« Paris en cage »… m’as-tu dit ?

150909031129735072


 

« Mais non Coco ! J’ai dis en bouteille, car ce n’est pas ce qui manque à Bordeaux ». Par contre je te « parie » que c’est toi que je vais mettre en cage ! car je n’entends plus que ça depuis plusieurs semaines : m’as-tu dit par ci, m’as-tu dit par là … encore lundi soir, tu m’as bouché les oreilles pendant le match de l’équipe de France contre la Serbie : « Il a mis un joli but de la tête ! qui c’est ? m’as-tu dit… Ensuite tu me remets du grain à moudre : tu as vu encore ce but ? quelle volée !… qui c’est ? m’as-tu dit… tu te répètes mon pauvre Coco !

 

Que du plaisir de retrouver notre perroquet derrière la rambarde, cela faisait tellement longtemps, il n’arrête pas de questionner son papa Raymond…. « qui c’est ? » … Cette fois-ci c’est le plombier lui répond agacé son maître… Pablo plombier de service en l’occurrence… Castr »fidèle » à la tradition Brésilienne car il en impose en espérant qu’il puisse colmater les fuites derrière !

 

 

Pablo Castro

Ce Pablo, il tombe à pic… assaut désormais sur le PSG m’as-tu dit !

 

Sera t-il prêt pour Paris ? … là est toute la question, mais Sagnol a t-il le choix avec toutes ces absences entre blessés et suspendus ? L’entraîneur Bordelais ne dit pas autre chose en se persuadant que les défenseurs centraux brésiliens s’adaptent vite et Pablo n’est pas le choix d’un peintre, comme on dit dans le jargon footballistique, il lui semble apte ; pour lui, il pourra jouer sans pression contre le PSG…

 

Un PSG qui marche sur l’eau en ce début de championnat, de plus avec l’apport de Di Maria dont ce sera les grands débuts au Parc, force est de constater que les hommes de Laurent Blanc ne sont pas prêts à boire la tasse et passer ainsi à la « Trapp« …

 

Raymond n’est pas pour autant inquiet… il prétend même que Bordeaux n’a rien à perdre à condition de ne pas les regarder jouer mais au contraire leur rentrer « dedans » dans le bon sens du terme … tout en essayant de faire déjouer l’homme en forme du moment…

 

 

150909063345705625

Comprenez bien je vole… !

 

« Matuidi' »le nom est enfin lâché, est devenu le pourvoyeur régulier de ballons pour les attaquants parisiens, il est impressionnant depuis le début de la saison il s’implique dans le jeu et n’hésite même plus à tenter sa chance aux abords de la surface … il est également devenu un des meilleurs passeurs décisifs … bref toute la panoplie d’un joueur reconnu aujourd’hui de valeur internationale ! « Matuidi  …qui c’est ? m’as-tu dit  » rétorque Coco « oui Matuidi » lui répond Raymond qui est persuadé qu’ il n’a pas fini de progresser le bonhomme …comme dit Furlan, qui l’a fait débuter en Ligue 1 avec Troyes , il possède tout du footballeur moderne, pas seulement avec ses jambes ni avec ses gestes imprévisibles mais aussi son cerveau qui va plus vite que les autres …pour lire le jeu : celui de ses partenaires mais également peut-être le plus important, celui de ses adversaires…

 

« Ze suis fou de ce joueur …j’en Blaise comme Pascal ! » ajoute Raymond

 

Tous les observateurs en témoignent… Matuidi, s’il continue à ce rythme, il va être énorme … si en plus il marque des buts il va devenir le joueur le plus important du PSG disent de lui ses propres coéquipiers de l’équipe de France et de son propre club… même chez ses adversaires, dont un, récent, qui disait « je peux vous dire que lorsque vous avez à faire à un milieu comme ça, ça va vite, c’est très difficile, car il apporte tout, le fluidité, l’anticipation et surtout de la profondeur quand ce n’est pas lui en personne qui conclut ! ».

 

Willy Sagnol s’est dit impressionné par le milieu de terrain parisien. « Souvent on parle du joueur, qui est impressionnant, qui le montre depuis plusieurs années, de manière constante avec très peu de passages à vide. Mais on dit moins souvent que l’homme est aussi très régulier dans sa gentillesse et qu’il a gardé cette passion pour le foot qui fait qu’aujourd’hui il travaille dur et qu’il est en train d’en récolter les résultats. Personnellement, je suis très content pour lui ». Là aussi ce n’est pas mince comme compliment !

 

 

Haillan

 

 

Au Haillan, cette semaine aura été quelque peu perturbée par les sélections (9 absents)… les joueurs reviennent un à un et il est toujours difficile de connaître l’état de fraîcheur de chacun… mais c’est le lot de nombreuses équipes, le PSG (13 absents) doit faire le même constat…

 

Vendredi est déjà pratiquement là, d’où un délais assez court pour mettre au point un plan tactique… Willy Sagnol s’efforcera donc de combler avec un discours approprié à ce genre de rencontre … une chose est sûre la motivation sera de toute évidence « naturelle » quand on joue le PSG surtout au Parc… L’entraîneur Bordelais lors de sa conférence de presse : « C’est bien de jouer le PSG maintenant. Nous devons nous déplacer sans état d’âme, surtout faire le maximum en gardant le même état d’esprit que le début de saison… ».

