Voilà, c’est fini…

uneG4Efrancis

 

 

C’est donc la deuxième année consécutive que nous héritons de la place du « con » dont on va finir par devenir roi …. de quoi se consoler toutefois pour les plus optimistes de cette cauchemaresque saison …

 

En prime, à défaut d’un feu d’artifice, le public Bordelais a fêté l’un de ses joueurs les plus fidèles (après Alain Giresse l’indétrônable)…il s’est passé un moment d’émotion très fort ainsi qu’une très belle communion entre Ulrich Ramé et un public reconnaissant , tout acquis à sa cause ..

 

 

 

 

 

Les lampions se sont donc éteints, ….c’est de l’humour….. autant faut-il qu’ils se soient allumés cette saison, les occasions en tout cas, n’ont été que trop rares

 

 

Tout est à craindre désormais …..

 

 

….de maladresse de Triaud à l’incompréhension de Nicolas Tavernost , nous tombons dans la fatalité …oui notre club est en danger ….le mot à aujourd’hui, n’est certainement pas trop fort …

 

Le parallèle n’est pas sans rappeler la situation du FC Nantes ..tous les ingrédients semblent en effet réunis ! ce n’est heureusement pas pour cette année , mais si rien ne bouge il est à craindre que l’échéance arrivera forcément ….

 

A tous les étages nous ne pouvons que constater que ce club ne peut prétendre dans ces conditions, à s’installer dans la hiérarchie de notre football …trop d’occasions manquées , l’exemple de Lille risque d’ailleurs nous prouver dans les années qui vont suivre, que l’intelligence , la rigueur , la motivation et la détermination sont les qualités indispensables à la réussite …

 

Le président Seydoux , en jouant les modestes, a su mener avec humilité à la construction du LOSC , sans faire de vagues, il a su surfer dans ce monde de requins , en se faisant parfois déposséder de ses meilleurs joueurs tout en gardant sa ligne de conduite : celle de devenir grand !…

 

L’exemple de Lyon a certainement été l’élément moteur de cette discipline dans la gouvernance Lilloise, mais faut-il encore en avoir les capacités qui, malheureusement , sont à des années lumières de celles de nos dirigeants …

 

C’est d’autant plus regrettable, qu’il y avait la place , que construire un club sain , n’est pas forcément avec le chéquier à la main , cela aide mais ce n’est pas déterminant ..mais se retrousser les manches, aller au combat des idées , se structurer avec des hommes de bonne volonté surtout compétents et efficaces , est beaucoup plus productif que brasser du vent à longueur d’année en paroles et gestes devant un parterre de journalistes qui ne demandent que de l’information et non pas de l’intox accompagné d’humour qui ne fait rire que son auteur ….

 

Que dire alors du président Marty , qui à force d’abnégation et de courage à amener l’Union BB au paradis alors que depuis cinq années il dû repousser maintes fois l’envie de tout lâcher … cela lui en a coûté tant moralement que financièrement !….et bien non , son entêtement l’a emporté , il ne s’est pas réfugié derrière cette fameuse fatalité , dans cette spirale négative que lui promettait certains …Bravo MONSIEUR !….chapeau bas ….

 

Pour la reconquête de l’élite et du rugby à Bordeaux , le combat était pourtant disproportionné par rapport au fauteuil présidentiel douillé de notre club des Girondins !

 

Bordeaux et la région renaissent de ses cendres et c’est tant mieux, LE TEMPS DU PARTAGE va enfin commencer …

 

 

 

 

L’Union Bordeaux-Bègles en top 14, les JSA Bordeaux Basket avec un président compétent comme Boris Diaw retrouve la Pro-B, affichant l’ambition de monter en Pro A ( objectif des Play-offs dès la saison prochaine avec un entraineur de renom ) avec comme projet le nouveau Palais des Sports , le Hand ( les filles de Mios en particulier) , le Hockey …bref une panoplie de sports de haut niveau qui risque tout simplement concurrencer désormais les Girondins de Bordeaux …

 

 

 

 

 

 

 

Claude Bergeaud 3 fois champion de France avec Pau ex-sélectionneur de l’équipe de France…nouvel entraineur des JSA Bordeaux Basket en ProB

 

 

Et c’est tant mieux , PLUS DE MONOPOLE , Monsieur de Tavernost qui , n’en doutons pas ne pourra que se réjouir de la situation , devra faire face à la diversité des spectacles ainsi proposée au public Aquitain…a-t-il simplement pensé à cette nouvelle donne ? les recettes abonnements risquent dans un premier temps en souffrir , surtout, si la « voilure » disparait complètement du navire !

