Lescure restera à jamais une forteresse imprenable

    Joie Bordeaux / Cedric YAMBERE
    Photo Icon Sport


     
    Le résumé

     

    On l’attendait avec impatience, ça y est, on y est ! Ce soir, il s’agit du dernier Bordeaux-Marseille de l’histoire à Lescure. Ce match est très important pour la suite de la saison et pour cette course à l’Europe puisque Saint-Etienne (contre Nantes) et Monaco (à Caen) l’ont emporté. En cas de victoire, Bordeaux ne décrocherait pas et reviendrait aussi et surtout à seulement trois points de son adversaire du soir. Bordeaux aura même l’occasion de distancer Montpellier (défaite à Toulouse). En plus de cet enjeu sportif, il y a également un énorme enjeu historique. Vous l’avez suivi depuis hier sur notre site, les supporters se sont mobilisés comme l’année dernière pour montrer aux joueurs l’importance capitale de cette invincibilité… Vous l’avez compris, ce soir la victoire est impérative ! Difficile de savoir dans quel état d’esprit vont se déplacer les marseillais puisqu’ils viennent de vivre une semaine assez agitée sur le terrain et dans les médias (défaite contre Paris, clash Labrune-Aulas, clash avec Canal+…). En tout cas, Marcelo Bielsa pourra compter sur le retour dans le groupe de Nicolas Nkoulou qui était absent depuis plusieurs semaines. André Ayew, suspendu contre le PSG, manquera à l’appel. Côté bordelais, Willy Sagnol a convoqué un groupe quasi au complet de 19 joueurs. Seuls Diabaté, Jussiê, Planus, Touré (blessés) et Chantôme (suspendu) seront absents. Du coup, voici la composition bordelaise :

     

     

     

     

    Sans titre

     

     

     

     

    Le fil du match

     

    1ère : Le coup d’envoi est donné après un magnifique tifo des Ultramarines et après le coup d’envoi fictif donné par Aimé Jacquet. Allez Bordeaux !

    4ème : La première incursion dangereuse sera bordelaise. Plasil distille un excellent ballon en profondeur à destination de Khazri. Le Tunisien prend le meilleur sur son vis-à-vis mais son centre est contré par Mendy. Du coup, Mandanda s’empare de son premier ballon.

    5ème : Marseille répond immédiatemment sur un coup franc à 35 mètres côté droit. Payet s’en charge et tente de trouver Gignac au second poteau. L’attaquant de l’OM ne parvient pas à ajuster sa tête qui file en sortie de but.

    8ème : Aïe le mauvais choix de Rolan ! L’Uruguayen récupère à 30 mètres des buts adverses après une perte de balle de Dja Djédjé. A l’angle de la surface, Rolan tente une frappe enroulée alors qu’un bordelais attendait le ballon au second poteau. Mandanda capte facilement, toujours aidé par Mendy.

    15ème : Quel geste et quelle inspiration de Mariano !! Mandanda rate complètement sa relance. A 30 mètres des buts plein axe, le latéral brésilien ne se pose pas de question et tente la reprise de volée. Le portier de l’OM est battu mais il est sauvé par son poteau.

    18ème : Poteau également pour Marseille et Alessandrini ! Grâce à un très beau décalage de Payet, Alessandrini se présente devant Carrasso dans un angle fermé. Le poteau droit repousse cette tentative.

    22ème : Jaroslav Plasil tente sa chance à 20 mètres des buts. La frappe, à ras de terre, passe à droite du but de Mandanda.

    25ème : Encore une frappe plein axe et à ras de terre. Cette fois, c’est l’oeuvre de Cédric Yambéré. Elle est contrée et les deux corners successifs ne donneront rien.

    28ème : Thauvin, lancé sur le côté gauche à la limite du hors jeu par Mendy, fixe et prend le meilleur sur Mariano. Son centre est parfait pour Alessandrini. L’ancien Rennais, arrivé en pleine course, reprend de la tête mais c’est contré par Nicolas Pallois.

    30ème : Nouveau décalage et c’est encore Alessandrini qui se retrouve en bonne position dans la surface bordelaise. La frappe est trop croisée et elle fuit le cadre.

    36ème : Diego Rolan reste au sol après une bonne semelle à retardement de Mendy. Le Marseillais écope du premier carton jaune de la partie.

