Ne pas passer pour des quiches !

130510021548142440

 

 

 

Non, non ce n’est pas Daniel Riolo qui a écrit cette phrase dans son dernier livre, c’est tout simplement Willy Sagnol qui l’a dit lors de son passage le mois dernier au Haillan…

 

 

 

 

Et il va même plus loin l’ancien international… à en faire bondir le critique Parisien de la célèbre radio des Roquets Malveillants Complexés : « Bordeaux me rappelle le Bayern sur plusieurs aspects… il y a la qualité des infrastructures, mais aussi la mentalité des gens. Au niveau du club, il suffit de regarder l’organigramme où on y retrouve beaucoup d’anciens joueurs exactement comme au Bayern ! » …

 

 

Oui, ok un peu exagéré quand même, le petit Willy était certainement sur le coup de l’émotion !

 

 

Cela nous change en tout cas de certains propos, ne serait-ce que ceux venant des supporters de l’AS Nancy Lorraine… qui déclaraient cette semaine que nos Girondins cette fois-ci sur le terrain, étaient assimilés pratiquement au grand banditisme les déclarant magouilleurs,voleurs ou tricheurs depuis cette fameuse main de Johan Micoud en 2008…

 

 

 

 

 

C’est dire la rancune tenace du coté de la Lorraine à la veille du déplacement de leur équipe encore et toujours concernée par la descente…

 

 

Il est vrai que le hasard du calendrier doit les faire flipper car Bordeaux est ou a été confronté aux quatre équipes concernées par la relégation… cela a commencé à Sochaux (2-2) puis Reims (0-0) se poursuivra donc contre Nancy puis à Troyes et pour terminer avec la réception d’Evian TG….

 

 

Les hommes de Francis Gillot se sont pour l’instant montrés équitables en réalisant le partage des points contre Sochaux et Reims, en sera t-il de même contre Nancy ce samedi ?

 

 

Le supporters Nancéiens en doutent en allant même jusqu’à inventer des stratégies qui pourraient leur être néfaste , rendez-vous compte des arrangements entre amis en quelque sorte :

 

 

 

1-Bordeaux bat Nancy ce samedi

2-Bordeaux se qualifie pour la finale contre Troyes ce dernier en contre partie gagne en championnat quatre jours plus tard

3-Bordeaux perd son dernier match de championnat à Chaban contre Evian TG le 25 mai, puis se rattrape en gagnant la finale de la coupe de France 8 jours plus tard contre cette même équipe d’Evian TG …

 

 

 

Rien que ça… c’est dire leur état de fatigue sur le plan mental ! Il est vrai que l’équipe Bordelaise est impliquée dans un calendrier qui lui interdit de faire l’impasse sur un adversaire avec un quelconque calcul, se serait de se voir reprocher de ne pas avoir jouer le jeu et ainsi fausser le bon déroulement du championnat…

 

 

Nous supporters bordelais nous pensons tout le contraire :

 

 

1- Battre Nancy sera en tout cas une priorité afin de maintenir la confiance pour la CDFet surtout acquérir trois points qui permettraient d’atteindre dès dimanche soir cette fameuse 7ème place objectif avoué du président JL Triaud…

 

 

Une nouvelle « histoire d’eau » à écrire :

 

 

 

Pour jouer au football c’est balle  »eau »….

 

 

L’eau c’est la pire des catastrophes malheureusement l’homme ne peut l’arrêter, pour la Seine, même le zouave à Paris ne peut rien faire… il vaut mieux la neige car les congères !

