Une première en 2014

10286938_10152349040291187_3329838546163063041_o

Le résumé

La possibilité pour Valenciennes de descendre face à Bordeaux ce dimanche est plus que probable. Mais l’on connait bien Bordeaux, qui avait aussi l’occasion de faire descendre Ajaccio il y a peu, et qui nous avait encore une fois déçu. Cette fois-ci, les Girondins pourront compter sur le public nordiste, complètement contre son équipe. Ce qui pourrait compenser les multiples absences encore pour cette rencontre. On pourra dire ce qu’on veut, Francis Gillot n’a vraiment pas été épargné…

 

 

Cela commence, lors des premières minutes, par une frappe de l’un des fidèles de VA, Ducourtioux, directement dans les gants de Carrasso. Cela se poursuit par un tacle raté sur le ballon, mais réussi sur le valenciennois de Ludovic Sané, qui donne un pénalty au VAFC (8ème). Très mal tiré, Carrasso en profitera pour l’arrêter ! Heureusement qu’il est là (encore)… La réaction bordelaise se fera à la 17ème minute. Mariano envoie ainsi Rolan dans la profondeur, et l’attaquant bordelais reprend de volée : sur le poteau ! Il faudra attendre la 40ème minute pour voir Valenciennes à l’action. Mariano est pris dans son dos mais Carrasso effectue encore une superbe parade… Bordeaux pourra ouvrir le score à la 44ème lorsque, sur un centre de Rolan, Diabaté contrôle, pousse le ballon pour éviter ses adversaires, et frappe en déséquilibre… C’est malheureusement trop sur le gardien qui dégage.

 

Un bon vieux 0-0 à la mi-temps. Prévisible. Habituel. On s’ennuie, comme souvent.

 

 


 

La première occasion de la seconde période aura lieu à la 55ème des suites d’un une-deux entre Rolan et Diabaté qui s’en va au but. Enfin, il temporise (comme d’habitude), déborde le gardien (comme d’habitude) et frappe au but… Seulement deux défenseurs sont revenus et Mater dégage. Pas de doute, les supporters valenciennois enfoncent leurs joueurs un peu plus au fil de la rencontre. Bordeaux en profite et des suites d’une très longue possession de balle ; Poko est bien décalé à droite de la surface, et centre fort au second poteau pour Diabaté qui se jette… C’est au-dessus ! Carrasso veille toujours au grain comme à la 67ème lorsqu’il sort à point nommé pour boucher l’angle et anéantir l’offensive adverse. 71ème, contre-attaque bordelaise. Diabaté est plein axe, fixe ses adversaires et donne dans la course de Traoré sur sa droite. Le malien frappe au but mais est contré. La minute suivante, Poko trouve les gants adverses sur une frappe. Les bordelais se font plus pressants. La différence se fera à la 73ème minute de jeu. Couloir droit, Mariano talonne pour Sertic. Ce dernier voit le superbe appel de Faubert dans la profondeur et distille une passe parfaite entre les défenseurs. Faubert n’aura plus qu’à pousser le ballon entre les jambes de Novaes pour ouvrir le score ! 1-0. Les Girondins auront une nouvelle occasion par l’intermédiaire de Rolan qui tentera un petit piqué qui passera au-dessus du but adverse. De leur côté, Valenciennes répondra par Enza Yamissi d’une volée dans la surface… Carrasso captera facilement, et l’arbitre sifflera ma fin de la rencontre, et la descente de Valenciennes en Ligue 2, sur cette action.

 

Ce n’était pas un match extraordinaire, mais les trois points sont là. Pas plus, pas moins.

 

 

 

 

Les joueurs

Cédric Carrasso, la perfection… Arrêtant un pénalty à la 8ème minute de jeu (son quatrième cette saison), il est encore l’auteur de belles parades et de belles sorties à des moments clés de la rencontre. Il est encore meilleur lorsqu’il n’est pas capitaine.

