To lose, lost, lost…

2299587_482_563787939-8170488-1600_800x532p

Le résumé

 

On n’attend plus rien, il faut être honnête. Même d’un derby, on n’attend plus rien, vraiment… A moins que… Tout le monde gagne contre Toulouse, et nous serions capables d’être une des seules équipes à ne pas gagner contre elle, voire de perdre… En tout cas plusieurs supporters ont encore le moral, la foi, et ne lâchent pas. A l’image d’un parcage qui est plein au coup d’envoi et qui mettra certainement plus d’ambiance que ce Stadium, presqu’aussi vide que notre nouvelle enceinte… Quoi que, ces dernières semaines de nombreux supporters toulousains ont choisi d’en rire, de cette probable relégation, plutôt que d’en faire une fatalité déprimante. C’est certainement le bon côté des choses, même nous nous n’arrivons pas à le faire… Peut-être parce qu’il reste encore un infime espoir de se qualifier ? Avec cette équipe tout est possible même si, on le répète, nous n’attendons plus rien. En tout cas, plusieurs « surprises » dans la composition de Willy Sagnol. Maxime Poundjé est préféré à Diego Contento sur le côté gauche. André Poko est de retour au milieu tandis que Mauro Arambarri remplace Valentin Vada. Enfin, Diego Rolan prend place sur le banc puisque c’est Malcom qui va débuter. Du coup, Clément Chantôme récupére le brassard de capitaine. Voici la composition bordelaise :

 

 

 

Sans titre

 

 

 

 

Le fil du match

 

3ème : Première tentative de Poko à l’entrée de la surface mais la frappe est contrée. Le premier corner de cette partie ne donnera rien.

6ème : Ouverture du score pour Toulouse. Les bordelais perdent le ballon sur une touche. Ben Yedder, lancé dans la profondeur, prend le meilleur sur Pablo et s’en va battre Bernardoni de près… (1-0).

7ème : Sur un coup-franc de Didot, Blin s’impose dans les airs mais sa tête croisée passe de peu à côté des buts bordelais.

10ème : Braithwaite est trouvé dans le dos de la défense bordelaise. L’attaquant toulousain élimine Bernardoni d’un crochet extérieur mais il redresse trop son tir et ne cadre pas malgré le but vide. Ouf…

13ème : Trouvé à l’angle de la surface, Braithwaite repique à l’intérieur pour frapper du droit. C’est capté en deux temps par le portier bordelais.

15ème : Frappe lointaine et puissante d’Ounas. Lafont capte là aussi en deux temps.

22ème : Malcom, après une belle série de beaux dribbles, obtient un coup-franc. Il s’en charge lui-même mais c’est trop enlevé.

23ème : Braithwaite repique encore dans l’axe pour tenter sa chance. Bernardoni capte sans soucis.

24ème : Clément Chantôme écope de son habituel carton jaune pour une grosse faute sur Didot.

25ème : Malcom fait encore la différence sur son côté gauche. Son centre est renvoyé par la défense toulousaine. Mauro Arambarri attend le rebond et tente une frappe en se retournant, ce n’est toujours pas cadré.

26ème : Tentative d’Étienne Didot à l’entrée de la surface mais là encore Bernardoni peut capter facilement.

29ème : Poko lance Ounas dans la profondeur sur le côté droit. Le jeune bordelais crochète et tente sa chance du pied droit. C’est au-dessus.

34ème : Ounas récupère un bon ballon, s’avance dans la surface mais s’empale sur deux défenseurs. Il réclame une main mais l’arbitre ne bronche pas alors que pourtant…

 

C’est la mi-temps… Que dire de Sané qui marche sur l’appel de Ben Yedder, que dire du duel perdu de Pablo ou encore du placement de Bernardoni ? Une nouvelle entame de match catastrophique. Toulouse a ensuite laissé le contrôle du ballon à Bordeaux et s’est montré dangereux sur chaque contre ou presque. Rien à signaler côté bordelais… Place à la seconde période :

 

45ème : Premier changement. Akpa Akpro cède sa place à Ninkov.

48ème : Lamine Sané est pris de vitesse par Ben Yedder qui file au but. Il est accroché par le défenseur sénégalais qui était en position de dernier défenseur. Penalty et carton rouge. C’est transformé par Ben Yedder (2-0).

50ème : Braithwaite et Poko écopent d’un carton jaune pour un accrochage. Changement tactique aussi puisque Yambéré remplace Arambarri.

58ème : Frappe lointaine de Yambéré mais bel hommage à la cousine de Bellion. Elle n’était pourtant pas présente dans la tribune…

60ème : Belle passe en retrait de Yambéré pour Ben Yedder qui se présente seul devant Bernardoni. Le portier bordelais effectue une belle parade et évite le 3-0.

62ème : Carton jaune pour Ounas coupable d’un geste en retard sur Ninkov.

70ème : Entrée de Somalia et sortie de Regattin pour le TFC.

72ème : Encore un très bel arrêt de Bernardoni sur une frappe de Somalia. D’un beau tacle, Guilbert a bien suivi devant Braithwaite pour écarter le ballon de la surface.