    41ème : Nouveau poteau pour Alessandrini. Décalé par Payet, toujours sur le même côté et toujours dans la même position, Alessandrini tente cette fois une frappe enroulée. Carrasso se détend magnifiquement pour envoyer le ballon sur son poteau. Quelle parade !

    43ème : Nouvelle faute de Mendy sur Plasil. Le banc bordelais réclame un deuxième avertissement mais M. Varela ne bronche pas…

    45ème : Contre-attaque pour l’Olympique de Marseille. Thauvin lance Alessandrini dans la surface. Il s’écroule après un contact avec Pallois mais là encore l’arbitre ne bronche pas et n’accorde pas le penalty. Les Marseillais sont furieux.

     

    C’est la mi-temps à Chaban-Delmas. Les deux équipes rentrent aux vestiaires sur un score plutôt logique (0-0) après cette première période très animée. Les Bordelais sont très présents dans l’engagement mais ils ont du mal dans les 30 derniers mètres. Pour le moment c’est une histoire de poteaux, un pour Mariano, deux pour Alessandrini. Attention au coup de mou tant les Bordelais ont eu du mal en cette fin de première période…

     

    47ème : Premier changement pour l’OM. Nkoulou remplace Mendy qui n’était pas loin de l’expulsion en fin de première période.

    49ème : Jérémy Morel déborde sur son côté gauche. Son centre en bout de course est très bon et il trouve Gignac. Aux 6 mètres, l’attaquant marseillais arme sa reprise de volée mais elle n’est pas cadrée. Oufff…

    51ème : Les Bordelais subissent en ce début de seconde période. La frappe de Payet, plein axe, s’envole largement au-dessus du but de Carrasso.

    53ème : Sur un corner marseillais, Gignac, au duel avec Yambéré, parvient à prendre le dessus. Sa tête est contrée par la main du jeune bordelais. Il était de dos et ce n’est pas volontaire. L’arbitre ne bronche pas assez logiquement.

    54ème : La pression de l’OM s’accentue sur les buts bordelais. Carrasso se couche sur sa gauche à l’angle de son poteau pour détourner une frappe marseillaise en corner. Sur l’action suivante, Carrasso détourne un centre à ras de terre de Fanni. C’est chaud…

    55ème : Deux cartons jaunes pour les Bordelais coup sur coup. Khazri d’abord suite à une faute à l’entrée de la surface et Plasil ensuite pour une faute à retardement sur Alessandrini.

    60ème : Deux changements pour les Girondins. Henri Saivet remplace Isaac Kiese Thelin et Nicolas Maurice-Belay remplace Abdou Traoré.

    61ème : BUUUUUUUTTTTTTTTTTTT Yambéré !!!! Rolan trouve Saivet dans l’axe. Ce dernier décale parfaitement pour Mariano lancé à toute vitesse sur son côté droit. Le centre du brésilien en retrait est parfait et Yambéré, au point de penalty, propulse le ballon au fond des filets ! 1-0.

    63ème : Nouveau changement pour l’OM puisque Thauvin est remplacé par Ocampos.

    65ème : Les Bordelais retrouvent un peu des couleurs après ce but. Jaroslav Plasil s’essaye à la frappe mais elle s’envole au-dessus du but de Mandanda.

    69ème : Troisième et dernier changement pour Marseille. Batshuayi prend la place de Gignac sur le front de l’attaque.

    70ème : Centre de Batshuayi sur le côté droit. Payet tente la reprise de volée du droit à l’entrée de la surface mais ça passe très loin du cadre.

    73ème : Gros contact entre Khazri et Romao. Il semblerait que ça soit le bordelais qui soit le plus en retard mais il échappe à un second avertissement…

    75ème : But logiquement refusé de Batshuayi qui était en position de hors-jeu.

    85ème : Dernier changement pour Bordeaux avec l’entrée de Poko à la place de Khazri.

    93ème : Dernière opportunité pour l’OM sur corner. Mandanda est monté mais Carrasso s’empare du ballon au-dessus de sa tête. Il relance vite à destination de Rolan mais l’Uruguayen ne parvient pas à s’imposer entre les deux défenseurs… TER-MI-NE !!!

     

    Les Girondins de Bordeaux s’imposent contre l’Olympique de Marseille. On l’avait dit dans le résumé du match, c’est une excellente opération pour la course à l’Europe et Bordeaux garde aussi son invincibilité historique. 38 ans… 38 ans que les marseillais repartent sans la victoire à Lescure. La communion des joueurs avec le public est magnifique, MERCI BORDEAUX !

