Un Bordeaux flamboyant, avec de vieux démons

    Malcom et Diego Rolan
    Photo Iconsport


    Pour la première journée de Ligue 1 2016-2017, les Girondins de Bordeaux se sont imposés à domicile sur le score de 3-2 contre Saint-Étienne. De bonnes choses au niveau offensif, mais de vieux démons dans le domaine défensif. Heureusement, Bordeaux n’a pas failli en fin de rencontre et remporte les trois points.

     

    Les buts

    14ème : Magnifique coup franc de Touré sur la tête de Laborde, qui propulse le ballon en lucarne. 1-0.

    58ème : Magnifique ouverture pour Laborde côté droit qui la remise de volée pour Rolan dans l’axe, qui n’a plus qu’à la pousser. 2-0.

    72ème : Coup franc aux 25 mètres. Malcom et Touré sont dessus et c’est le brésilien qui le transforme magnifiquement, Ruffier restant stoïque. 3-0.

    81ème : Réduction du score par l’intermédiaire de Hamouma qui coupe la trajectoire du ballon en passant entre Guilbert et Pallois, et en devançant Prior.

    88ème : Grosse frayeur avec une nouvelle réduction du score de Söderlund, seul, et une sortie de Prior hasardeuse.

     

    Photo Iconsport
    Photo Iconsport

     

    Les joueurs

     

    Jérôme Prior a répondu présent en première mi-temps. Dès la 7ème minute, il effectue une parade sur la frappe de Tannane, en dehors de la surface. Puis il remet ça d’une claquette à la 20ème. En revanche, il est un poil en retard sur le premier but stéphanois même si Hamouma joue bien le coup en se plaçant entre les deux défenseurs. En revanche, sur le second but stéphanois, même si Söderlund est tout seul, il doit nettement mieux sortir.

     

    Maxime Poundjé a confirmé sa bonne forme. Le latéral bordelais n’est jamais monté en vain, toujours à bon escient. A l’aise, comme en témoigne ce grand pont suivi d’un bon centre (42ème), il manque parfois de justesse avec cette touche directement en corner (47ème). Il finit sonné en fin de rencontre, dans les arrêts de jeu, des suites d’un choc. De l’autre côté, Youssouf Sabaly a mis un peu de temps avant de rentrer dans son match mais est apparu aux yeux de nombreux supporters comme solide. Il est à créditer de quelques interventions salvatrices comme lorsqu’il se met en opposition sur la frappe de Corgnet (44ème). Il finit lui aussi dans la difficulté avec de grosses crampes. Nicolas Pallois a soufflé le chaud et le froid malgré les éloges des commentateurs de Canal. S’il enleva un ballon chaud sur corner (8ème), il oublie Beric trop court sur un centre (20ème) et se fait littéralement enrhumer par Hamouma sur un contrôle orienté de la poitrine qui amène une grosse occasion derrière (33ème). Il intervient parfaitement cela dit lors d’un centre proche du but (37ème) et s’est montré présent offensivement grâce à une tête sauvée sur sa ligne par le défenseur stéphanois (43ème). Il termine sur une autre note positive avec un sauvetage en surgissant à la 85ème. Frédéric Guilbert s’est montré un peu plus discret, si ce n’est en première mi-temps sur une tête trop piquée qui aurait pu trouver le chemin du but. En seconde période, il fut un peu plus sollicité et faillit marquer sur une frappe adverse un CSC (78ème). Il est un peu court sur le premier but stéphanois, et il voulut se rassurer en fin de rencontre en dégageant systématiquement tout ballon chaud.

     

    Jaroslav Plasil a beaucoup couru en première période, souvent dans le vide. C’est réellement en seconde qu’il participa nettement plus au jeu et au soutien défensif. Un peu pareil pour Valentin Vada qui ne semblait pas trop savoir où se situer, mais qui a tout de même distillé un bon centre pour une grosse occasion de Laborde. Puis il fut un peu plus entreprenant en seconde période, notamment dans le domaine offensif, sans pour autant se montrer décisif.

