En fait, c’était du cinoche ?


Silence on… tourne !…… en rond dans l’immédiat sûrement ! ……. mais la sortie du film nous est promise pour un peu plus tard, et qui sait …..!

Les trois acteurs principaux étaient donc là, afin de s’expliquer de vive voix sur le scénario qui pourrait-être retenu quant à l’avenir du club…

Ce qu’il  faut retenir des premières bandes son, c’est que cette guerre des « chefs » aura débouchée sur une confirmation concernant leurs relations qui ont toujours été cordiales, en dehors bien entendu des médias…..

Médias qui se sont emparés des premières phrases du consultant de Canal+ pour faire monter la moutarde avant l’heure… (Dijon c’est dans huit jours) au nez des dirigeants bordelais… a croire que les journalistes étaient en manque de sensationnel pendant cette mini trêve internationale !

Tout ce qui a été dit et retranscrit était en fait du….. cinéma ! c’est ce que ressentent les supporters qui eux, étaient très attentifs au déroulement de ces échanges écrits et verbaux…

Une aubaine, pensez-donc… un porte parole inattendu en la personne de l’enfant de Lormont, qui tout en déclarant sa flamme disait tout haut, ce que les fidèles du club n’arrêtaient pas de souligner depuis de longs mois mais malheureusement n’étaient pas entendus…..

 


Tout ça pour ça ? ou… « surprise, surprise »…

La réussite de ce «coup de gueule» aura eu le mérite de faire bouger les lignes… ce qui déjà n’est pas rien !

En effet la «belle endormie» s’est tout de suite réveillée, blessée dans son amour propre… JL Triaud son représentant, a eu le reflexe de répondre que les consultants n’étaient en fait que des critiqueurs en se protégeant des déclarations de Daniel Onesta !

Faut-il se rappeler de la signification et l’origine du mot consultant en le décortiquant … les joueurs Champions du Monde avaient eu droit à toutes les qualifications en 98 : les maitres du Monde, les seigneurs du ballon rond, les sultans du foot… bref ces sultans seraient-ils alors devenus stupides au point d’être cons pour nos dirigeants de club ?

Christophe faisait lui une mise au point dans l’Equipe, sur l’équipe justement des Girondins, lequel journal en profitait pour faire sa «une»  «Dugarry candidat président !» ou encore en seconde page «Filez-moi le poste !»… c’est dire les proportions prises par ce déballage ! mais comme le précise Christophe il suffisait de lire l’intérieur de l’article pour s’apercevoir que l’entête du quotidien sportif n’avait aucun rapport avec ses déclarations !…..

Et c’est au tour de Nicolas de Tavernost d’en rajouter une couche : «Christophe n’est pas ambitieux, il ne souhaite QUE la présidence des Girondins alors qu’il pourrait viser plutôt celle de Canal+ dans le droit fil de ses attributions actuelles celles de journaliste, ne prononçant pas consultant» ce qui parait maladroit et méchant car, quand on analyse son raisonnement, tant pour Duga bien évidemment, mais également pour JL Triaud qui est en poste QUE d’un…… club de football et que ce dernier, si on suivait la logique de l’homme de télévision,  pourrait alors prétendre à la gouvernance de… M6!

Rendez-vous fût donc pris pour régler cette affaire autour d’une bonne table ! tout devait se résumer sur le plan régional en un tête à tête entre JL Triaud et le consultant de Canal… mais surprise… surprise ; c’est devenu une affaire nationale car Nicolas de Tavernost en ayant bousculé son emploi du temps,  s’est engouffré dans un jet privé en s’invitant à la discussion… c’est dire l’importance qu’il accorde aux idées du Champion du Monde 98…

 


Ont-ils signé la « règle d’or » ?

 


Nous voici donc à la présentation du film devant un parterre de journalistes… les acteurs prendront donc la parole en rangeant au placard, les nombreuses déclarations de la semaine… cela rappelle en tout cas un peu ce que nous vivons au quotidien… la politique et le sport : même combat !

Il se sont découvert une passion commune, celle d’aimer les Girondins… la bonne blague !

Allez, passons à table !

Après ces amuses gueules : le menu comportait le plat de résistance…. une large part d’explication sur le fonctionnement du club, que Christophe Dugarry semblait ignorer aux dires du président Triaud…. «afin qu’il connaisse parfaitement le fonctionnement sous tous les angles et dans les moindres détails !»….

Ensuite Nicolas de Tavernost a voulu passer un message au consultant de Canal+… chut !! dans cette maison on préfère régler les affaires de famille entre ces quatre murs plutôt que de les exporter dans les médias… il sait que Christophe est devenu populaire et très écouté sur beaucoup sur ses commentaires, il vaut mieux donc l’avoir avec soi que contre soi pense à juste titre le patron d’M6 !

Ont-ils signé pour autant certaines règles quant à une éventuelle collaboration ?

Certainement un pacte de non agression dans un premier temps… ensuite pourquoi pas dans un deuxième, quelques échanges de vue sur l’avenir du club… Nicolas de Tavernost semble être preneur quand il déclare «il y a des choses à entendre, il s’intéresse au club c’est toujours une très bonne initiative d’exposer ses idées !» les numéros de téléphones ont été échangés, est-ce un signe ?

Cette entrevue  doit rester intacte et faire référence dans les esprits ! Les Girondins ont besoin de se renouveler dans les faits et gestes de tous les participants pour la bonne marche du club… les habitudes représentent le plus grand danger et empêchent un nouvel élan…la conjoncture économique ne va certainement pas épargner le club et tout le football en général… autant de raison pour anticiper et peut-être se la jouer «malin» !

Christophe Dugarry aura eu le mérite de bousculer les lignes… autant faut-il que son analyse ne reste pas sans lendemain… je reste persuadé comme tout supporter qu’une solution existe… Christophe ne doit pas être considéré que comme un ami, c’est plus que çà… il reste attaché à ce club comme un membre à part entière, il fait plutôt partie à la famille ! …

Alors Monsieur Triaud tendez lui la main, guidez le à la manière de votre bras droit devenant ainsi dans un premier temps «l’homme du Président !» il sera ainsi plus facile pour vous, dans quelques années, de vous retirer sur la pointe des pieds !….

A bientôt Christophe…..

 


Dis quand reviendras-tu ?

Dis, au moins le sais-tu
Que tout le temps qui passe
Ne se rattrape guère
Que tout le temps perdu
Ne se rattrape plus

Dis quand reviendras-tu ?

 

 

Francis, dit Napeso

Vous aimerez peut être aussi...