Deux visages, deux coups du sort

Une excellente première période, une timide seconde. Un CSC nantais en première, un CSC bordelais en seconde. Un match « bizarre » où Bordeaux aurait certainement mérité mieux, mais repart avec zéro point…