Téléthon but !

telethonbt

 

 

 

…… C’est le message que saura transmettre Francis Gillot à chacun de ses joueurs avant d’entrer sur le terrain pour cette rencontre de dimanche contre le LOSC ….car marquer même qu’un seul but pourrait suffire pour faire perdurer le record de « gueguette » dans un premier temps et pourquoi pas inscrire 3 nouveaux points qui propulseraient ainsi l’équipe vers les sommets de la ligue 1 !

 

Tel éthoné ce public bordelais, de voir son équipe favorite se ressaisir aussi rapidement en se retrouvant dans une position au classement plus conforme à ses ambitions …aussi pourquoi ne pas l’ étonner un peu plus en ce week-end de la bonne cause…

 

Le coach girondin ne semble pas surpris pour autant « nous sommes à la place que nous voulions » clame t-il tout haut ….

 

Le résultat de mercredi soir ne doit rien au hasard …les équipiers de Cédric Carrasso n’ont rien lâché malgré une infériorité numérique due à l’exclusion de Lucas Orban suite à un second carton jaune …

 

Si l’on considère que les Nantais venus nous corriger d’une façon plutôt heureuse à Chaban-Demas sont des …vendéens , les « beaux nez rouges » semblent quant à eux , nous convenir !

 

Après un 3-3 contre Lorient au Moustoir, à Rennes avec un nul méritoire au stade de la Route de Lorient, nos Girondins sont allés vaincre au Roudourou des Guingampais qui , malgré leur statut de  »promu » se battent jusqu’à la limite de leurs forces et que seuls les olympiens d’Elie Baup ( qui d’ailleurs n’est plus marseillais) étaient venus leur faire entendre raison …

 

 

 

 

 

Bref,un victoire certes à l’arraché, surtout au cours du deuxième acte où il aura fallu toute l’énergie et la solidarité nécessaire pour préserver ce maigre avantage grâce à ce but de Faubert de la première mi-temps….

 

Mais revenons à ce fameux record d’invincibilité d’un gardien de but ..cela remonte à la saison 1992-1993 ..l’équipe était entraînée par un certain …Rolland Courbis, qui décida après une cinglante défaite contre le PSG (5-0) de mettre en place un nouveau système défensif ..cela eu pour effet de construire la forteresse dont on parle encore aujourd’hui, édifice gardé par un certain Gaëtan Huard ! 1176 minutes sans la moindre lézarde établissant ainsi ce record ..

 

Entre le but d’Amara Simba pour le PSG à la 73e minute de la 17e journée, et le but d’Aljosa Asanovic pour Montpellier à la 79e minute de la 31e journée, Gaëtan Huard garde ses buts inviolés durant douze matches complets (de la 18e à la 30e journée) soit 1 080 minutes, auxquelles il faut ajouter 96 minutes (les 17 dernières du PSG/Bordeaux et les 79 premières de Bordeaux/Montpellier)….

 

Alors Vincent Enyeama qui ne se pose aucune question sur le sujet , pourrait faire sauter la digue et prendre ainsi le relais de « gueguette » …le seul moyen d’y parvenir étant justement de ne pas y penser les records sont faits pour être battus , le Téléthon en sait quelque chose et c’est tant mieux , mais pour celui ci ce sera l’exception car le groupe bordelais y tient à l’image de leur entraîneur Francis Gillot qui promet même le resto à celui qui marquera le but libérateur …c’est dire le challenge ainsi créé qui pourrait permettre d’ajouter un peu de piment dans un match annoncé comme assez serré …

 

 

 

Le restaurant ? …c’est par là !…

 

 

 

Lille possède en effet la meilleure défense de la ligue 1 avec seulement ….4 buts encaissés dont 2 à l’extérieur, celle des Girondins à domicile étant de 8 buts dont trois encaissés par la seule équipe de Nantes ..le score risque donc être très étroit …

 

Le LOSC semble faire le même parcours que Marseille l’an dernier , une des plus faibles attaques du championnat avec 17 buts dont 6 à l’extérieur avec pourtant 4 succès …c’est dire les victoires étriquées qui se terminent généralement par 1-0 !

