[Photos] L’entrainement du 27 juin 2015

Cheick Diabaté et Thomas Touré

C’était le second et donc dernier jour pour voir les Girondins s’entrainer avant le stage en Autriche. Pas de grands enseignements à tirer si ce n’est que Jussiê n’était pas présent, étant surement en salle. Frédéric Guilbert s’est lui entrainé, comme hier, en marge du groupe avec David Das Neves. Cette fois-ci, les joueurs ont pris place sur le terrain 8, sous un beau soleil. Au passage, quel plaisir pour prendre des photos, sans le grillage…

Willy Sagnol était en tenue et a, comme son staff, beaucoup parlé, plaisanté avec les joueurs. Le gardien des U19 et qui sera emmené en Autriche, Simon Lefebvre, était lui bien présent.

Les joueurs ont d’abord commencé par faire deux tours de terrain balle au pied, avec une demande d’Eric Bedouet de ne pas juste la pousser et donc travailler les appuis.

 

 

Scène assez étrange pendant ce temps avec Willy Sagnol qui a regardé son téléphone portable dans d’étranges positions. Faut savoir qu’en bas, comme en haut le bras levé, on ne capte pas forcément mieux coach…

 

 

Ensuite, les joueurs bordelais se sont mis par deux pour échanger quelques passes courtes, avec ou sans jongles, puis de la tête…

 

 

L’exercice suivant fut un toro. Avec deux joueurs pour commencer à l’intérieur du cercle, à une touche. Puis à deux touches avec trois joueurs dans le cercle.

 

 

Ensuite, un atelier de passes en mouvement fut installé, avec des joueurs factices. Voici ce que cela donne en images. Willy Sagnol a mis la main à la patte pour cet exercice en étant au cœur du jeu, tout comme Sandy Guichard, en conseillant aussi ses troupes.

 

 

Vint le moment de l’opposition. Deux équipes, pas de buts, mais de la conservation de balle avec du jeu au sol demandé, ainsi qu’une volonté de se porter vers l’avant. Le jeu penchait beaucoup d’un côté, celui de la main courante. Cédric Carrasso s’en plaint d’ailleurs : « Il faut que j’aille jusqu’à Eysines pour recevoir un ballon ? ». Ce à quoi Willy Sagnol répondit : « Là, tu peux même aller jusqu’à Blanquefort… ». A noter de très bonnes choses sur cette opposition, notamment de la part de Thomas Touré qui démontra toute sa technique balle au pied et sa force de percussion.

 

 

Pour conclure, les joueurs se sont étirés avant de reprendre le chemin des vestiaires. Repos demain, et départ en Autriche lundi.

Bon stage à nos joueurs !