 

Les nouvelles en effet, du club phare de la région, ne sont pas très rassurantes … les deux têtes de l’exécutif ne semblent plus être un gage de sérénité ..de nombreuses divergences voient le jour et s’accumulent , la situation tant sportive que financière reste la principale difficulté de cette fin de saison …

 

Comment attirer dans ces conditions le client, qui lui, ne semble pas disposé à rédiger un chèque en blanc qui sera tout naturellement dans une situation d’attente en regardant forcément à côté, un sport qui puisse l’intéresser ( les abonnement Rugby, Basket sont tout aussi attrayants)……ne voulant sûrement pas revivre une saison pourrie avec des joueurs ( leur contrat en béton le certifiant ) qui seront…… toujours là !

 

 

La priorité : qui sera le nouveau berger ?

 

 

C’est la question qui fait débat …

 

– Faut-il un entraîneur ayant l’habitude de ce genre de situation, sans prétention , acceptant les décisions du château ?

 

– un médiatique qui pourra encore faire croire à la profession que le club est grand et ambitieux ?

 

– Un bâtisseur constructeur , qui aura pour ambition de s’appuyer enfin sur un centre de formation qui existe encore ?

 

– Ou tout simplement un entraîneur sur la touche depuis quelques saisons ayant comme principale obsession de se relancer pour ensuite rebondir ailleurs à la première occasion ?

 

Notre club est dans un tel état de déconfiture, qu’il lui parait difficile à prétendre recruter en entraîneur de renom..et Bordeaux est-il encore un club attirant ?

 

Trois noms en tout ca se dégagent pour en prendre néanmoins les destinées :

 

– Paul Le Guen qui n’a pas entraîné en France depuis le PSG

 

– Ricardo ……lui, a déjà dirigé le club girondin …il rentre dans la catégorie des constructeurs bâtisseurs

 

– Philippe Montanier un jeune qui monte qui n’est pas s’en rappeler un certain Rudi Garcia

 

– Un ancien de 98 qui désire embrasser la profession à la manière de Laurent Blanc ? le bruit courait dans les travées de Chaban Delmas ( Alain Boghossian …. même Marcel Dessailly )

 

 

S’il n’en reste plus qu’un …….

 

 

 

 

 

Effervescence (à la veille du match contre Montpellier autour du château )…..qui sera le nouveau berger ?

 

Entre les journalistes et les « fidèles » du Haillan deux noms sont sur toutes les lèvres : Paul Le Guen et son adjoint Colleu pourraient donc prendre les destinées sportives du club …oui mais voilà , l’affaire n’est pas encore acquise puisque quelques détails restent à régler comme on dit dans le milieu !

 

Quelquefois , des petits points de détail peuvent devenir en fait tellement gros, qu’ils finissent par faire échouer les négociations…certains observateurs prétendent même, que le Breton peut faire également « écran »ou « bouc » émissaire ( au pays des chèvres) pour qu’au dernier moment un outsider emporte la garde du troupeau !

 

Afin d’en connaître davantage sur les avancées , à défaut de s’adresser au bon Dieu ( de Tavernost) rien de mieux que de pouvoir converser avec son bras droit , c’est-à-dire … le gardien du château St Pierre ( Triaud) !

 

 

 

 

Ce dernier, en effet, après avoir salué la douzaine de journalistes présents devant la salle de presse, est venu se détendre auprès des anciens ( comme il dit ) « le perroquet , il est où ? » demande –t-il

 

Puis ajoute « d’habitude vous êtes de l’autre côté, près de la cabane ? »

 

« c’est vrai , mais le rideau est toujours tiré ! , vous auriez pu le faire électrique ! » « trop cher ! » répond-il , « on se doutait que c’était une histoire de pognon !!!pour le perroquet on l’a bouffé !…., c’est vrai que Coco se fait rare , peut-être n’a-t-il plus rien à raconter sur les girondins ! de plus il répète tout , ce n’est pas le moment qu’il en rajoute !» commente Jojo

 

« Alors président , quoi de neuf ? heureusement que l’Union Bègles était là cette année , la concurrence arrive ! » s’exclame Bébert

 

« Ne commencez pas , on ne parle plus que de l’union , d’abord je suis pas de Bègles mais du Stade Bordelais …c’est ce dernier qui était en ProB alors que le CAB était en fédérale ! ils ont profité du numéro d’affiliation pour pourvoir jouer à ce niveau» rectifie le Président

 

« Oui mais sur le maillot les deux écussons y figurent , donc c’est bien l’union Bègles Bordeaux ….le damier et le lion » lui répond Jean-Pierre !

