“Pourquoi ne pas rêver”

    Foot: Dijon / Bordeaux – L1 – 19.11.2011

    Lors de la prochaine 30ème journée de Ligue 1, les Girondins recevront les Dijonnais de Patrice Carteron. Accusant neuf points de retard sur le voisin toulousain, le club au scapulaire (8ème) n’a plus le droit à l’erreur s’il veut accrocher l’Europa League. En face, se présente Dijon (13ème). Une équipe joueuse, emmenée par la future star de Chelsea, Gaël Kakuta, et qui après un léger passage à vide, s’est bien relancée dans la course au maintien. Ses deux victoires obtenues à Marseille (2-1), puis à domicile contre Caen (2-0) lui ont fait le plus grand bien au classement. Le DFCO compte désormais cinq points d’avance sur le premier relégable niçois.

     

     

    Cette rencontre ne sera donc pas une mince affaire pour les bordelais, surtout que nos Girondins éprouvent les plus grosses difficultés à domicile ces derniers temps. Les mauvais résultats subis contre Nice (défaite 2-1), puis Ajaccio (1-1) en attestent : Bordeaux est bien plus à l’aise à l’extérieur qu’à Chaban-Delmas. Bordeaux c’est Docteur Jekyll et Mister Hyde, une équipe capable à la fois de faire un beau nul au Parc, et de perdre contre Nice qui n’avait pourtant jamais gagné hors de ses bases. C’est d’ailleurs ce que s’amuse à rappeler le pseudo tittou21 : “N’oublions pas que Nice les a battus (1/2) et qu’Ajaccio vient d’y faire un nul. Ils semblent marquer le pas à domicile, car auparavant ils s’étaient offerts Toulouse (2/0) et Lyon (1/0). Alors pourquoi pas le DFCO après Nice et Ajaccio.”


     

     

     

    Les Dijonnais misent tout sur leurs “flèches”

     

    Après deux résultats négatifs à domicile, Bordeaux se doit de réagir. Dijon n’ayant été promu pour la première fois en Ligue 1 que cette saison, les deux équipes ne se sont affrontées qu’à une seule reprise dans l’élite française. C’était lors du match aller (2-0). Se procurant les meilleures occasions du match, les Girondins avaient dominé la majeure partie du temps, mais s’étaient finalement inclinés sur deux buts de Jovial et Corgnet, dans les vingt dernières minutes.

     

     

    Avec respectivement 8, 9 et 4 buts inscrits cette saison, Corgnet et Jovial et… Kakuta, sont les trois artilleurs Dijonnais du moment. Voilà de qui devra se méfier Bordeaux. Outre son très bon collectif pour une ancienne équipe de Ligue 2, Dijon s’appuie sur ses trois offensifs pour bâtir ses succès. Comme le rappelle très justement ce même tittou21, Bordeaux va certainement dominer, avoir le ballon, mais Bordeaux devra se méfier des fusées dijonnaises qui avaient déjà fait très mal le 19 novembre dernier à Gaston-Gérard : “Bordeaux, c’est tout de même plus solide et plus fort que le DFCO. Maintenant, on sait qu’ils se procurent beaucoup d’occasions, mais ils en vendangent également énormément. Problème d’efficacité offensive… Avec le renouveau de notre défense et de nos pointes offensives, pourquoi ne pas rêver d’un nouvel exploit. Un DFCO en confiance peut être très dangereux, et en ce moment on respire la confiance à plein nez. Moi, je crois à une victoire Dijonnaise.”

     

     

    Corgnet et Jovial dans ses rangs, Dijon était déjà à craindre. Alors avec Kakuta en plus depuis cet hiver, j’vous en parle pas… Ce petit – 4 buts en sept titularisations en championnat – est un véritable tueur que les clubs vont s’arracher lors du prochain mercato estival. Il est un de ces joueurs qui décident de l’issue d’un match à eux tout seuls.

     

     

     

     

    Dans son ombre, il y a Corgnet. Ce meneur de jeu de 26 ans ne fera pas de vieux os en Côte-d’Or. C’est une évidence. Suivi par Lyon qui en a fait une des ses priorités pour le prochain mercato, il est à l’image d’un Kaka, ou d’un Pastore en grande forme – ce qui n’est pas du tout le cas en ce moment… -, c’est-à-dire un joueur capable de transpercer n’importe quelle défense balle au pied. Élégant, technique et intelligent, ce 10 moderne peut également distiller de nombreux ballons millimétrés à ses partenaires. Je l’avoue, ce joueur est mon coup de cœur. Il faudra un très bon Landry N’Guémo pour le museler.

     

     

     

    Des avis partagés

     

    Entre la peur de la puissance de feu bordelaise et l’envie de croire en “leurs petits gars”, “Téméraires” et autres “Dogs” (les deux groupes de supporters du club) sont très partagés. Ragaillardi par les derniers résultats de son équipe préférée, Romain21, par exemple, y croit plus que jamais : “Vu la forme du DFCO actuellement (Montpellier, PSG, OM et Caen), on a le droit de croire en un bon résultat”; il est très vite rejoint par le très fin darkankh : “Nos rouges peuvent nous faire une surprise. On leur a bien mise à l’aller, pourquoi pas au retour ?”. D’autres sont au contraire bien plus cinglants dans leur pronostic, et pensent que les Girondins sont bien au-dessus de l’équipe Dijonnaise. A l’instar de Waldemar Kitambala qui dit : “On est encore loin d’être au niveau des girondins.”, Renaud21 ne croit pas à un bon résultat de ses favoris en terres girondines : “Moi, je vois une défaite de nos rouge car Bordeaux revient fort en cette fin de saison. Match difficile pour nous.” Peut-être décontenancé par le match des Girondins à Paris, fp123872 (supporter girondin..?) voit “une boucherie ! Moi je vous dis 3-0 pour Bordeaux !. Ca c’est fait…

     

     

     

     

    L’avis d’une supportrice bordelaise de Dijon

     

     

    Fan des Girondins depuis son enfance, et spectatrice avisée de la Ligue 1, Anaïs voit un match indécis. Elle s’attend à une rencontre avec “plein de buts”, tout de même remportée par Bordeaux : “Je vois un match avec des buts. Dijon, qui joue le maintien, est une équipe qui joue beaucoup au ballon et qui reste sur deux victoires, dont une contre Marseille. Malheureusement, elle prend aussi beaucoup de but.s.. Quant aux Girondins, ils jouent l’Europe et ils ont une bonne équipe. Je pense donc qu’il va y avoir du jeu et des buts. Je vois Bordeaux gagner à l’expérience”. Avertie, elle souligne aussi les rôles décisifs de Carrasso et Obraniak dans la fin de saison du club au scapulaire : “Carrasso, pour tout ce qu’il a fait pour les Girondins ces derniers mois, et Obraniak qui est la bonne recrue du mercato, seront très dangereux pour Dijon.”

     

     

    Affaire à suivre. En espérant qu’Anaïs soit dans le vrai…