Verre à moitié vide ou à moitié plein…

verre vide plein

 

 

Effectivement, il y a deux façons de voir les choses, mais les deux cas n’empêchent en rien une critique constructive…

 

 

Certes, on peut toujours trouver à redire sur les résultats en dents de scie de cette équipe des Girondins et constater le flagrant déficit dans le jeu et d’un manque à gagner ne serait-ce que ce match mi-figue mi-raisin contre Reims qui n’avait rien d’un épouvantail, ensuite contre les verts de Saint-Etienne ou encore dernièrement contre les Lorrains de Jean Fernandez…

 

 

 

 

 

 

Mais on aurait pu tout aussi bien perdre , d’où la réflexion de Cédric Carrasso « c’est mieux que si nous avions été défaits » « si l’on regarde notre début de saison et les points perdus on pourrait être premiers » dira même Maurice Belay qui ne jouait pas… c’est dire qu’avec des si… ma tante qui est devenue depuis mon oncle, ne disait pas autre chose en son temps !

 

 

On peut donc toujours se lamenter et dénoncer le niveau de notre football , ce qui nous arrive se produit également chez les autres… la constance dans les résultats de nos jours n’est plus de mise, il faut donc se faire une raison pour ceux qui optent pour le verre à moitié vide !

 

 

 

L’AS St-Etienne faisait partie de cette catégorie également jusqu’à un derby toujours haut en couleurs, du verre à moitié plein ; seulement voilà un Lyon est venu en voisin leur faire entendre raison !

 

 

 

Il est vrai, qu’après une série de treize matches sans défaite les verts étaient….. pleins… d’espoir afin de continuer sur cette dynamique ; malheureusement comme tétanisés, ils n’ont pu faire basculer de leur côté une victoire qui les aurait projeté sur le podium…. il ont récidivé toujours chez eux, contre Lorient, ce club qui était lui aussi au bord du gouffre il y a seulement une vingtaine de jours !

 

 

 

 

 

 

 

 

C’est dire l’incohérence de ce championnat qui, mis à part le PSG , sera ouvert à tout le monde !

 

 

 

Les matches se suivent et se ressemblent mais la tristesse gagne les travées de Chaban-Delmas à voir un jeu aussi pauvre et sans ambition…

 

 

 

Un exemple type : la visite sur les bords de Garonne des verts s’annonçait comme un rattrapage et qu’il ne fallait en aucun cas repartir sans les trois points de la victoire… c’est la raison pour laquelle les hommes de Christophe Galtier se sont employés à faire le jeu et se procurer le plus grand nombre d’occasions, ce à quoi nos Girondins incapables de hausser un niveau de jeu défaillant depuis plusieurs semaines, n’ont pu répondre favorablement à leur désir celui d’obtenir une victoire même sans la manière… un point c’est tout !…

 

 

 

A la fin de cette rencontre toujours un copier collé d’un discours qui n’en finit plus : « on aurait pu gagner mais mieux vaut ne pas perdre dans la situation qui est la nôtre actuellement ! »

 

 

 

En fait de verre à moitié plein c’est plutôt un verre vide qui nous a encore été servi, ce n’est pas sans nous rappeler notre situation de la saison dernière à la différence que cette fois-ci notre début de championnat a été réussi….

 

 

 

Et vous allez voir ce que vous allez voir disent les partisans du verre à moitié plein… notre fin de saison sera de la même cuvée que cette de l’an dernier !

 

 

 

 

Oh !…. haro sur le recrutement !

 

 

 

Il ne faudrait pas grand-chose pour faire repartir la machine, juste un petit geste d’un recrutement judicieux à la manière de l’an dernier avec les arrivées d’Obraniak et Mariano….

 

 

 

Oui mais voilà, le club n’a pas les moyens même pour un prêt, c’est la crise et il est hors de question de recruter qui que ce soit vu les pertes sur le plan financier depuis quatre ans maintenant…

 

 

 

Le président Girondin ne cesse de le répéter il faut faire avec ce que l’on possède, il y a des priorités à faire valoir ne serait-ce que le nouveau stade de près de 45.000 places qu’il sera difficile de remplir si les choses sur le plan sportif restent en l’état….

 

 

 

 

 

 

 

 

En effet, il faut voir la déception après chaque rencontre à Chaban-Delmas… un public qui s’amaigrit de rencontre en rencontre tellement cette équipe des Girondins semble ressembler à celle du début de saison de l’an dernier…

 

 

 

Ce ne sont pas les perspectives pessimistes dans les différentes discussions qui pourront encourager les supporters à venir plus nombreux, certes le spectacle est l’élément conducteur à la reconquête, mais c’est bien connu un discours ouvrant sur un avenir plus en rapport avec les réalités du terrain semble nécessaire….

 

 

 

 

Si nous passons le cap de ce 21 décembre, Noël viendra en suivant et comme l’époque des vœux ouvre en général sur des souhaits, un compromis pourrait venir……. de la bouche même des dirigeants !

 

 

 

Promettre c’est toujours facile et cela ne coûte pas grand-chose puisque bon nombre de personnes hauts placées en savent quelque chose… mais un compromis, si les choses restent en l’état il faudrait dénicher un idiot même si c’est promis de croire au Père Noël…..

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et surtout tous à Chaban-Delmas ce samedi….. contre trois….. match déséquilibré puisque nous, nous serons onze à moins que……….. le 21 ce soit mal passé ?

 

 

 

Sur ce, bonnes fêtes de fin d’année à toutes et à tous !…

 

 

 

Francis dit Napeso

 

 

L’équipe G4E renouvelle à Francis son attachement et son soutien pour les moments qu’il traverse…