     

    Malcom a démontré tout son talent en étant l’un des principaux artificiers girondins, en jouant très souvent juste, sans fioriture. Il effectua d’abord une belle remise pour Laborde, qui mit Ruffier à contribution (31ème). Il effectua aussi une excellente passe pour Rolan dans la profondeur, ce dernier manquant son duel contre Ruffier (54ème). Puis, il fut récompensé en marquant un splendide coup franc direct (72ème). De belles promesses qui se concrétisent déjà. Thomas Touré confirme lui aussi les bonnes impressions laissées lors des matches amicaux. En commençant par se montrer décisif sur coup franc, sur le premier but de Laborde (30ème), tout en étant bien impliqué sur le coup franc de Malcom en indiquant une fausse piste à Ruffier. Il simplifia son jeu, parfois trop brouillon ces derniers mois, pour être plus tranchant. N’oublions pas non plus son travail défensif.

     

    Devant, Gaëtan Laborde a fêté son premier match titulaire en Ligue 1 par une très belle copie. D’abord en marquant un but magnifique de la tête, bien servi par Touré. En effectuant ensuite une parfaite remise en retrait pour l’occasion de Malcom (31ème). En continuant par une belle tête repoussée par Ruffier, bien servi par Vada (42ème). Puis vint une magnifique inspiration lorsque de volée, alors qu’il est excentré, il remet le ballon dans l’axe pour Rolan qui n’a plus qu’à conclure. Une partie parfaite, tant le jeune bordelais s’est montré décisif, tout en faisant un bon travail défensif, et en jouant également en point d’appui. Diego Rolan était discret en première période. C’est d’abord lancé par Malcom qu’on le vit un peu plus (54ème), mais il fit le mauvais choix en essayant de crocheter le portier stéphanois, au lieu de piquer son ballon. Ce n’est que partie remise puisque quatre minutes plus tard, bien servi par Laborde, il trompa cette fois-ci Ruffier (58ème).

     

    Trois remplaçants sont entrés. Jérémy Ménez d’abord qui se mit en jambes avec un crochet suivi d’une frappe trop enlevée (75ème), puis quelques appels bien sentis. Adam Ounas ensuite qui a re-gouté à la compétition et sera en concurrence avec de nombreux milieux dès le prochain match. Enfin, Abdou Traoré est rentré au poste de milieu défensif alors qu’il évolua lors des amicaux en tant que milieu offensif droit.

     

    Photo Iconsport
    Photo Iconsport

     

     

    La feuille de match

    1ère journée de Ligue 1 2016-2017

    Samedi 13 août 2016 à 17 heures

    Matmut Atlantique, Bordeaux

    34012 spectateurs

    Arbitre : M. Lionel Jaffredo

    Bordeaux-Saint-Etienne (3-2)

    Buts : Laborde (14ème), Rolan (58ème), Malcom (72ème) – Hamouma (81ème), Söderlund (88ème).

    Cartons jaunes : Touré (80ème) – Tannane (40ème), Perrin (70ème)

    Cartons rouges : Néant

    Bordeaux : Prior – Poundjé, Pallois, Guilbert, Sabaly – Plasil (c), Vada (Traoré, 83ème), Touré, Malcom – Rolan (Ménez, 72ème), Laborde (Ounas, 79ème).

    Saint-Étienne : Ruffier, Theophile-Catherine, Mbengue (Polomat, 9ème), Pogba, Perrin (c) – Pajot, Tannane (Söderlung, 72ème), Selnaes, Corgnet (Monnet-Paquet, 64ème), Hamouma, Beric.

     

    Photo Iconsport
    Photo Iconsport

     

    Les stats d’après match

    Bordeaux/Saint-Étienne

    Possession : 48%-52%

    Tirs : 11-14

    Tirs cadrés : 7-5

    Hors-jeux : 5-3

    Corners : 3-6

    Centres : 19-33

    Fautes : 9-20

    Cartons jaunes : 1-2

     

    Photo Iconsport
    Photo Iconsport

     

    Les notes Girondins4ever

    Prior : 5

    Sabaly : 6

    Poundjé : 7

    Guilbert : 5

    Pallois : 6

    Vada : 5

    Plasil : 6

    Malcom : 8

    Touré : 8

    Laborde : 10

    Rolan : 7

     

    Photo Iconsport
    Photo Iconsport

     

    Stats LFP

    Photos Icon Sport