Noël au balcon ?

131221085335412060

 

 

 

Qui aurait pu croire en effet, il y a seulement un mois, à un tel retournement de situation ?…. un groupe plutôt promis au bas fond d’une poubelle en cette période de l’année … mais l’homme à la barbe blanche est loin d’être une ordure puisque bien au contraire sa hotte était déjà bien pleine !

 

Pour le plus grand plaisir d’un public qui revient en masse au stade Chaban-Delmas … et cela ne fait que conforter le Papa Jean-Louis à la barbe naissante (cette barbe qui essaie de pousser depuis maintenant deux ans !) promise au blanchiment en ce début de saison à force de soucis !…

 

Le maître des lieux n’est néanmoins pas encore rassuré … il trouve le comportement de son équipe encore fragile, ne serait-ce en référence aux deux derniers matches disputés… que cache donc son pessimisme ?

 

En cette période de cadeaux cela paraît quand même troublant, il ne tient pas à jouer le père Noël généreux, cela n’est vraiment pas, ni dans son style, ni une surprise … on le savait, même si au plus fort de la tempête il se disait favorable à un semblant de renfort si cela pouvait forcer une destinée plus rayonnante encore à l’aube de la nouvelle année …

 

Mais cela ne se fera pas ….. sauf, comme il le déclare dans le quotidien régional de ce matin, si soudain un coup de vent provoqué par le passage du traîneau de son ange gardien Nicolas poussait un billet gagnant de la loterie à ses pieds qu’il n’aurait plus qu’à ramasser … c’est dire que de voir arriver un renfort pendant la trêve reste du domaine de ……. l’impossible !

 

 

 

 

 

Formidable ou fort minable comme dit la chanson … chacun appréciera la portée de ce genre de réflexion…. mais tous les supporters sont unanimes : qu’ils appartiennent aux associations, les habitués du Haillan ou tout simplement fidèles au club, ils ont entendu le même discours du président Triaud : « si à la trêve nous sommes au pied du podium je pense que nous ferons l’effort pour renforcer l’équipe et notre actionnaire suivra ! »

 

 

 

Des paroles et des actes…

 

 

Alors « Petit Papa Noël » c’est l’heure ! … nous sommes à la veille de ta venue, la commande ne devrait pas tarder à te parvenir au secrétariat de Libourne … avec notre carnet de notes du premier semestre cela pourrait suffire (4ème de la classe)…

 

 

 

 

 

 

La raison l’emporte souvent sur la passion à Bordeaux … nous ne demandons pas le Messie … ni même le Ronaldo encore moins un ballon d’or même si son RIB rit … non, simplement un bon joueur de club qui pourra apporter un plus à l’équipe…. en fait une bonne occase même recyclé nous conviendrait … Cissé pas lui et bien cela pourrait être un autre !

 

Pourtant, les cadeaux tombent du ciel en ce moment … outre cette place inespérée à la veille de d’aller vérifier les nouvelles installations marseillaises, nous voici qualifiés pour les quarts de finale de cette fameuse coupe de l’homme à la moustache surnommée par Francis Gillot la « miette »…

 

Mais sur les deux gros nuages de notre ligue 1, il n’en reste plus qu’un dans cette compétition et il sera pour nous … du pain béni pour Jean-Louis Triaud et un « pin » pour Francis Gillot ! L’occasion de faire une recette non négligeable pour les finances après la désillusion concernant la fameuse taxe qui va tant coûté au club !

 

Peut-on trembler avec un proverbe du genre Noël au balcon « gare au plongeon ! » ou encore Noël en cabane Pâques aux Rabannes ….

 

Non, tout beigne dans le meilleur des mondes, nous sommes toujours en course pour une belle série en championnat avec le déplacement à Marseille (dimanche), une étape à Raon (le 5 Janvier) afin de défendre notre trophée en Coupe de France recevoir nos amis de Toulouse ( le 11 janvier ) et en suivant disputer un match de gala contre le PSG ( le 14 janvier ) ! tout un programme….

 

 

 

Blanc : un saut dans l’inconnu pour un saut terne !

 

 

Aussi, il serait peut-être indécent de faire monter les enchères concernant le prix des places surtout après les fêtes quand les porte-monnaies sont vides …

 

 

 

 

Marseille : je t’aime moi non plus !

 

Nous, « sentons » le sapin à Marseille !…. avaient prévenu il n’y a pas très longtemps les célèbres figurines de Provence …

 

 

 

 

Un début de championnat plus qu’honorable, mais par contre une désillusion que le club a rarement connu en Ligue des Champions ..désastre complet en terminant dernier de la classe !

 

Pourtant tous les clignotants semblaient être au vert pour réussir dans cette compétition …un entraîneur chevronné, des joueurs habitués à ce genre de soirées européennes malgré une poule assez relevée, les olympiens paraissaient déterminés pour pouvoir rivaliser face à Arsenal ou même Dortmund, d’autant plus que leur position en ligue 1 donnait l’impression d’une formation sereine et bien équilibrée …

 

Il est évident que ces contre-performances allaient finir par perturber l’édifice et que le doute allait tout naturellement s’installer …

 

 

 

 

 

Même Baup n’était plus en accord avec le groupe, un comble avec le nom qu’il porte puisque en Jazz c’est au contraire l’harmonie Bop ! mais que faire ?

