VA… pour une première victoire ?

stade va

 

 

Une chose est sûre… si gagnant il y a, ce sera une première !

 

Valenciennes accueille donc, dans son nouveau stade du Hainaut, une équipe bordelaise qui vient de brûler déjà deux gros jokers à domicile ( 5 points abandonnés sur 6 ) contre un nul (heureux !) au stade du Moustoir à Lorient… par contre les nordistes ne sont pas mieux lotis sur le plan comptable, eux, qui ont été défaits de leurs deux matches disputés à l’extérieur,avec un match nul à la maison contre Brest ….

 

Ces deux équipes ont donc l’intention de mettre les pieds dans le cambouis, afin de se donner un peu d’air, avant un mois de septembre qui ne sera pas, loin s’en faut, de tout repos…

 

Peut-on se fier aux commentaires de cette semaine ? à la sortie de leur dernier match contre Auxerre, les hommes de Francis Gillot font l’unanimité : une saison dure les attend, car prendre deux points en trois matches avec un calendrier qui n’était pas des plus compliqué, il va falloir aller en prendre à l’extérieur afin de revenir sur le plan comptable à des normes un peu plus en rapport avec les possibilités qui sont les leurs…

 

La bonne nouvelle : l’équipe produit du jeu !

 

 

 

Est-ce déjà l’abandon des bonnes paroles à savoir : produire du jeu ?… en reprenant plutôt une méthode moins académique mais beaucoup plus profitable sur le plan arithmétique ? certains le souhaitent vivement, car il sera très difficile dans tout autre cas de figure, de refaire le terrain perdu… force est en effet de constater, que les points pas pris seront tout simplement perdus…

 

Donc, l’enfant de Maubeuge changera t-il son fusil d’épaule ? lui fervent défenseur d’un jeu bien léché, fluide, allant de l’avant… qui se raccroche à ses idées mais qui malheureusement ne possède sûrement pas toutes les cartes qui pourraient les matérialiser !

 

Francis Gillot a beau insister avec douceur auprès de qui vous savez, afin que la situation sportive puisse s’améliorer par l’arrivée d’un ou peut-être deux joueurs dont un attaquant ! mais les finances s’opposent à ce juste souhait pour un entraîneur n’ignorant pas la position des actionnaires lors de sa signature, d’où sa difficulté à réclamer lourdement une quelconque arrivée, il marche donc sur des œufs ….

 

Jean-Louis Triaud se voudrait solidaire…. lui, est davantage dans la confidence de l’actionnaire…. bien évidemment, il ne va pas aller à contre sens de son ami et patron… « moi j’voudrais bien, mais j’peux point !» devient son slogan…

 

 

 

Peut-on donc espérer voir arriver l’homme providentiel ? un renfort comme son nom l’indique, capable à lui tout seul, de marquer, faire marquer, tuer les matches comme celui de samedi dernier, car là réside effectivement un manque : un joueur dont les caractéristiques seraient de ne rien lâcher, de jouer dans les intervalles tout en possédant les qualités essentielles : celles de transformer en but la plupart des occasions produites par le jeu… tout ceci en complémentarité (c’est tellement important dans le football) avec les attaquants actuels… la progression d’un Modeste ou d’un Diabaté ne se ferait pas attendre…

 

Car rien ne vaut la compétition, on peut faire venir un Laslandes (plein de bonnes intentions je suppose) aux entraînements, …bien sûr profiter de l’expérience d’un ancien afin de rectifier certaines attitudes… mais le pli est déjà pris, les habitudes également…

 

Alors pourquoi ne pas faire l’effort ? … un joueur comme Trézeguet (qui vaut bien dix à quinze buts) peut nous apporter tant dans le jeu qu’en terme de finances… il pourrait à lui tout seul amortir cet effort… les maillots ne s’arrachent plus, il serait justement judicieux de relancer les ventes… impensable, que les dirigeants ne fassent pas ce raccourci !….

 

Anthony VA-T-IL enfin dégainer ?

 

 

Les Ultras réclament quelques explications sur l’avenir du club…

 

 

Ils sont nombreux à s’être manifestés cette semaine : les internautes, les médias, les associations de supporters et même certains joueurs qui approuvent la démarche, bref tout un monde, pour qui les Girondins ne laissent pas insensible ! ils résument tous, leurs inquiétudes sur la situation, même vont encore plus loin sur l’avenir du club, rien que ça !

