« Il n’y a pas eu de miracle »

Enfin solides jusqu’à l’ultime minute à Lescure, les Girondins obtiennent une victoire méritée qui a fait dire à un certain Pierre Ménès qu’il ne s’était pas emmerder… Les supporters Valenciennois, eux, sont dépités.