Un point mérité pour entrer en matière

Vieira-Jussie-iconsport_single

Ce jeudi soir, Bordeaux retrouvait l’Europe face à une équipe plus qu’historique dans le milieu, nommée les Reds de Liverpool. Une confrontation tant attendue qui fut dans l’ensemble très bien négociée par les Français. En effet, une première mi-temps bien dominée et une réaction après le but adverse ont construit cette belle performance de début d’exercice.

 

 

La description des buts :

65ème minute : Ouverture du score pour les Reds par l’intermédiaire d’Adam Lallana. Il récupère une passe venant de Moreno sur le coté et provoque tout de suite Pablo. Il l’efface aisément d’un petit pont avant d’ajuster Carrasso d’un plat du pied au ras du poteau.

81ème minute : Égalisation des Girondins ! Crivelli reçoit le ballon en l’air dans la surface adverse. Il contrôle et emmène son ballon avec des petits jongles. Grâce a son physique, il arrive à garder le contrôle ce qui laisse l’opportunité à Jussiê de catapulter le ballon dans la lucarne de Mignolet.

 

Henri Saivet iconsport

 

Les joueurs :

 

Collectivement, Bordeaux rend une copie quasi parfaite. Passons à l’aspect individuel, avec Cédric Carrasso qui a tourné la page parisienne d’après ce que l’on a vu. Il ne peut absolument rien faire sur le but de Lallana (65′), il sauve néanmoins son équipe avec des parades importantes (62′ 74′ 84′). A noter, une très bonne communication dans le match avec les nouvelles recrues qui sont Pablo et Milan Gajic.

 

Justement en parlant du latéral serbe, la transition est toute trouvée. Il est auteur d’une première mi-temps solide avec de bonnes interventions (36′ 39′ 49′) mais beaucoup trop de pertes de balles inutiles de sa part. Toujours est-il qu’il s’est bien battu, on ne lui demandera pas plus. Sorti à la 90′ et remplacé par Frédéric Guilbert. Autre latéral titularisé ce soir, Maxime Pound. Très présent défensivement à l’image de ses interventions (8′ 47′ 60′). Il gagne plus en maturité au fil des matchs avec des montées intéressantes (29′ 79′) et sa combativité qui devient sa marque de fabrique. Au tour de la charnière centrale, alignée pour la deuxième fois consécutive après le solide match face à Paris. Cette fois-ci ce fut plus compliqué, surtout pour Pablo Castro. Pourtant très costaud en première mi-temps avec des retours intéressants (28′ 35′ 45′), il a montré des signes de faiblesse dans le second acte. Le fait le plus marquant reste bien sur l’action du but, où il est aisément déposé par Lallana avec un petit pont et une nouvelle fois 5 minutes plus tard dribblé par Brannagan. Son acolyte Nicolas Pallois, a lui montré plus de choses. Comme à son habitude, il a été très bon dans les duels (3′ 9′ 11′ 16′), dans l’anticipation (29′ 30′) ainsi que dans le domaine aérien (55′ 72′). Toujours très propre, il reste la valeur sure du coach Sagnol.

 