 

« Vous n’êtes pas soucieux Président ? cette saison catastrophe , les droits télé , les déficits de certains clubs , bref elle n’est pas très enthousiasmante la situation ? » demande Bébert

 

Le décors est planté, il répond sans ombrage : « C’est une conjoncture très difficile , il est à craindre en effet que les gros d’aujourd’hui ne le soient plus forcément demain ;;;; Seul Auxerre dégage du positif, pour la bonne et simple raison que leurs dirigeants n’ont pas dépensé un rond ,ils n’ont rien acheté, ils ont gardé tout le fric de la ligue des champions …Lyon est très mal ; Aulas a dû emprunté pour garantir « son »train de vie …de plus s’ils finissent 4ème… !Monaco risque , lui, se casser la gueule du rocher….etc etc ….ensuite les droits de télévision vont enfoncer davantage quelques clubs qui n’avaient pas besoin de ça…bref tous ceux qui n’ont pas prévu sont très en danger ! »

 

« Heureusement que vous avez fait un bon coup avec Gourcuff ? au fait le total du transfert est réglé ( payable en trois fois) ?» questionne Jojo

 

«Oui, oui , Gourcuff a été une très bonne affaire de plus tout est réglé , puisque les échéances sont compensées par des garanties bancaires ! » répond-il

 

« Pour les droits télé il est normal qu’ils soient revus à la baisse, vu la qualité de notre ligue 1 en zappant sur foot+ pas un match qui puisse en remplacer un autre , d’une extrême faiblesse , on s’endort dans son fauteuil ! » s’exclame Jojo

 

« Ce n’est peut-être pas un grand championnat , mais il est intéressant tout de même de part son incertitude tant en haut qu’en bas du classement …quant on voit encore six ou sept équipes concernées par la descente à la dernière journée ..il faudra 45 ou 46 points pour se sauver cette année ! c’est fou ! » précise JL Triaud ….

 

« Alors l’heureux élu ? Paul Le Guen ? » interroge Bébert

 

« Non ce sera Colleu en fait ! » avec son ton ironique …sur ce, le téléphone sonne , le président répond « oui bonjour…c’est Monsieur Le Guen ? » une fois raccroché il ajoute « c’est une blague ! »

 

« Elle n’est pas très emballante cette idée, ces deux n’attirent pas tellement : ni la rigolade, ni le bisou , comme on dit ici …je les vois plutôt tourner des spots publicitaires sur les pompes funèbres ou pour une compagnie d’assurances « Garanties Obsèques » !!!! honnêtement vous les avez vu sur leur banc ?»

 

J’ai enfin fait sourire le président , d’une manière telle que j’ai la conviction de part son attitude et son expression sur son visage , que les bretons ne sont pas encore au club …loin s’en faut ! en tout cela ne semble pas être son premier choix ….

 

 

 

 

 

« Le futur entraîneur aura-t-il un projet ? » s’inquiète Jean-Pierre

 

« Non, nous en avons déjà un, il suivra le nôtre ! » répond du tac au tac le locataire du château …

 

« Ne pensez-vous pas qu’un partenaire financier pourrait venir aux côtés d’M6 ? Pichet par exemple ? »

 

« Pichet n’est pas fou..il préfère investir dans le vin ( il vient d’acquérir un vignoble Bordelais ) et il a raison …si les joueurs étaient aussi bons que moi dans le vin , on serait champions d’Europe pratiquement tous les ans …c’est dire ! » s’amuse t-il

 

« Et les joueurs ?qui va rester, qui va partir ..il faut garder Fernando, Carrasso et Plasil non ? » demande Guitou

 

Ce trio pouvant en cacher un autre , Triaud justement fait la moue …( depuis cette conversation Carrasso a prolongé)

 

Il y a des jeunes comme Chevalier, Barbet ,Gradit ..il va falloir s’appuyer sur le centre de formation à l’évidence ..et ensuite vendre pour pouvoir acheter …

 

En allumant une nouvelle cigarette, il demande : « vous serez là dimanche soir ? »« bien sûr que oui, une dernière cela ne se manque pas ! » répondons nous en cœur ….