 

La confiance du président est toujours là et le lui fait savoir à maintes reprises, mais les résultats ne sont même plus au rendez-vous en championnat, alors le climat se dégrade encore davantage … le directeur sportif ne lâche pas Elie, il assure qu’il est derrière lui … il n’est nullement question de licencier l’ancien entraîneur Bordelais …

 

Aie aie aie ! Ce qui ne fallait pas déclarer justement …car la sentence n’allait pas tarder … la défaite contre Nantes au vélodrome allait être décisive, puisque dès la fin de ce match, trois hommes sans couffin allait s’enfermer pendant près de trois heures dans les vestiaires de l’enceinte marseillaise …

 

Le lendemain la nouvelle tombait sur la ville : Elie Baup n’entraînera plus l’Olympique de Marseille !

 

Décision collégiale à la Direction … en tout cas c’est Labrune qui a annoncé la décision du club … Margarita Dreyfus a certainement entériné mais pas de nouvelles de ce côté là car il semble que pour la blonde Labrune ne compte pas pour des prunes… ce dernier aurait donc parachuté son nouvel entraîneur en lui lançant « Ani …. go !! » …

 

 

 

 

 

 

En fait, c’était tout sauf une surprise, les mélodrames à la marseillaise sont connus …. « je n’y suis pour rien je vous jure … moi j’aimais bien Elie, il avait toute ma confiance, j’ai accepté le poste pour rendre service au club, mais ce n’est que provisoire en attendant la nomination d’un nouveau technicien » ….

 

Elie Baup lui, s’en va le cœur brisé … « j’ai le cœur fendu par eux » un cœur gros comme son porte feuille … il prend encore 3 millions d’euros qu’il pourra verser sur son compte épargne logement!

 

Il faut dire que sa carrière d’entraîneur n’aura pas été d’une grande stabilité … à part Bordeaux (6 saisons), il n’a jamais fait de vieux os dans chacun des clubs dont il a eu les responsabilité de coach son palmarès n’est pas pour autant médiocre bien au contraire, mais ce sont quand même des limogeages à répétition, en percevant au passage de nombreuses indemnités :

 

St Etienne en 1996 (avec des sous!) , Bordeaux en 2003 (avec beaucoup de sous!!) St Etienne départ à … l’amiable (et des sous )!!! …Toulouse limogé en 2008 (encore des sous!) … Nantes départ encore à … l’amiable (et des sous !) en 2009 et enfin Marseille limogé en 2013 (avec 3 millions d’euros!!) …

 

 

 

 

 

 

José, le beau José comme l’appellent souvent les supporters des « yankees », l’homme qui sait parler aux oreilles des joueurs  »rebelles » l’homme qui demande rien, qui obtient tout … pour ceux qui se souviennent pour un rôle qui lui va comme un gant, un rôle à la Mario Zatelli, le sauveur de Marseille à une certaine époque … quand l’OM se déconnectait c’est Mario qui aller trouver la phase en remettant le courant dans le bon sens …plusieurs intérims et des succès dont un doublé Coupe de France – Championnat en 1972…. c’était un sacré personnage Zatelli un tout bon pas seulement à la pétanque !

 

 

 

 

 

 

Le plus dur commence donc pour Anigo … pour l’instant mi-figue mi-raisin, mais ils se dit confiant il pourrait même aller au delà si le club décide de ne rechercher un entraîneur que pour la saison prochaine il se dit disponible pour aller au bout de la saison …

 

Il lui reste du travail, à commencer par ce dimanche avec la réception des bordelais qui est loin de négliger au vu de leur série toujours en cours, il aimerait bien l’interrompre, il motive ses joueurs dans ce sens …

 

Dimanche dernier, le point obtenu à Lyon est assez heureux … un ancien Marseillais (encore un vrai et un pur) n’a pas été tendre dans ses commentaires d’après match … Eric Di Meco n’y va pas par quatre chemins …

 

« Quand je vois le marquage, les couvertures, je dis à certains qu’il faut retourner au centre de formation. Mendy a un pied gauche intéressant mais sinon… Arrière-gauche, ça veut d’abord dire bloquer ce couloir. Quand on a ce déficit-là, on ne le comble jamais, a lancé Di Meco sur RMC. Et Rod Fanni, il fait quoi ? Il faut qu’il commence sa reconversion parce que je pense qu’il va finir dans l’axe. Et N’Koulou n’en parlons pas… Regardons Thiago Silva. Il y a des soirs où il est moins bien mais dans ces cas-là, il dégage devant. On a le droit d’être moins bien. Mais moins bien, ça veut dire faire un match moyen, pas être nul ».

 

Voilà qui a le mérite d’être clair … la mise en garde d’Eric devrait permettre à José Anigo de rectifier son dispositif … Rod Fanni est forfait face au Girondins …

 

 

 

 

 

Le groupe marseillais :

Mandanda, Samba – Abdallah, Abergel, Diawara, Mendes, Mendy, Morel, Nkoulou – Cheyrou, Imbula, Romao, Thauvin, Lemina – . Ayew, Gignac, Khalifa, Payet.

 

 

 

 

 

Pour Bordeaux c’est du bonus… les hommes de Gillot joueront sans pression, une bonne assise défensive sera bien évidemment nécessair . Gagner les duels, être solidaires, jouer les coups à fond seront des gages de réussite pour espérer ramener quelque chose de ce périlleux déplacement !

 

 

Le groupe Bordelais :

Carrasso, Olimpa – Bréchet, Chalmé, Faubert, Henrique, Mariano, Planus, Poundjé, Sané, Savic – Ben Khalfallah, Maurice-Belay, Nguemo, Obraniak – Jussiê, Sacko, Saivet.

 

 

Allez Bordeaux, Allez !

 

Bonnes fêtes de fin d’année …. Joyeux Noël !

 

Francis dit Napeso