Toujours en haut

    l1-20120819194621-7202

     

     

     

    Les joueurs

    Cédric Carrasso a été mis à contribution sur des frappes lointaines tout au long de la rencontre. Des parades la plupart du temps des deux poings, quant intervient cette 95ème minute de jeu et une parade décisive, qui nous rapporte deux points. Une ovation de tout un stade, lancée par les supporters du Sud. Bien méritée.

    Sous cette chaleur, on aurait pu croire que Mariano allait retrouver ses envies offensives brésiliennes. Il s’est appliqué à défendre et a plutôt bien réussi. Un match propre. De l’autre côté, Benoit Tremoulinas a été une machine à centrer. Souvent au premier poteau, puis il a alterné sans que personne ne coupe la trajectoire du ballon. Défensivement, il a assuré et ne s’est jamais fait prendre. Dans la continuité, comme son équipe. Marc Planus nous a encore gratifié de quelques relances dont il a le secret ; directement en touche. Mais son placement a encore été intéressant et a eu le mérite de stabiliser sa défense. Tout comme Michaël Ciani, même si nous n’étions pas loin de l’erreur de pied ce soir, avec quelques approximations qui, fort heureusement, n’ont pas pénalisé notre équipe. Un match correct, dans l’ensemble.

    Quel abattage pour Lamine Sané ! Une belle présence avec de l’envie et de l’engagement. Il a souvent anticipé pour mieux défendre encore. En l’absence de Nguemo à ce poste, il assure et s’impose comme un titulaire presque indéboulonnable. Grégory Sertic continue aussi sur sa lancée, toujours à son poste de relayeur. Il joue de sa vision de jeu pour écarter et sauter les lignes. Mais ce n’est qu’un ingrédient de sa palette puisqu’il a évolué la dernière demi-heure au poste de milieu gauche, avec beaucoup de volonté. Henri Saivet a voulu lancer sa saison en transformant le pénalty injustement accordé à son équipe : échec. Pas pour autant touché, il a tenté de percuter, sans pour autant se montrer très dangereux et décisif. Fahid Ben Khalfallah rend encore la confiance que lui accorde Francis Gillot. Très entreprenant, on a en tête cette percée où il garde le ballon près d’une minute, tout en dribblant, repiquant, feintant, pénétrant… En pleine confiance, pour notre plus grand plaisir. Ludovic Obraniak, tout en technique. Avec plusieurs gestes de grande classe tout au long de la rencontre. Avec aussi des passes millimétrées qui amènent le danger. Enfin, avec ce deuxième but en deux journées qui nous apporte les trois points et délivre le public.

    Yoan Gouffran a fait plusieurs appels intéressants et a souvent décroché. Le problème, c’est qu’en décrochant, il n’y a plus personne devant. A provoqué un pénalty inexistant sur une belle lancée d’Obraniak. Un match intéressant.

     

    Du côté des remplaçants, Nicolas Maurice-Belay a mis un peu de temps à retrouver le rythme et son assurance. Quatre, cinq actions, avant de retrouver ses ailes et d’être percutant, à la limite du décisif. Cheick Diabaté a fait le funambule, comme d’habitude. Pas grand-chose à signaler, beaucoup de maladresse. Enfin, Vieira Jussiê a été combatif en cette fin de match. On a cru qu’il allait se blesser sur son seul contact, mais non.

     

     

     

     

     

    La feuille de match

    2ème journée de Ligue 1 2012-2013

    Dimanche 19 août 2012

    Bordeaux 1 – Rennes 0

    Stade Jacques Chaban Delmas

    22 163 spectateurs

    Arbitre : M. Tony Chapron

    But : Obraniak (75ème)

    Cartons jaunes : Ben Khalfallah (80ème) – Boye (20ème)

    Bordeaux : Carrasso © – Mariano, Ciani, Planus, Trémoulinas – Ben Khalfallah, Sané, Obraniak (Jussiê, 83ème), Sertic, Saivet (Maurice-Belay, 58ème) – Gouffran (Diabaté 68ème).

    Rennes : Costil – Danzé ©, Boye, Kana-Biyik, Theophile-Catherine – Pitroipa (Feret, 71ème), Pajot, Diallo, Mvila, Alessandrini (Montaño, 60ème) – Erding (Sané, 83ème).

     

     

     

     

     

     

    Les notes Girondins4ever

    Carrasso : 9

    Mariano : 6

    Tremoulinas : 6

    Planus : 5

    Ciani : 5

    Sané : 8

    Sertic : 7

    Ben Khalfallah : 7

    Saivet : 5

    Obraniak : 8

    Gouffran : 6

     

     

     

     

    Les stats

    Les bordelais ont eu la possession de balle (51%), mais sont derrière les rennais aux nombre de tirs (11 contre 8). En revanche, par rapport à ce même nombre, Bordeaux a un peu plus cadré (4 tirs cadrés de chaque côté). Les Girondins ont également un pourcentage de passes supérieur aux rennais (77% contre 73%), même s’ils se sont fait plus prendre au piège du hors-jeu (4 contre 3). Plus de corners également du côté de Bordeaux (8 contre 5), mais surtout le double de centres (31 contre 15). Nos joueurs ont été un peu plus tendres avec 11 fautes contre 13 rennaises, pour un carton jaune de chaque côté.

     

     

     

     

     

     

    Les stats de nos bordelais

    Benoit Tremoulinas est le joueur ayant touché le plus de ballons (76), devançant Sertic (62) et Mariano (61). Lamine Sané est le bordelais ayant gagné le plus de ballons (19), juste devant Ciani (17), Sertic (16) et Planus (16 aussi). Tresh est celui qui a perdu le plus de ballons (24), devançant Ben Khalfallah (21) et Sertic (20). Le plus grand pourcentage de passes réussies revient aujourd’hui à Ciani (84%), suivi de près par Obraniak et Planus (83%). FBK a le plus frappé au but (2), même s’il n’en a cadré aucune. Deux hors-jeu pour Tremoulinas. Sept centres pour Ben Khalfallah et Tremoulinas. Trois coups-francs pour Sertic, Tremoulinas et Planus.

     

     

     

     

     

     

    Le joueur qui nous a plu

    Yann Mvila revient bien, très bien même. A croire qu’il s’est aussi mis au format anglais en prenant une carrure digne des plus solides milieux de terrains britanniques. La gonflette ? Peut-être ! 79% de passes réussies pour lui ce soir, 23 ballons gagnés… Un des seuls à avoir surnagé côté rennais ce soir. Le petit Alessandrini aussi, bien que n’ayant pas des stats impressionnantes, a aussi été l’un des plus entreprenants.

     

     

     

     

     

     

    Images : Ouest France, L’Equipe, Eurosport, Madeinfoot