 

Cette intervention laisse un petit peu perplexe :

 

« Il semble bizarre Jean-Louis , il n’est pas dans son assiette, il nous couve quelque chose, il était peut-être assis avant de venir nous voir, sur une caisse d’œufs…j’ai comme un mauvais pressentiment …son humour était absent ‘ rare pour être souligné) , un peu dans le vague il avait besoin de s’exprimer afin d’ obtenir quelques uns de nos sentiments … venir sonder les avis des uns et des autres qui peuvent l’aider à comprendre que Paul Le Guen n’est pas pour nous en tout cas ,un premier choix..cela le conforte peut-être dans l’idée d’étudier une autre piste » analyse Bébert

 

« Tu as raison , il n’est pas en forme…serait-il menacé ? » ajoute Jojo

 

 

 

 

Manteau vient de prolonger 3ans pour l’équipe pro

 

 

Ricardo : la force tranquille ….

 

 

Il ne possède plus beaucoup de cordes à son arc Jean-Louis Triaud , il attend peut-être comme à son habitude , qu’un agent qui sait parler à l’oreille du président lui glisse un nom !…..ou alors Courbis n’étant pas le bienvenu chez M6 , qu’il ne se retourne tout simplement vers un autre bâtisseur « maison » comme Ricardo

 

 

 

 

 

 

Quand le Brésilien est parti précipitamment, il faut se souvenir, sans achever la mission qu’il s’était fixée , la faute à des divergences de vue avec un membre( influent à l’époque ) du club….à la reprise de l’équipe après un sauvetage in extrémis , il avait su reconstruire …bien sûr , la défense avait été sa priorité , d’où comme diront certains, un jeu peu spectaculaire….malgré tout, une équipe finissant vice-championne de France …pour sa seconde année , il aura apporté une note plus technique et la coupe de la ligue sera gagnée face au monstre d’alors ..l’Olympique Lyonnais !

 

 

 

 

 

 

En deux ans , une qualification directe à la Ligue des champions, plus un trophée dans la vitrine du château ..sa troisième année devait – être celle de la conquête du titre mais, pour des raisons exposées plus haut, il a préféré s’effacer , répondant aux sollicitations Monégasques …..

 

Eric Bedouet qui a quand même collaborer avec quelques entraîneurs, ne tarit pas d’ éloges concernant le Brésilien , il reste pour lui , un des meilleurs techniciens qu’il ait côtoyés !

 

 

 

 

 

De plus, il semble faire l’unanimité autour de lui sur les terrains du centre de formation , il a toujours été en relation permanente avec Patrick Battiston et Marius Trésor…. après chaque séance d’entraînement , il échangeait les idées sur la progression des jeunes …souvent présent dans les tribunes de Galin pour la CFA , autour de la main courante pour voir évoluer les catégories inférieures …bref un entraineur concerné par la vie de tout un club ….

 

Il saura emmener une certaine rigueur avec un zeste de diplomatie, indispensable , constructive et efficace ..un personnage hors du commun , qui a su se faire apprécier lors de son premier passage par les supporters et les médias …..

 

 

 

 

 

Bordeaux doit repartir avec peu de moyens , c’est certainement avec Courbis , l’homme de la situation ..il pourrait bien arriver avec dans ses bagages deux ou trois bons éléments , comme il avait su le faire lors de son premier passage ….

Retrouver l’esprit Girondin

 

 

 

 

 

Tel devrait-être de nouveau le slogan si cher à l’époque Bez ..il faut retrouver la « gnac » taper dans la bute , se retrousser les manches en faisant confiance aux hommes ambitieux et travailleurs …

 

Les éducateurs du centre doivent se sentir soutenus afin de continuer à construire l’avenir ..

 

Notre équipe réserve est en position de remonter en CFA ….samedi prochain 4 juin à Galin ,le match décisif contre Balma , une accession qui pourra permettre aux jeunes pousses de progresser pour rejoindre le groupe pro …les Chevalier, Sala , Barbet, Gradit n’en sont pas très éloignés …

 

 

Une pensée pour Domi :

 

Francis, dit Napeso