Le premier entrainement dirigé par Gustavo Poyet aux Girondins (photos et vidéo)

Nous étions présents pour le premier entrainement de la carrière d’entraîneur aux Girondins de Bordeaux de Gustavo Poyet. L’uruguayen a ainsi pu découvrir, ce lundi après-midi, le charme du Sud-Ouest, entre averses, et rayons de soleil. L’entraineur uruguayen est arrivé à 16 heures tapantes sur la pelouse du terrain principe du centre d’entrainement du Haillan, en compagnie de ses deux adjoints Mauricio Tarrico et Paolo Fernandes, et en attendant Fernando Menegazzo qui arrivera mercredi. Un staff qui n’a jamais été aussi complet depuis très, très longtemps puisque l’on nota la présence également de Pierre Espanol, Eric Bédouet, et Franck Chaumin.

 

IMG_3230

 

Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’entrainement fut « vivant » ! C’est, si cela reste tel quel, Gustavo Poyet qui a lui-même dirigé la séance, ses adjoints restants en retrait bien que dialoguant beaucoup avec lui. Le technicien dirigea donc le premier exercice, exercice sous forme de toro, mais qui pouvait basculer de quelques mètres latéralement sous l’impulsion du coach. Beaucoup de sourires, l’ancien joueur de Chelsea est comme on nous l’avait décrit à savoir très joueur, titillant ses joueurs qu’il ne connait que depuis quelques heures, puis repassant au niveau du visage à un ton grave et sérieux, concerné. De nombreux encouragements tout au long de cet exercice, avec des conseils à répétition. Les joueurs, eux, sont véritablement à l’écoute de celui qui parle un très beau français et qui respire réellement le football.

 

 

Après cet exercice, place au football, au vrai. Des choses simples pour ce second atelier avec une passe vers un point d’appui, pour passer sur des appels de deux joueurs à la réception d’un centre d’un troisième. « De l’attaque, des buts, du football, marquez, marquez ! » n’avait-il de cesse de répéter. Comme il l’avait d’ailleurs décrit en conférence de presse, Gustavo Poyet veut du jeu, mais pas un jeu de possession. Le coach souhaite du jeu pour attaquer, se projeter rapidement dans les derniers mètres, et marquer des buts ! On ne sait pas réellement si ce « choc psychologique » fonctionne (le séparation avec Jocelyn Gourvennec), mais l’on put remarquer beaucoup d’écoute, d’attention et d’envie de la part de l’intégralité des joueurs, Younousse Sankharé compris. Et cela se ressent immédiatement dans la réussite puisque dans nos souvenirs, les joueurs bordelais qui se sont retrouvés devant le but n’avaient plus marqué autant depuis des semaines…

 

IMG_3462

 

Nos protégés passèrent à un troisième exercice, toujours harangués par leur nouveau coach, les conseillant sans cesse, les encourageant.

 

IMG_3691

 

Enfin, il y eut une opposition où cette fois-ci, Gustavo Poyet resta en retrait. Non pas qu’il ne voulut pas prendre part à cet exercice, mais ce fut bel et bien pour se faire une idée plus précise de son effectif. Il scruta ainsi chaque détail, laissant libre cours à ses joueurs, distant cependant quelques fois avec ses adjoints.

 

IMG_4024

 

Notre ressenti ? Il y a de la vie ! Le style Gustavo Poyet n’est pas encore défini car il ne s’agit que de sa première séance d’entrainement. Il lui faudra encore connaitre un effectif dont il connait déjà « tout le monde sauf deux ou trois jeunes » comme il a pu le confier en conférence de presse. Mais ce qui change réellement, sur ce premier acte, c’est qu’il se charge lui-même de la tenue de l’entrainement, sifflet au bec, calepin à portée de main. Une séance d’une heure et demie (cela faisait aussi très, très longtemps) qui aurait même pu continuer si la pluie ne s’était pas abattue aussi violemment.

 

Découvrez ci-dessous la vidéo de sa première séance, par Girondins4Ever.