76ème : Touré remplace Ounas.

81ème : Tréjo entre à la place de Didot.

82ème : Diabaté obtient un excellent coup-franc. Diop prend ENFIN un jaune sur l’action. Le coup-franc enveloppé de Touré passe à côté.

85ème : Trejo s’amuse avec Poko et Poundjé dans la surface. Il trouve Braithwaite en retrait. Prise de Kunfu de Chantôme, penalty indiscutable. Braithwaite transforme (3-0). A noter que l’arbitre a été gentil de ne pas donner un second jaune à Chantôme…

86ème : Crivelli remplace Diabaté.

89ème : Tisserand découpe Crivelli, carton jaune.

90ème : Quatrième but pour Toulouse. Vous n’aurez pas le résumé de cette action. Le prozac commence à faire effet.

92ème : Bordeaux a failli encaisser un cinquième but.

93ème : Première grosse occasion bordelaise :D ! Le festival de Poko n’est pas récompensé.

 

Voilà, c’est terminé. Une entame de première période catastrophique, idem pour l’entame de la seconde période avec ce carton rouge pour Sané et ce penalty. Bordeaux a ensuite sombré, comme d’habitude depuis le début de la saison… Nous allons tenter de faire une analyse de la prestation des joueurs bordelais…

 

 

 

12039293_10153497116106187_7270674756946100714_n

 

 

 

Les joueurs

 

Commençons par notre portier, Paul Bernardoni. Alors on est d’accord pour dire qu’il est laissé à l’abandon sur l’ouverture du score de Toulouse mais il se fait quand même avoir comme un débutant à son premier poteau… Et ce premier poteau, c’est loin d’être la première fois depuis son arrivée. Une entrée dans le match difficile pour lui donc et c’est confirmé avec cette sortie hasardeuse devant Braithwaite (10ème). Il va se remettre en confiance avec quelques frappes captées sans difficultés. Il encaisse un penalty où il est pris à contre pied en début de seconde période. Il enchaînera des arrêts magnifiques (60ème, 72ème…) pour éviter le naufrage. Mais ce naufrage interviendra finalement en fin de match avec un nouveau penalty encaissé puis un but encaissé suite à une sortie où il relâche le ballon. Des débuts cauchemardesques pour notre jeune gardien.

 

Maxime Poundjé a profité d’un coup de moins bien de Diego Contento et de quelques bons entrainements pour retrouver une place de titulaire. Peut-être l’un des moins pires ce soir… Pas de bévue défensive, une envie de bien faire, quelques tentatives de montées sur son côté… Bon, on a clairement vu aussi le manque d’automatismes avec Malcom mais ça, c’est tout à fait logique. De l’autre côté, Frédéric Guilbert était à nouveau titulaire à droite en raison de l’absence de Mathieu Debuchy. Une rencontre difficile pour Fred face à la vivacité de Braithwaite surtout en première période. Après ce match, s’il y a une chose à retenir, c’est que nous espérons que notre jeune défenseur va vite retrouver l’axe de la défense. On a eu confirmation encore ce soir qu’il était trop juste pour être latéral et que ses qualités ne correspondent pas à ce poste. D’ailleurs, ses meilleures interventions défensives, c’est quand il couvre ses défenseurs axiaux (72ème).

 

Bon, Lamine Sané il serait temps que tu rejoignes ton pote Henri Saivet sur les banquettes d’Angleterre. Une nouvelle prestation catastrophique et un comportement minable. Il suffit de regarder le premier but de Toulouse… En marchant, il laisse partir Ben Yedder dans son dos. A la 33ème minute, il fait le malin en position de dernier défenseur mais il a de la réussite car Ben Yedder n’a pas le contre favorable pour partir seul au but. Enfin, pour terminer en beauté son match, il se fait ridiculiser au duel avec Ben Yedder, pourtant ce n’est pas un problème de taille, si ? Du coup, faute en position de dernier défenseur, carton rouge logique… DEHORS ! Pablo Castro était titulaire pour la deuxième fois d’affilée. Il se fait bouffer par la vitesse de Ben Yedder sur l’ouverture du score toulousaine. Que dire de ses relances ? Soit c’est en touche, soit il envoie ses coéquipiers au casse-pipe. Nous serons un peu moins sévères avec lui parce qu’il est normal qu’il mette du temps à retrouver ses repères et du rythme… Nico Pallois, tu nous manques.