Centreur sur la volée de Rolan, mais aussi pris dans son dos sur l’occasion de la fin de première période, Filho Mariano souffle le chaud et le froid depuis quelques semaines. Cela dit, balle au pied, il reste intraitable et impossible de la lui prendre. De l’autre côté, Lucas Orban s’est montré extrêmement discret. Pas énormément de travail à effectuer non plus, en même temps. Ludovic Sané est coupable d’un pénalty à la 8ème minute. Une faute largement évitable, en témoigne la tête de son ex capitaine, le regardant au moment où l’arbitre siffle pénalty. Des approximations derrière, et un manque d’assurance flagrant. Il est malheureusement déjà ailleurs. Marc Planus comblait l’absence d’Henrique. Une prestation sereine, sans plus, à l’image de la défense en fait.

André Poko prend un jaune immérité au bout de quelques minutes. Il donnera du sien lors de cette rencontre, retrouvant une place de titulaire. Une belle énergie avec de l’allant offensif. Un peu comme Abdou Traoré, même si pour ce dernier, ce fut moins flagrant. Plus offensif, il eut du mal à se situer, étant habituellement plus un milieu relayeur. Grégory Sertic, par ses frappes et ses passes, était encre un ton au-dessus de ses coéquipiers. Il aura la vision de jeu nécessaire pour être passeur décision une dixième fois en championnat. Julien Faubert était d’ailleurs à la réception de cette passe pour être le seul buteur du match. Et heureusement car malgré son énergie tout au long de la rencontre, il y eut beaucoup d’approximations de sa part.

Devant, Cheick Diabaté a manqué plusieurs occasions. Si sur celle de la fin de première période il fait ce qu’il faut, sur les deux autres il manque de précision ou de rapidité d’exécution. Très dommage. L’autre attaquant du soir, Diego Rolan, montre vraiment une forte progression depuis quelques semaines. Frappant sur le poteau en première des suites d’une magnifique volée, il réalisa de très bons centres tout au long de la rencontre. Des accélérations, des coups bien sentis, vraiment du positif. Pourvu que ça dure.

 

Landry Nguemo et Maxime Poundjé ont économisé Mariano et Poko, tandis que Thomas Touré faisait sa première apparition en professionnel. Il manqua d’ailleurs de peu de reprendre un ballon en profondeur, un peu trop long.

 

 

 

 

La feuille de match

36ème journée de Ligue 1 2013-2014

Dimanche 4 mai 2014 à 17 heures

Stade du Hainaut, Valenciennes

12784 spectateurs

Arbitre : M. Stéphane Jochem

Valenciennes 0-1 Bordeaux

Buts : Faubert (74ème)

Cartons jaunes : Enza Yamissi (51ème), Pujol (77ème) – Poko (5ème)

Cartons rouges : Néant

Valenciennes : Novaes – Mater, Medjani, Angoua, Masuaku – Dossevi (Bahebeck, 75ème), Ducourtioux ©, Enza Yamissi, Melikson (Le Tallec, 80ème) – Waris, Pujol.

Bordeaux : Carrasso – Orban, Sané, Planus, Mariano (Nguemo, 85ème) – Sertic ©, Poko (Poundjé, 90ème), Traoré, Faubert – Rolan (Touré, 88ème), Diabaté.

 

 

 

 

Les notes Girondins4ever

Carrasso : 10

Orban : 5

Mariano : 5

Sané : 2

Planus : 5

Sertic : 7

Traoré : 5

Poko : 5

Faubert : 6

Diabaté : 2

Rolan : 8

 

 

 

 

Les stats de la rencontre

Valenciennes – Bordeaux

Possession : 40%-60%

Tirs : 12-13

Tirs cadrés : 5-5

Passes réussies : 77%-86%

Hors-jeux : 2-2

Corners : 3-2

Centres : 26-19

Fautes : 19-18

Cartons jaunes : 2-1

 

Crédit Photos : Goal, AFP, Icon Sport