[2013-2014] Les stats des bordelais

Depuis le début de la saison 2013-2014, nous avons cumulé les statistiques en Ligue 1 de chaque joueur des Girondins. C’est d’ailleurs grâce à un Quizz sur nos réseaux sociaux que vous avez pu découvrir les résultats, parfois attendus, parfois surprenants. Ce ne sont que des statistiques, mais cela donne forcément un aperçu du travail effectué par nos joueurs, sur le terrain.

 

 

Mariano a joué le plus de ballons

Il fait dire que le défenseur latéral droit brésilien a joué toutes les rencontres de championnat. Ils sont d’ailleurs quatre dans son cas : Carrasso, Obraniak, Saivet, et donc Mariano. Mais c’est bien ce dernier qui a disputé le plus de ballons (1128) avec une moyenne de 59 ballons joués par rencontre. Arrivent ensuite Ludovic Obraniak avec 1041 ballons, Henri Saivet avec 924 ballons, Landry Nguemo (852) et Lamine Sané (834). Carlos Henrique, qui a pourtant joué 16 rencontres, n’a touché que 629 ballons, soit près de 39 ballons par match. Nicolas Maurice-Belay a joué lui 17 rencontres et n’a touché que 668 ballons, soit la même moyenne de ballons touchés que le défenseur central brésilien : beaucoup trop peu pour un milieu offensif.

 

 

 

 

Sané a remporté le plus de ballons

Preuve certainement de son efficacité défensive, Lamine Sané a récupéré 321 ballons en 18 rencontres. La défense centrale est à l’honneur puisque c’est Carlos Henrique qui arrive en seconde position avec 256 ballons, puis ensuite Mariano avec 228 ballons. Preuve de son apport au milieu, Landry Nguemo arrive en quatrième position avec 196 ballons gagnés : 13 ballons gagnés en moyenne par match disputé. Grégory Sertic, qui a joué moins de rencontres (12) en L1, n’est pas loin avec 140 ballons récupérés. La bonne surprise est l’entrée de ce classement d’Henri Saivet qui a tout de même gagné 132 ballons, preuve aussi de son apport défensif. Cela paye.

 

 

 

 

Saivet a perdu le plus de ballons

Il fallait s’y attendre, ce sont souvent les joueurs offensifs qui perdent le plus de ballons, notamment lors des duels. C’est Henri Saivet qui arrive en tête avec 321 ballons perdus. Le couloir droit perd beaucoup de ballons puisque c’est Mariano qui arrive en deuxième position avec 297 ballons. Il faut aussi rappeler qu’ils ont joué toutes les rencontres de championnat cette saison. 286 ballons perdus pour Ludovic Obraniak, suivi de Nicolas Maurice-Belay (186) et Cheick Diabaté (184).

 

 

 

 

Sané, meilleur pourcentage de passes réussies

Avec 18 matches joués et une moyenne de 87.5% de passes réussies, Lamine Sané est le meilleur bordelais dans cet exercice. Contrairement aux préjugés, Landry Nguemo arrive en deuxième positive avec la belle moyenne de 86.64% de passes réussies. Même s’il a effectivement perdu quelques ballons (importants) et fait de mauvais choix en début de saison, il ne demeure pas moins un joueur sur dans sa relance. Henri Saivet et Cheick Diabaté sont les mauvais élèves parmi les titulaires dans ce domaine avec respectivement 72.26% et 70.53% de passes réussies. Lucas Orban, bien que n’ayant pas joué toutes les rencontres (11) est à 73.7% de passes réussies. Maxime Poundjé, en revanche, contrairement là aussi aux préjugés, est au-dessus des 80%. Bien sûr, nous aurions pu vous parler des 100% de Younes Kaabouni, des 94.33% de Fahid Ben Khalfallah ou des 92% de Matthieu Chalmé, mais leur nombre de matches est bien entendu très inférieur aux joueurs cités précédemment.

 

 

 

 

Obraniak, machine à centrer

Preuve de son apport même s’il est décrié, Ludovic Obraniak est bien celui qui a le plus centré en L1 lors de la première partie de saison avec 105 centres. Le deuxième est Henri Saivet, avec 78 centres. Ils ont d’ailleurs, tous les deux, deux passes décisives au compteur. Contrairement à ce qu’on peut penser, Nicolas Maurice-Belay n’a centré « que » 40 fois, étant devancé par Grégory Sertic (41) et même Mariano (46). Lucas Orban a moins centré que Maxime Poundjé (22 contre 13), et que Julien Faubert (19 centres).

 

 

 

 

Saivet a le plus subi… de fautes

Provoquer, cela paye. Henri Saivet a subi 26 fautes, devançant Cheick Diabaté, Landry Nguemo et Lamine Sané, comptant tous trois 23 fautes subies. Ludovic Obraniak et Nicolas Maurice-Belay en comptabilisent 21, et Vieira Jussiê en a tout de même 20 récoltées. Grégory Sertic arrive ensuite avec 19 fautes subies.

 

 

 

 

Lucas Orban a commis le plus de fautes

Il faut toujours un temps d’adaptation et comme on l’avait prévu sur G4E, Lucas Orban allait forcément avoir des problèmes avec le corps arbitral. Il est le bordelais qui a commis le plus de fautes avec 28 récoltées sur onze rencontres. Il devance ainsi Carlos Henrique (26), Cheick Diabaté et Landry Nguemo (25), Vieira Jussiê (24) ou encore Ludovic Obraniak (17) et Maxime Poundjé (16).

 

 

 

 

Henrique voit jaune, Poundjé voit rouge

Carlos Henrique a reçu en 16 matches disputés 6 cartons jaunes. Il devance Lucas Orban (3), Ludovic Obraniak (3), Nicolas Maurice-Belay (3), Lamine Sané (2), Maxime Poundjé (2), Landry Nguemo (2), Cheick Diabaté (2). Au niveau des cartons rouges, c’est Maxime Poundjé qui en a récolé le plus (2), suivi de Lucas Orban et Marc Planus (1)