 

Cela risque de prendre des proportions un peu plus inquiétantes, pour plusieurs raisons :

 

– Francis Gillot et son staff font l’unanimité… cela est acquis ; ce serait en fait un véritable gâchis (un de plus) si leur mission n’allait pas jusqu’au bout… il ne faut surtout pas se fier au « eaux dormantes » !

 

Gillot est un brave garçon, abordable, mais certainement sans concession… s’il s’inscrit dans la durée (c’est son désir), c’est qu’il aime Bordeaux de par son passé et son palmarès qui représentent tellement pour lui… il est à craindre cependant qui ne sera pas sujet à avaler n’importe quelle couleuvre… son histoire parle dans ce sens, il faut se rappeler de son départ précipité de…. Lens ou même de Sochaux, pour en être convaincu…

 

– Les Ultras ont abordé l’avenir du club avec Monsieur Nicolas de Tavernost (en fait ils ont demandé et obtenu une entrevue) ce qui semble légitime… qu’en est-il ressorti ?… il s’est dit un peu tout et n’importe quoi sur cette réunion, sur les forums en particulier… des divergences sont apparues sur la toile, dans les rangs même de l’association sur les propos des intervenants ; certains ont écouté sagement les explications du patron d’M6 qu’ils ont trouvé très courtois, à l’écoute, bien élevé, en donnant un cours économique… d’autres n’ont pas été convaincus et ont même menacé d’actions lors de la prochaine trêve des confiseurs… enfin, reprenant une expression footballistique, certains pensent qu’il se sont fait tout simplement et encore une fois… enrhumés… !!! c’est dire, à quel point la réunion a été constructive !!!

 

 

Trémoulinas n’est pas insensible à l’intervention des ultras…

 

 

Bien entendu, la finance était donc au cœur des discussions… en fait, ils sont prêts à débourser 10 millions d’euros pour un joueur, s’ils doivent en récupérer 30 dans les deux ans qui suivent… l’exemple de Gameiro est encore présent dans les esprits… si ce genre de joueur existe on fera l’effort… c’est une excellente nouvelle non ? pour conclure, rien n’est figé il se peut (donc ce n’est pas sûr) que d’ici le 31 Août, un, voire deux joueurs puissent découvrir la plaine du Haillan…

 

 

Le nouveau stade : la belle excuse !

 

 

– L’avenir du club ? nous sommes sûrs de pas grand-chose, si ce n’est de… rien ! les mouchoirs sont de sortie, il faut se rendre compte en effet que le nouveau stade va coûter cher ; très cher… cette phrase, on n’a pas fini de nous la sortir ! il faut s’en persuader parait-il : le club va devoir débourser 100 millions d’euros, ce qui est en partie vrai mais faux à la fois ! 20 millions à la réception de l’enceinte, mais ensuite c’est sous forme de loyer, ce qui n’est pas tout à fait la même chose… à la fin de ce long bail (30 ans) le Stade appartiendra en fait à… la ville de Bordeaux !

 

Par contre qui va payer le reste de la note ? car nous faire croire que cela ne va coûter que 175-190 millions d’euros alors que la valeur moyenne d’un stade varie entre 350 et 500 millions d’euros (voir Lille, Lyon ou Nice) à moins que… l’édifice soit en plastique ! Comme tout supporter nous sommes bien placés pour savoir, qu’il n’existe pas d’échappatoire à régler la facture finale… d’autant plus convaincus que nous sommes aussi citoyen, ( nous venons d’en prendre une couche ce jeudi) nous savons de quoi nous parlons !

 

Après le nouveau stade, de nombreux supporters ont vu dans leur boule de cristal, que les dirigeants d’M6 pourraient se désengager et vendre le club ….mais à qui ?

 

 

Le club sera-t-il à vendre à moyen terme ?

 

A un prince qataris qui aime le pinard ? à un chinois qui lui, a déjà goûté ? ou pourquoi pas à Muhtar Kent… PDG de la célèbre multinationale d’Atlanta Coca-Cola Company, déjà implantée à Mérignac qui emploie 160 personnes… il était en visite cette semaine à Saint-Pierre… non pas le château de Monsieur Triaud, le quartier bien connu des Bordelais tout simplement… et pourquoi pas lui adjoindre un partenaire… avec Coca… Pichet par exemple, cela ne s’invente pas…

 

Il faudra bien qu’M6 se pose la question, soit une vente pure et simple, ou bien alors la possibilité de voir arriver un partenaire financier, impliquant un droit de regard sur le sportif !

 

 

Les « Guignol’os » se disent prêts !