     

     

     

    40

     

     

     

     

     

    Les joueurs

     

    Si Bordeaux a pu remporter ce match, c’est aussi grâce à Cédric Carrasso. Le portier bordelais a réussi une prestation de haute volée. Il est d’abord sauvé par son poteau dans un face à face avec Alessandrini à la 18ème. Juste avant la mi-temps, il réalisera une parade exceptionnelle sur une frappe enroulée d’Alessandrini. Il a été également impérial dans les airs, au sol et sur les tentatives lorsque Marseille a poussé en début de seconde période. Après l’ouverture du score, il passera finalement une fin de match assez tranquille. Comme un symbole, il viendra cueillir le dernier ballon sur le dernier corner au-dessus de la tête de Mandanda.

     

     

     

     

    38

     

     

     

     

    Quelle prestation aussi de Filho Mariano ! Le brésilien a d’abord failli marquer l’un des buts de l’année. Après une mauvaise relance de Mandanda, il tente une reprise de volée incroyable de plus de 30 mètres qui finira malheureusement sur le poteau. Hyper actif dans son couloir droit, il a été une fois de plus décisif. Buteur lors de la victoire contre Lens, c’est lui qui offre le but de la victoire ce soir sur ce centre en retrait parfait pour Yambéré. Pas ou que très peu mis à défaut défensivement. En revanche de l’autre côté, Diego Contento a vécu une soirée très difficile. En première période, il s’est trop rapproché de ses défenseurs centraux en phase défensive et du coup, sur des changements d’ailes il se retrouvait bien trop loin d’Alessandrini. D’ailleurs c’est ce dernier qui s’est procuré toutes les occasions de l’OM en première période. Sagnol, comme il l’a indiqué au micro de Canal+, a rectifié le tir à ce niveau et a demandé à Contento de moins resserrer. C’est ce qu’a fait l’Allemand et du coup il a mieux bloqué son couloir. Comme il s’est contenté de mieux défendre, son apport offensif a été quasi inexistant. L’entrée de Maurice-Belay en seconde période lui a également fait du bien.

     

    Dans l’axe, Nicolas Pallois retrouvait une place de titulaire après quelques semaines d’absences. L’ancien Niortais s’est sacrifié pour son équipe à la 28ème minute de jeu quand il repousse de la tête une tête à bout portant d’Alessandrini. Il aurait pu être l’homme du match mais dans le mauvais sens sur cette action très litigieuse en fin de première mi-temps. Alessandrini, au duel dans la surface avec le défenseur bordelais, s’écroule mais l’arbitre ne bronche pas. Il y avait pourtant clairement penalty et il aurait donc pu aussi écoper d’un carton rouge. Lamine Sané retrouvait lui aussi ses partenaires après sa suspension contre Lens. Très belle prestation de l’international sénégalais dans l’ensemble. Impérial dans les duels, il effectue deux interventions magnifiques en taclant acrobatiquement à la 84ème et à la 92ème minute de jeu. Au final, Bordeaux n’a pas pris de but, on n’a pas vu Gignac pourtant très en forme ni Batshuayi après son entrée… Cela prouve la bonne prestation des deux défenseurs centraux bordelais.

     

    Encensé cette semaine par son entraîneur, Cédric Yambéré était une nouvelle fois titulaire ce soir au poste de sentinelle. Et si c’était finalement le poste qui lui va le mieux ? Face à un milieu adverse très dense, Yambéré a su imposer son physique. Par moment, on avait même l’impression de voir de grosses similitudes avec Alou Diarra. Il s’est même montré adroit dans la relance alors qu’initialement ce n’est pas vraiment son point fort. Il s’est projeté quelques fois vers l’avant comme sur l’action du but. Cédric a marqué sur son premier tir cadré de sa carrière en Ligue 1. Jaroslav Plasil a fait du Jaroslav Plasil… On n’a pas vraiment l’impression qu’il pèse sur le jeu et pourtant il suffit de regarder ses statistiques. Jaro est le deuxième bordelais à avoir joué le plus de ballons (42), c’est lui qui a gagné le plus de ballons (15) et il est le troisième bordelais concernant les passes réussies (79%). Beaucoup d’activité dans l’ombre de ses partenaires encore une fois… Préféré à André Poko ou Grégory Sertic, Abdou Traoré est le joueur qui aura finalement le plus déçu ce soir. Assez actif défensivement en première période, il a en revanche montré beaucoup de déchet dans le camp marseillais en étant trop souvent assez lent dans ses choix. Remplacé par Maurice-Belay à l’heure de jeu.