 

Il faudra donc être patient à Chaban ce dimanche …1-0 serait malgré tout bienvenu pour ….Bordeaux, sur le plan comptable, un résultat qui pourrait ainsi confirmer le bon retour de notre équipe sur les hauteurs de la ligue 1….même comme aime le souligner Grégory Sertic si de regarder en bas cela donne le vertige !

 

 

 

Lille façon Girard …..

 

René Girard , un dur à cuire dans le bon sens du terme…en tant que joueur comme les aime le public bordelais et les sentiments n’ont pas changé …Bordeaux aime Girard et Girard aime Bordeaux !

 

Un entraîneur exigeant certes mais qui sait faire confiance aux hommes en forme du moment …tous les joueurs peuvent prétendre à une place de titulaire ..pour autant faut-il qu’ils démontrent leur bonne disposition tant physique que collective pendant la semaine de travail , c’est sa règle …

 

La fameuse phrase récurrente « ne rentre pas dans les plans de l’entraîneur » n’existe pas dans son esprit …le meilleur jouera !

 

 

 

 

Il connaît bien la musique avec de gauche à droite Giresse en chef d’orchestre, Girard, Specht et Rohr !…

 

 

 

En arrivant dans le nord , rien n’était acquis ..un bel héritage certes , Rudi Garcia de part son expérience et son travail a laissé une équipe saine aux valeurs sûres …. »néné » malgré un accueil plutôt mitigé de la part des supporters (surtout par méfiance ..un sudiste chez les nordistes!) a d’abord observé et a surtout abordé les nouvelles règles qu’il voulait établir …des dispositifs à l’ancienne comme il dit , tout ceci sans froisser qui que ce soit ….

 

En tant que joueur comme décrit plus haut, René était un battant il a mouillé ce maillot au scapulaire les supporters bordelais s’en souviennent car non seulement il allait au combat dans le bon sens du terme tout en étant protecteur pour certains de ses coéquipiers ..

 

Il a donc remis au goût du jour dans sa démarche Lilloise ces valeurs là ..il n’en fallait pas plus pour des garçons comme Balmont, Mavuba, Basa ou encore Gueye une adhésion totale !

 

La réussite parfois ne tient pas à de grand discours techniques ou de séances vidéos interminables avec palettes, il suffit aussi d’inculquer quelques notions de courage de solidarité de respect du maillot pour multiplier les forces !

 

Lille arrive donc avec l’espoir de confirmer l’heureuse surprise que représente la place de choix prise ( la seconde ) derrière l’ogre parisien !

 

 

 

 »Téléthonez-nous » crient leur supporters

 

 

 

 

 

 

 

Le groupe lillois :

Enyeama, Elana – Sidibé, Kjaer, Basa, Rozehnal, Souaré, Béria – Mavuba, Balmont, Gueye, Martin, Delaplace, Meïté – Kalou, De Melo, Rodelin, Roux, Origi.

 

 

Pour Bordeaux, rien ne sera facile ….il faut prendre ce match par le bon bout…la patience sera donc un atout car la défense adversaire comme décrite par les médias sera intraitable …4 ce chiffre 4 (buts encaissés à ce jour ) ne devra pas raisonner dans les têtes … 4 synonyme d’impossible avec ce diable Enyeama mais surnommé  »Jésus  » par ses partenaires !

 

Il faudra jouer sur les côtés, dans les espaces et la profondeur, un Maurice Belay et un Rolan devront être décisifs pour un Jussiê ou encore un Saivet prêts à conclure ..rien n’est impossible pour des Bordelais qui doivent confirmer leur nouvel état d’esprit …

 

 

 

Le groupe retenu par Francis Gillot :

Carrasso, Olimpa – Bréchet, Faubert, Henrique, Mariano, Planus, Poundjé, Sané – Ben Khalfallah, Nguemo, Obraniak, Sertic – Bellion, Jussiê, Maurice-Belay, Rolan, Saivet.

 

 

 

Bordeaux dans le top 5 à Noël tout est possible

 

 

 

Allez Bordeaux, Allez !

 

Francis dit Napeso