 

 

 

« Et voici les Guignol os

Plein d’anecdotes et de ragots

Qui vont vous faire vivre en chantant

Les bonnes nouvelles du Haillan »

 

 

Aujourd’hui ce sont les irréductibles qui envoient à Neuilly un missile ou plutôt une missive…ça bouge !

 

A qui le tour maintenant ?

 

Peut-être à nos anciens du… Haillan, appelés les « Guignol’os » les Bébert, Jojo, Guitou, Raymond, Zorba, Lulu, Max, Marcel (liste non exhaustive)… s’en donnent à cœur joie derrière la rambarde…

 

Les Ultras, les irréductibles ne verraient pas d’inconvénient à un tel rapprochement… ne dit-on pas « Si l’on ajoute des cordes à son arc on invente la lyre ( Rezvani Serge) »

 

 

Les Guignol’os se disent donc prêts à mêler leurs revendications à tout mouvement qui s’avérerait salutaire pour le club… mais également pour la plaine du Haillan !

 

« Nous, cela fait maintenant des années que nous réclamons une tribune au Haillan avec loges, machine à café surtout l’hiver, barbecue, distribution par une hôtesse de boissons fraîches, glaces pour l’été… nous sommes peut-être une quinzaine, mais les petites rivières font de grands fleuves ! Battiston est d’accord, il dit que cela va se faire il faut simplement ne pas être pressé, alors on attend ! peut-être pourra t-on dire un jour comme Coluche : tout le monde savait que c’était impossible. Il est venu un imbécile qui ne le savait pas et qui l’a fait… ou encore un idiot égaré qui cherche son village !»

 

Guittou lui, qui est toujours aussi dur de la feuille, n’en pense pas moins :

 

« Tu te souviens de Charles (Camporo), il nous disait toujours… d’attendre !… pour en revenir au début, ce serait une bonne idée Pichet, je suis sûr que Govou quitte Evian pour nous rejoindre ! »

 

« Tout ceci me laisse perplexe, mais on a l’habitude… nous en avons traversé des situations difficiles, je me souviens d’une saison, au tout début des années 70, un Bordeaux-Angers nous étions 1480 spectateurs avec il vrai un véritable froid de canard… pour se réchauffer, on avait la place sur les gradins en béton on mettait le feu (déjà) avec les coussins en paille que l’on nous offrait à l’époque, à l’entrée du stade ! » nous raconte Bébert

 

« Les mecs ont raison de secouer le cocotier… Nous allons nous y joindre… on nous parle toujours que le foot va mal, que la crise est là, que les recettes ne sont plus ce qu’elles étaient, bref le tableau noir mais tout ceci on le sait depuis des années ! seulement on n’arrête pas de payer entre les abonnements, GirondinsTV, les foot+, Orange et bientôt la chaîne des qataris ! … de plus cela n’empêche pas des sommes folles à circuler, même dans des pays dits en faillite alors qui croire ? » s’indigne Jojo

 

 

 

Jeu de mains jeu de vilains…..

 

 

Un manque évident dans ce club : un Directeur sportif !

 

« Ce qui fait cruellement défaut dans ce club, c’est le manque d’un directeur sportif, qui puisse être le lien parfait entre les joueurs et la Direction, mais également l’homme de confiance du Président, un peu à la manière d’un Bernard Lacombe ou d’ un Dréossi… moi je verrai bien un Rohr, un Jeandupeux, ou bien un Domergue (patron de la formation à Montpellier) …. Sans parler d’Alain Giresse tous ayant porté le maillot au scapulaire….» se met à rêver Bébert

 

« Tu es fou Bébert ? …et la cellule inventée par JLT, tu en fais quoi ? elle ne te plait pas cette cellule ? depuis qu’elle existe aucun entraîneur s’est appuyé dessus… pourtant ils sont trois, « ils » recrutent quoi au fait ? » intervient Raymond

 

« Putain c’est vrai que ça fait du monde tout ça… si on taillait au sécateur comme sait si bien le faire notre vigneron, (d’ailleurs les vendanges étant précoces, il va s’éclipser du club afin de pouvoir commencer) on pourrait effectivement avoir un directeur sportif ! » rétorque Lulu.

 


Plus que cinq jours, alors qui ?????

 

Voilà une bonne question !