     

    Wahbi Khazri a eu un déchet assez inhabituel puisque c’est le Bordelais qui a perdu le plus de ballons (19). En revanche, le Tunisien s’est battu comme un fou sur tous les ballons. Il aurait même pu écoper d’un second avertissement après une semelle sur Romao en seconde période. Par séquence et en fin de match, Wahbi a fait admiré sa qualité technique, comme ce petit pont ou ce crochet dans la surface marseillaise, pour conserver le ballon. Ses coups de pieds arrêtés n’étaient pas toujours très bons surtout en première période. Sortie sous les ovations de Chaban-Delmas à la 85ème. Un peu le même son de cloche pour Diego Rolan puisque c’est le second Bordelais à avoir perdu le plus de ballons (18). Repositionné dans l’axe de l’attaque, l’Uruguyan s’est montré très actif mais n’a pas toujours fait les bons choix comme cette frappe enroulée en première mi-temps alors qu’un partenaire attendait le ballon seul au second poteau. Il est également à l’origine de l’action qui amène le but. Son partenaire de l’attaque, Isaac Kiese Thelin, a vécu une soirée un peu plus difficile. Aucune occasion de se mettre en évidence pour le suédois et il a été souvent envoyé au casse-pipe par ses partenaires. Physiquement, il a un eu un peu plus de mal que d’habitude pour s’imposer au duel avec les trois défenseurs axiaux marseillais. En revanche, toujours rien à redire sur son implication et sur son abnégation. Il mouille le maillot, c’est clair ! Remplacé à l’heure de jeu par Henri Saivet.

     

    Justement, Henri Saivet est entré à la 60ème minute. Une minute plus tard, c’est lui qui décale Mariano sur la droite lors de l’action du but bordelais. Cette action lui a permis de bien rentrer dans son match puisqu’il a été utile dans la conservation du ballon. Nicolas Maurice-Belay, entré au même moment, a permis de rééquilibrer les débats notamment sur le côté gauche en suppléant et en soulageant Diego Contento. Après le but, les Bordelais ont même mieux tenu le ballon. Coaching gagnant pour Willy Sagnol. Enfin, André Poko est rentré à 5 minutes de la fin pour densifier le milieu de terrain.

     

     

     

     

     

    36

     

     

     

    La feuille de match

    Dimanche 12 avril à 21h00

    32ème journée de Ligue 1 2014-2015

    Stade Chaban-Delmas, Bordeaux

    32 408 spectateurs

    Arbitre : M. Varela

    Bordeaux 1–0 Marseille

    Buts : Yambéré (61ème)

    Cartons jaunes : Khazri (55ème), Plasil (56ème) ; Mendy (36ème)

    Cartons rouges : Néant

    Bordeaux : Carrasso – Mariano, Sané (c), Pallois, Contento – Yambéré, Plasil, Traoré (Maurice-Belay, 60ème) – Khazri (Poko, 85ème) – Rolan, Kiese Thelin (Saivet, 59ème)

    Marseille : Mandanda (c) – Morel, Fanni, Romao – Dja Djédjé, Imbula, Mendy (Nkoulou, 49ème) – Payet, Thauvin (Ocampos, 65ème), Alessandrini – Gignac (Batshuayi, 69ème)

     

     

     

     

    42

     

     

     

     

    Les notes Girondins4ever

    Carrasso : 10

    Mariano : 10

    Sané : 7

    Pallois : 7

    Contento : 4

    Yambéré : 9

    Plasil : 6

    Traoré : 5

    Khazri : 7

    Rolan : 7

    Kiese Thelin : 6

     

     

     

     

    37

     

     

     

     

     

    Les statistiques d’après match

    Bordeaux – Marseille

    Possession : 41%-59%

    Tirs : 10-13

    Tirs cadrés : 1-2

    Passes réussies : 69%-78%

    Hors-jeux : 2-7

    Corners : 5-6

    Centres : 15-28

    Fautes : 17-10

    Cartons jaunes : 2-1

    Cartons rouges : 0-0

     

     

    D’autres images du match

     

    1

     

    2

     

    5

     

    6

     

    8

     

    14

     

    15

     

    24

     

    30

     

    41

     

     

     

     

    Crédit photos : Icon Sport / Screen Canal+