 

 

Pablo Castro et Vieira JussiêC’est où Paris m’as-tu dit ?

 

Le Paris SG après quatre journées occupe la tête avec le maximum de victoires… n’a joué qu’un seul match à domicile contre 3 à l’extérieur… aucun but concédé et 7 marqués dont deux à domicile… une différence de +7… c’est dire l’ampleur de la tâche pour nos bordelais ! Faut-il y voir une simple formalité pour les hommes de Laurent Blanc face à son ancienne équipe ? …de nombreux supporters redoutent ce rendez-vous, d’autres un peu moins si on ne les regarde pas jouer, d’autres pas du tout tellement la confiance qui domine les parisiens peut-être une arme à double tranchant en se retournant contre eux !

 

 

Enzo Crivelli

Crivelli prêt pour le combat face à David Luiz et Thiago Silva…

 

Mais pour cela il faut des combattants, des joueurs appliquant à la lettre le discours que saura leur inculquer tout le staff girondins… il faut y aller avec nos armes, produire du jeu, ne pas défendre bas ; mais au contraire les faire douter par des poussées offensives bien construites… nous en possédons les moyens, des joueurs de talent qui sont très bons dans ce registre pour provoquer, dédoubler, fluidifier comme Saivet, Khazri, Rolàn ou encore Maurice-Belay et un Crevelli qui saura tout donner dans le combat physique… « Notre objectif face au PSG est de ne pas être timide et d’essayer de construire des choses » annonce Willy Sagnol.

 

 

Henri Saivet

Les gars, chut, on va le faire rien que pour Riolo… m’as-tu dit !

 

« Il faudra tenir les 20 premières minutes puis jouer intelligemment » prévient Cédric Carrasso qui ajoute : « Qu’avons-nous à perdre à part faire un bon match ? » résume notre gardien pour cette conférence de presse d’avant match …

 

 

Nicolas Pallois, Willy Sagnol

Tu parles Portugais Nico?… non mais Brésilien depuis une dizaine de jours !

 

Quant à notre nouvelle recrue Pablo Castro il donne l’impression d’être confiant et rassurant comme défenseur central… dans la lignée de ses prédécesseurs (Gralak, Martio Santos, Henrique), dur sur l’homme (un peu trop peut-être aux dires de certains commentateurs brésiliens) il possède un bon jeu de tête, une bonne détente, certainement pas émotif, tous les ingrédients pour faire de bons débuts face à l’ogre parisien… « Pablo est prêt. Le temps d’adaptation pour les défenseurs centraux brésiliens est plus court » annonce l’entraîneur Bordelais …le seul handicap sera que le nouveau duo peut avoir des problèmes de langage…

 

 

Sylvain Matrisciano

A partir de là, on ne passe plus !… ok Pablo ?

 

En espérant que l’entraîneur Bordelais ne modifie pas encore une fois sa défense comme il en a malheureusement l’habitude …Pablo Castro effectuera donc ses débuts en l’absence de Cédric Yambéré suspendu … il ne faudrait pas que Willy Sagnol décide de changer les latéraux qui ont donné grande satisfaction lors de la dernière journée…

 

 

Maxime Poundjé

Maxime Poundjé il a gagné en confiance et surtout sa place !

 

En effet que ce soit Gajic (qui a marqué le 2ème but contre Nantes) ou Poundjé qui effectue un très bon début de saison un des plus combatif de l’effectif, qui ne lâche rien , qui s’améliore dans ses centres de match en match apportant danger dans la surface adverse tout comme le jeune Serbe possédant les mêmes qualités, que ces deux joueurs puissent disparaître de l’équipe serait injuste… Contento ? il faut qu’il se contente du banc pour l’instant, qu’il travaille pour gagner sa place tout simplement …

 

Lolo aura, quant à lui, que l’embarras du choix, même si Zlatan Ibrahimovic est forfait, Pastore également … par contre, Di Maria sera l’attraction à lui tout seul des supporters parisiens … face à Monaco il aura été décisif pour ses premiers pas avec le PSG ; il voudra confirmer devant son nouveau public ce vendredi soir contre nos Girondins… il se dit prêt ! La course à l’armement continue donc à Paris et on se dit qu’avec tout le matos dont dispose ce club, il serait étonnant que le PSG tire avec des balles à… blanc !

 

Le groupe retenu par L. Blanc :

Trapp, Sirigu -Aurier, David Luiz, Thiago Silva, Marquinhos,Van der Wiel, Maxwell, Kurzawa – Lucas, Matuidi, Rabiot, Stambouli, Motta, Verratti – Augustin, Di Maria, Cavani, Lavezzi.

 

Le groupe bordelais :

Carrasso, Prior – Contento, Gajic, Guilbert, Pablo, Pallois, Poundjé – Khazri, Maurice-Belay, Poko, Saivet, Soni, Traoré – Crivelli, Jussiê, Rolan, Thelin.

 

 

Allez les gars pour l’exploit… rien que pour faire chier Riolo ! On se motive comme on peut…

Bon match à toutes et à tous

Allez Bordeaux, Allez

 

Francis dit Napeso