter en quelques lignes ?

Bonjour à tous. Je m’appelle Bérenger et j’ai 28 ans. Je supporte l’OM depuis mon enfance et mes premiers matches vécus alors depuis les tribunes du Vél’.

 

Comment expliques-tu les mauvais résultats de Marseille en championnat ? Est-ce que les blessures d’André Ayew et Mathieu Valbuena ont été des freins à ces bons résultats ?

Je pense que cette série de mauvais résultats est avant tout liée à un tirage très défavorable en Ligue des Champions. Rencontrer de telles équipes tous les 15 jours peut vous transcender ou vous plomber… En l’occurrence, je pense que le mental en a pris un coup et cela se ressent d’ailleurs contre les « grosses équipes ». Mais les blessures ne sont, à mon sens, pas une excuse valable quand on met le budget pour un tel recrutement, et qu’on affiche de telles ambitions.

 

Justement, on croyait que personne n’avait fait pire avec notre piètre parcours en Ligue Europa. Mais si, finalement, vous sauvez notre honneur avec ce beau parcours en Ligue des Champions…

Je reconnais bien là ton humilité. Je considère qu’il s’agit d’une toute autre épreuve, avec des adversaires bien plus costauds, même si cela n’enlève en rien à la honte que l’on peut ressentir. Nous avons effectivement de quoi être honteux aux vues de notre effectif car on aurait dû mieux faire mais de là à « sauver votre honneur », je t’arrête tout de suite, vous n’avez pas à rougir, vous avez fini là où vous deviez finir ! La preuve, contrairement à notre contre perf’, vous, personne n’en a parlé…

 

La direction marseillaise a opté pour le limogeage d’Elie Baup, pour laisser place à quelqu’un que tu portes particulièrement dans ton cœur, José Anigo… Ton regard sur cette nouvelle et sur le fait qu’il sera peut-être l’entraineur jusqu’à la fin de saison ?

La faute revient bien sur aussi en grande partie aussi à un staff et à une direction qui n’est pas à la hauteur. Baup a été le premier à trinquer – et ses erreurs de coaching et d’autorité le justifient – mais Anigo n’a clairement pas sa place sur le banc, ni dans le staff. Anigo traverse les époques sans être inquiété alors peut être que le fait qu’il soit sur le banc jusque mai pourra faire ouvrir les yeux à la Présidente… Si toutefois elle porte un intérêt au domaine sportif…

 

Au dernier mercato, vous avez été l’un des clubs qui a le plus déboursé d’argent… Quel regard portes-tu sur les recrues ?

Je trouve le recrutement très ambitieux, contrairement à ce que j’ai connu ces dernières années. Thauvin a été critiqué suite à son transfert mais je pense que les supporters adverses nous l’envient surtout beaucoup. Payet me semble inconstant pour le moment, mais il a toujours été moyen lors de ses premières saisons. Lemina, Imbula et Mendy ont encore besoin de progresser et de jouer mais ce sont de jeunes joueurs intéressants, si toutefois on les garde suffisamment longtemps… Enfin, Khalifa est mon seul point d’interrogation. L’équipe manque cruellement d’un tueur devant le but et je pense que faute de budget, on n’a pas pu t’acheter toi, donc on fera avec… (rires)

 

Plus généralement, quelle sont les forces et les faiblesses de Marseille cette saison ?

On a perdu en solidité défensive. Le fait que Mandanda et Nkoulou, deux éléments majeurs derrière, soient courtisés, leur a peut être desservi. Mais la faiblesse des latéraux explique aussi cela. Bordeaux devra quand même se méfier dimanche car on a des joueurs qui sur un match peuvent être décisifs, même si l’infirmerie est pleine. Avec un peu plus de régularité, on doit finir sur le podium.

 

Comment perçois-tu les Girondins de Bordeaux, en général, comme plus particulièrement cette saison ?

Je trouve que les dirigeants bordelais manquent cruellement d’ambitions et que l’effectif manque de joueurs qui sortent du lot. A coté de ça, je sais que c’est une équipe imprévisible qui sait aller chercher des points lors de gros matches mais qui peut le week-end suivant se ridiculiser contre Nantes. Votre série en cours est plutôt pas mal, mais elle s’arrêtera dimanche.

 

Des joueurs bordelais peut-être à surveiller pour Marseille ?

On craint dégun ! (rires) Ma seule crainte, c’est que Poundjé nous casse Thauvin ou Payet… Sinon offensivement, Obraniak ou Diabaté peuvent être à surveiller. Mais ma crainte principale, c’est surtout la tactique mise en place par José…

 

Un petit pronostique pour dimanche ?

2-1 pour Marseille. Payet pour Gignac à la 41ème, et corner de Thauvin pour Diawara à la 85ème. Ne cherche pas, j’ai déjà vu le match ! Bon match à tous !

 

 

Le rendez-vous est pris ! Merci à Bérenger pour ses réponses et le temps qu’il nous a accordé ;) Et allez Bordeaux !