 

Diego Rolan sur le banc, c’est Clément Chantôme qui a hérité du brassard de capitaine ce soir. Il s’agit juste du 9ème capitaine depuis le début de la saison… Chantôme a fait du Chantôme : un carton jaune indiscutable, que des passes vers l’arrière ou des passes latérales, trop lent… L’arbitre a même été très généreux avec lui en ne lui donnant pas un second carton jaune pour une prise de Kunfu qui amène le second penalty du TFC. Il faut dire aussi qu’il ne joue pas à son poste de prédilection… On ne pourra jamais reprocher à André Poko de ne pas mouiller le maillot. Il a fait preuve d’une belle débauche d’énergie mais il était partout et nulle part à la fois, il a souvent effectué un pressing à contre-temps. C’est le seul qui a continué à se battre malgré le scénario, la preuve avec son festival dans la surface adverse à la dernière minute. Maintenant, techniquement, c’est d’une pauvreté… Chantôme en 6 alors que c’est un milieu relayeur, Poko en milieu relayeur alors que c’est un 6… ? Poko, en fait, on le met là ou il manque quelqu’un. Il resterait plus que nos trois gardiens se blessent. Mauro Arambarri a fêté sa deuxième titularisation après la première ratée, prenant même la place de l’excellent Valentin Vada. Beh, au final, la seconde sera ratée aussi. On sent qu’il a un potentiel technique mais comme Rolan lors de son arrivée, il faudra qu’il travaille physiquement pour pouvoir s’imposer en Ligue 1. Mais bon, comme pour Pablo, soyons indulgents, il y a mieux comme contexte pour essayer de s’intégrer dans une équipe… Remplacé par Yambéré à la 51ème suite à un changement tactique et l’expulsion de Sané.

 

Une titularisation que l’on attendait, celle de Malcom. Ce dernier a été préféré à Rolan ce soir pour animer le couloir gauche. C’est ce qu’il a bien fait surtout en première période. Il a souvent pris le meilleur sur son vis-à-vis direct et il a été à l’initiative des quelques « offensives » bordelaises. Il a disparu de la circulation en seconde période. Lui aussi doit se demander dans quel club il est tombé… De l’autre côté, Adam Ounas a bien débuté la rencontre, amenant souvent de la vitesse sur son côté. Il a eu ensuite beaucoup de déchet dans son jeu. Il serait temps que ce garçon comprenne qu’il n’est pas tout seul sur un terrain et qu’il faut lever la tête… A quelques reprises, il tente d’y aller tout seul alors qu’il y a des coéquipiers mieux placés. Remplacé par Touré à la 76ème minute.

 

Le pauvre Cheick Diabaté devant… Le malien a clairement manqué son début de match. Souvent pris au duel, il a surtout manqué de mobilité dans les actions comme sur un débordement d’Ounas où il ne propose aucune solution dans l’axe. Petit à petit, il a obtenu des fautes. Son adversaire du soir, Diop, n’a écopé d’un carton jaune qu’à la 81ème minute, un scandale ! Complètement esseulé, envoyé au casse-pipe, l’attaquant bordelais a fait ce qu’il a pu mais il ne s’est procuré aucune occasion de but.

 

Cédric Yambéré est entré suite à l’expulsion de Lamine Sané. Une frappe dans les tribunes du Stadium, une passe en retrait qui donne une énorme occasion à Ben Yedder et il perd le ballon sur l’action qui amène le 3ème but. Voilà… Les entrées de Thomas Touré et Enzo Crivelli restent anecdotiques.

 

 

 

 

 

La feuille de match

 

Toulouse 4 – 0 Bordeaux

Samedi 12 mars 2016 à 20heures

Stadium, Toulouse

30ème journée de Ligue1 2015-2016

15 000 spectateurs

Arbitre : M. Stéphane Lannoy

Buts : Ben Yedder (5ème, 50ème), Braithwaite (86ème), Trejo (91ème)

Cartons jaunes : Braithwaite (50ème), Diop (80ème), Tisserand (88ème) ; Chantôme (24ème), Poko (50ème), Ounas (61ème)

Cartons rouges : Sané (48ème)

Toulouse : Lafont – Moubandjé, Tisserand, Diop, Regattin (Somalia, 70ème),  Didot (Trejo, 81ème), Blin, Doumbia, Braithwaite ©, Akpa-Akpro (Ninkov, 45ème), Ben Yedder.

Bordeaux : Bernardoni – Poundjé, Sané, Pablo, Guilbert – Arambarri (Yambéré, 51ème), Chantôme ©, Poko – Ounas (Touré, 76ème), Malcom, Diabaté (Crivelli, 86ème).

 

 

 

 

 

 

 

Les notes Girondins4ever

 

Paul Bernardoni : 2

Maxime Poundjé : 2

Lamine Sané : 0

Pablo Castro : 1

Frédéric Guilbert : 2

Clément Chantôme : 0

André Poko : 1

Mauro Arambarri : 1

Adam Ounas : 0

Cheick Diabaté : 1

Malcom : 1

 

 

 

2299587_475_563787939-8170311-1600_800x533p

 

 

 

 

Les statistiques d’après match

 

Toulouse – Bordeaux

Possession : 50%-50%

Tirs : 21-13

Tirs cadrés : 12-2

Passes réussies : 72%-71%

Hors-jeux : 1-0

Corners : 3-3

Centres : 20-16

Fautes : 20-19

Cartons jaunes : 3-3

Cartons rouges : 0-1

 

Crédit photos : AFP Pascal Pavani via Sud-Ouest et Maxppp via France Bleu