 

 

Il serait facile de crier sale  »eau », heureusement la décrue est annoncée dans l’Aube permettant ainsi le bon déroulement de la rencontre de cette ½ finale contre Troyes et surtout la remporter… et gagner ainsi le droit d’affronter une autre eau celle d’Evian TG

 

 

Battre ou faire match nul contre les hommes de Furlan 4 jours plus tard pour ainsi conforter la 7ème place…

 

 

Finir en beauté le championnat quel b »eau » jour à Chaban-Delmas contre les  »eaux  » Savoyards tout en préparant notre finale au Stade de France, réaliser ainsi notre objectif à savoir la 7ème place et comme le Président Triaud changer l’eau d’Evian en vin le 31 mai (journée sans tabac) en pensant au lendemain pour le 1er jouint marchant sur l’eau en se disant  »eau » revoir !

 

 

 

 

 

 

Tout autre scénario serait en fait… d »eau » mage !

 

 

 

Mais les Jésus, les mages, les anges ! …. bref revenons sur terre, c’est oublier qu’un autre ange bien réel celui-ci, existe… Gabriel l’entraîneur Nancéien y croit lui… il ne viendra pas avec son groupe en victime toute désignée, bien au contraire… il sait d’où son équipe arrive déjà condamnée à la trêve par tous les spécialistes…

 

 

 

 

 

 

Francis Gillot ne pensait pas autrement jeudi……. de  »l’ascension » fulgurante des hommes de Gabriel… cela prouve le tempérament de cette équipe !

 

 

Malgré la dernière défaite à Picot contre Lyon (0-3) le coach Lorrain reste confiant sur les trois matches qui restent… il compte bien évidemment sur la « tête ailleurs » de leur prochain adversaire ainsi que les absences de certains joueurs girondins et non les moindres puisque Faubert Diabaté et Sané semblent déjà forfaits…

 

 

 

 

 

 

Le groupe de l’AS Nancy Lorraine :

Gregorini, Nardi, Jebbour, Puygrenier, Amadou, Sami, Muratori, Loties, Sané, Rachid, Mangani, Coulibaly, Grange, Karaboué, Bakar, Alo’o, Zitte, Moukandjo.

 

 

 

Les hommes de Gillot auront quant à eux le désir de se rapprocher de cette fameuse 7ème place synonyme d’amortir quelque peu le déficit déjà connu de la saison… il faudra donc obligatoirement obtenir les trois points, avec la manière en faisant oublier par la même occasion leur dernière « sortie » de contre Reims où l’inexistence de jeu avait quelque peu refroidi les derniers fidèles !

 

 

Ce match représentera aussi l’occasion pour certains joueurs en manque de jeu, de se faire voir et pourquoi pas, eux aussi à appartenir à un groupe qui pourrait vivre une fin de saison en apothéose au Stade de France…

 

 

Ne pas passer pour des « quiches » sera également un souhait pour tout le public bordelais qui n’en peut plus d’entendre et de lire les commentaires d’après match ..cela devient récurrent et malsain !

 

 

L’occasion pour toute l’équipe qui se présentera sur la pelouse vêtue d’une nouvelle tenue appelée « Atlantique » ( Nicolas de Tavernost déclarant au tout début du rachat par M6:  »l’ambition serait de devenir le Barcelone de l’Atlantique  » est-ce un clin d’œil ? », puisse produire du spectacle et ainsi se préparer dans les meilleures conditions pour ce match tant attendu de mardi soir contre l’ESTAC !

 

 

 

 

 

Le groupe retenu par Francis Gillot :

Carrasso,Keita – Trémoulinas,Faubert,Planus,Poundjé,Henrique;Mariano – Ben Khalfallah,Poko,Traoré,Obraniak,Plasil – Rolàn,Bellion,Saivet,Diabaté,Maurice-Belay.

 

 

Info ou intox ? A part Sané et Sertic pas encore remis, l’entraîneur Bordelais semble vouloir l’unité de son groupe… certains ne débuteront pas mais tout son monde semble concerné ..de bon augure pour ces deux matches oh combien importants… bien joué coach !

 

 

 

Tous au stade Chaban-Delmas… Le club a besoin de nous !

 

 

Allez Bordeaux, Allez !

 

 

Francis dit Napeso