Passons à présent au milieu de terrain, avec entre autre Clément Chantôme positionné dans le rôle de sentinelle devant la défense. Très bon dans la récupération (25′ 36′ 42), il a été tout aussi précieux dans les premières relances et dans l’orientation du jeu Bordelais. Seul bémol, son excès d’engagement qui lui a valu un carton jaune (42′). Un pêché mignon qui devra être corrigé au plus vite s’il ne veut pas décevoir une nouvelle fois l’entraîneur à ce sujet-là. Henri Saivet sort une nouvelle performance de patron, à la hauteur de son début de saison tonitruant. A l’aise dans les récupérations (6′ 9′ 43′), très bon dans la relance (22′ 65′), ainsi que dans le jeu aérien solide (43′), toutes ces phases de jeu ont été maîtrisées avec calme par le jeune capitaine des Girondins de Bordeaux. Pour le bonheur de l’entre-jeu de l’équipe, vous l’aurez bien compris. Sorti à la 76ème et remplacé par André Poko. Nicolas Maurice-Belay a alterné le bon et le mauvais dans cette partie. Il a été beaucoup trop inexistant pendant une bonne partie du match avec de nombreuses pertes de balles (15′ 32′). Toutefois, il a réalisé de bons centres (59′ 87′), de bons dribbles à certains moments et s’est créé une occasion de but repoussée par le gardien (73′). Plus présent en fin de match. Wahbi Khazri a beaucoup tenté comme à son habitude avec une bonne percussion au centre de la défense Anglaise (12′), une frappe de justesse à coté (18′), une frappe trop écrasée sur le gardien (43′). Il a beaucoup donné et sort exténué (68′) en cédant sa place à Vieira Jussiê. Sur le flanc de l’attaque, deux joueurs titularisés. A commencer par le moins en vue, Diego Rolan. Lui aussi s’est créé pas mal d’occasions, à l’image de son tir au-dessus après une merveille d’ouverture d’Enzo Crivelli (5′), ou encore son contrôle-frappe enchaînée juste au dessus une nouvelle fois (41′). Il a d’autant plus été intéressant au niveau de sa technique pour conserver le ballon (17′ 84′) et ses récupérations défensives importantes. Cependant, il reste encore très loin de son niveau acquis l’an passé. Enzo Crivelli, le second attaquant, a lui été beaucoup plus solide et important dans les offensives Bordelaises. Tout d’abord à l’origine d’un bon pressing en début de match, il a joué de son physique pour dévier de bons ballons ou encore remporter des duels de la tête. Il tente une très belle reprise de volée (75′) avant d’offrir grâce à sa persévérance et sa force, la balle de but à Jussiê (81′).

 

Enfin, quelques mots sur les remplaçants. André Poko a tenté de prendre le jeu à son compte avec succès dès sa rentrée, il est auteur de bons mouvements. Frédéric Guilbert, a lui apporté sa fraîcheur et sa vitesse sur le coté avec de bons débordements (90′). Et enfin, le tant attendu retour de Viera Jussiê. Après une entrée très brève au Parc vendredi soir, il foule la pelouse du « Matmut Atlantique » pour la première fois de la saison et c’est bien lui qui vient offrir le point du match nul à son équipe d’une très belle frappe bout du pied pleine lucarne. Que dire de plus ? Le magicien est de retour parmi nous !

 

 

Clement Chantome iconsport

 

 

La feuille de match :

Jeudi 17 septembre 2015 à 19 heures

1ère journée de poule Ligue Europa 2015-2016

Matmut Atlantique, Bordeaux

35328 pectateurs

Arbitre : M. Alberto Undiano Mallenco

Bordeaux 1-1 Liverpool

Buts : Lallana (65′) et Jussie (81′)

Cartons jaunes : 1 pour Bordeaux (Chantôme) et 1 pour Liverpool (Touré)

Cartons rouges : aucun

Bordeaux : Carrasso – Gajic, Poundjé, Pablo, Pallois – Saivet ©, Chantôme, Maurice-Belay, Khazri – Rolan, Crivelli.

Liverpool : Mignolet – Gomez, Toure, Sakho, Moreno – Rossiter, Can, Coutinho – Ibe, Lallana, Origi.

 

 

iconsport_blo_170915_01_06

 

 

Les notes Girondins4ever :

Carrasso : 6

Gajic : 6

Pallois : 7

Pablo : 5

Poundjé : 6

Chantôme : 5

Maurice-Belay : 4

Saivet : 7

Khazri : 7

Rolan : 6

Crivelli : 8

 

 

Diego Rolan iconsport

 

 

Les statistiques :

Bordeaux-Liverpool

Possession : 47 %-53 %

Corners : 4-8

Nombre de tirs : 11-10

Nombre de tirs cadrés : 6-6

Tirs contrés : 0-0

Tirs sur les poteaux : 0-1

Hors-jeux : 1-1

Fautes commises : 8-10

Fautes subies : 10-8