 

« Je pense à une « saucisse » de dernière minute… un illustre inconnu, pas cher, peu roulé, les suspensions remises à neuf, le parallélisme vérifié, bref ayant toutes les garanties d’un contrôle technique, vignette collée au cul du joueur, pour valoir ce que de droit… ou alors, afin de donner un peu plus de « poids » à l’attaque on parle de…Walter » s’aventure Bébert tout en tuant une mouche…

 

« Il va bien falloir dégraisser tout de même… « Ben qu’est-ce qui fait encore là ? » vient d’être approché » Lens Max qui ajoute « ou même par le Real Sociedad… il y rejoindrait son ancien entraîneur Montanier, tant mieux il y voit rien lui, mais il ont intérêt de faire péter le porte monnaie les Espagnols, pour enfin rentrer dans nos frais ! » menace Max

 

« Et toi Jojo, tu ne dit rien,…. toi qui fait la revue de presse tous les jours ? »

 

« Je suis assez déprimé avec toutes ces annonces, cela me parait plutôt des tuyaux plus percés les uns que les autres… si les cons volaient !…. ils n’arrêtent pas tous ces journaleux ! tu pars de Gameiro le sommet, pour arriver à Walter, en passant par Cissé, Trezeguet, Park, Erding….! je redoute la soirée du 31, un mauvais chiffre en fait, comme celui de Décembre… car malgré tout, je crois toujours au père Noël… ils vont nous sortir qui du chapeau ?… encore une bille …» s’alarme Jojo

 

Jean-Marie lui, est catégorique « si on recrute, pour se dire on a pris quelqu’un, ce n’est pas la peine ! il faut que ce soit complémentaire avec ce que nous possédons, surtout un plus… je ne suis pas fan d’Erding, il a rien démontré à Paris c’est encore un piège qu’il faut éviter ou alors faisons affaire avec Trézeguet, lui on connait son passé (minimum 15 buts, autant qu’il fera marquer à Modeste ou Diabaté), une tentative d’un an pour voir, le risque est moins grand je trouve !… »

 

 

En attendant : ne pas perdre le nord !

Le retour de Grégor Krychowiak dans le groupe, une idée derrière la tête de Gillot ?

 

 

Cette semaine aura été encore une période de travail… le discours de Gillot ? c’est celui de la persévérance dans l’effort, en insistant sur l’agressivité dans le bon sens du terme… il lui faut des joueurs qui vont dans le même sens… il a une excellente vision sur son groupe qui est à l’écoute, qui a retrouvé la joie de s’entrainer… il aime se trouver au milieu d’eux !

 

Il sait que ce match dans le nord risque d’être un enfer, il connait parfaitement la mentalité de la région pour y être né et surtout y avoir joué de 1974 à 1982 ! « Ce sont des courageux ! » aime t-il rappeler… il faudra donc avoir des qualités de combattants pour espérer une issue favorable !

 

Il demande encore de la patience, « nous ne sommes que fin Août » la machine va forcément en s’améliorant…

 

 

Maurice Belay : plus de peur que de mal

 

 

Planus revient…

 

 

Le grand retour ?

 

 

Marco est prêt… il a participé à toutes les séances de la semaine… il va apporter son experience, son sens de commandement dans la zone qui est la sienne, celle la plus décriée depuis le début de ce championnat : l’axe central !

 

Il doit permettre par sa seule présence à un regain de confiance de la part de tous ses partenaires de la défense… surtout que l’équipe de Daniel Sanchez (une vieille connaissance Bordelaise du temps de Baup) ne manquera pas d’atouts offensifs avec les Dossevi, Pujol ou Danic orchestrés par encore un ancien de la maison Girondine Cohade !

 

Gillot devra-t-il toutefois être plus prudent en jouant avec une seule pointe, ou restera t-il dans un dispositif qui lui est cher ?

 

En tout cas il amène avec lui Ben Khalfallah qui a effectué une bonne rentrée contre Auxerre… L’ancien Valenciennois pourrait en profiter pour se montrer, ne dis-t’on pas qu’il serait sur le départ ? (Lens qui n’est pas très loin serait prêt à l’accueillir)…

 

 

Une carte à jouer devant son ancien public …

 

 

Voici la composition de groupe :

 

Carrasso, Keita – Chalmé, Ciani, Marange, Planus, L. Sané, Trémoulinas – Ben Khalfallah, Krychowiak, Maurice-Belay, Nguemo, Plasil, Traoré – Diabaté, Gouffran, Jussiê, Modeste.

 

Alors soyons confiants pour ce match : ça va le faire !

 

 

 

Domi toujours avec nous…une pensée pour lui !

 

 

Francis, dit Napeso