Les prendre pour des lions… sots !

4507419-6764245

 

 

 

 

 

Serait une grosse erreur de la part des hommes de Francis Gillot en se rendant dans le Doubs… car ces lionceaux le savent, ils sont au contraire conscients que c’est maintenant que ça ce joue… ce dernier match à Valenciennes, il ne fallait surtout pas le perdre afin de garder le contact face à un candidat à la descente !

 

Alors Bordeaux ou pas Bordeaux, il faudra tout simplement bonifier ce point acquis dans le Nord…

 

De plus, Renard en entraîneur avisé et naturellement rusé, s’est promis de laisser cette équipe en Ligue 1, un challenge que de nombreux observateurs vouaient à l’échec… mais force est de reconnaître que l’homme n’est pas du genre à lâcher prise, qu’il se battra jusqu’au bout en espérant que cette histoire sera Franche Comté plus tard comme une page que l’on retiendra de son passage dans le club !

 

 

 

 

 

 

Ancien joueur n’ayant pas percé au plus haut niveau, Hervé Renard devient pour la première fois entraîneur d’un club de Ligue 1 après ses passages à Draguignan (1999-2001) et Cherbourg (2005-2007) et dans les championnats chinois et algérien. Il s’est ensuite tourné vers les sélections africaines, d’abord comme adjoint de Claude Le Roy au Ghana, puis à la tête de la Zambie terminant Champion d’Afrique… Il a également été brièvement sélectionneur de l’Angola…

 

Renard reconnaît vivre caché… dans son terrier il se met à l’écart d’une profession dans laquelle il se fait oublier et fait comme le mammifère bien connu lui : son désir étant de ménager ses principes et dès qu’il sent qu’on peut les découvrir il change de cachette…

 

Il ne faudrait surtout pas le prendre pour autant pour…. un  »blaireau », il sait ce qu’il veut… pour preuve, il a déjà une idée derrière la tête concernant son futur terrier : une fois sa mission accomplie dans le Doubs, il devrait élire domicile au Maroc afin de s’occuper de la sélection de ce pays…

 

C’est dire que ces changements de cap prouvent qu’il ne craint pas les challenges et encore moins de se remettre en question, c’est dans sa nature, il aime les défis !

 

Il ose, il provoque il aime remettre sur les rails les  »oubliés » de même que les revanchards, les derniers arrivés au club comme Pelé l’ancien gardien Toulousain ou Marange justement l’ancien Bordelais, même le faux renfort Corchia n’a pas hésité à fêter son retour par un but à Valenciennes !

 

Pour Pelé, quelle revanche ! c’est avec beaucoup d’émotion qu’on le redécouvre… il s’est tellement battu contre cette grave embolie pulmonaire qu’il mérite respect d’être revenu à ce niveau… bravo à lui…

 

Quant à Florian Marange que nous connaissons bien, ce sera vraiment un plaisir… non seulement pour lui, de retrouver ses anciens camarades mais également pour nous supporters bordelais !

 

 

 

 

 

 

Avec Pelé, Marange et le retour de Corchia le mercato hivernal de Sochaux ne s’est pas arrêté là… Hervé Renard en a profité pour réactiver ses propres réseaux en particulier en Afrique… il n’en fallait pas plus pour convaincre le président Pernet de faire les efforts financiers afin de sauver le FC Sochaux d’une descente programmée… sauver ce qui peut encore l’être était une priorité du club…

 

 

 

 

 

 

C’est ainsi que l’ex-sélectionneur de la Zambie s’est dirigé vers des circuits qu’il connaît bien… il voulait en priorité des hommes à lui pour se donner toutes les chances de maintien… c’est ainsi que les arrivées de Jordan Ayew, Stoppila Sunzu et Nathan Sinkala portent donc la patte de….. Renard !

 

Pour Jordan Ayew prêté par l’ OM, l’accord a été facilité du fait que l’attaquant Marseillais avait sympathisé avec l’entraîneur Sochalien quand celui-ci était l’adjoint de Claude Leroy à la tête de la sélection du Ghana entre 2007 et 2008… pour Sunzu et Sinkala, Renard était leur entraîneur quand ils ont conquis le titre de la CAN avec la Zambie en 2012…

 

 

 

 

 

 

Voici donc une équipe renforcée par rapport à la première partie de championnat, ce qui pourrait changer le cours des choses à la course au maintien….

 

Le FC Sochaux reste néanmoins en position délicate… 3 petits points les séparent de Valenciennes premier relégable… depuis la reprise, les hommes de Renard ont disputé 3 rencontres à domicile… 2 victoires contre Guingamp et Nantes sur le même score de 1 à 0, et une défaite face à Montpellier (0-2)….

 

Sochaux a disputé 12 matches sur leur pelouse (4 victoires 4 nuls 4 défaites) contre 14 à l’extérieur (0 victoire 3 nuls et 11 défaites)… elle reste l’équipe parmi les trois relégables qui compte le moins de défaites à la maison (4) autant que Bordeaux à Chaban !!! … c’est dire la difficulté à vaincre cette équipe menacée de descente à Bonal…

 

Cela résume la confiance d’Hervé Renard quand il déclare : « On n’a perdu qu’un de nos cinq derniers matches. La confiance s’installe et l’espoir est là » mais il prévient :

 

 »Les Girondins sont forts en contre. Il faut trouver le bon équilibre face à cette équipe, il faudra imposer notre rythme tout en étant solide défensivement » …

 

 

 

Le groupe retenu par Hervé Renard :

Pelé, Cros – Faussurier, Carlão, Zouma, Marange, Corchia, Sunzu – Ilaimaharitra, Roudet, Contout, Sinkala, Malsa, Doubaï, Prcic – Bakambu, Mayuka, Frau, Ayew, Butin.

 

 

 

Bordeaux et la preuve par neuf…

 

 

Et nous revoilà ! À croire qu’on n’était jamais partis diront les supporters… cette ligue 1 est vraiment formidable, pas besoin de s’affoler une série  »sans » puis une série  »avec » une série  »sans » une série  »avec » ….. c’est aussi simple que ça !

 

Il suffirait qu’une série  »avec » dure plus longtemps que prévue on se retrouve en Ligue des Champions ! Elle n’est pas belle la vie ?

 

 

 

 

 

 

 

Même Cheick Diabaté y va de ses quelques mots  »on est là ! » et les attaquants aussi … 3 buts marqués contre Lorient par Saivet, Diabaté justement….. enfin par un but qui soulage non seulement tout un club, mais également son auteur Hoarau !…

 

Un équipe qui était plus que convalescente et qui arrive tout de même à accrocher le wagon des rescapés candidats à une place européenne !

 

Francis Gillot avait déclaré que cette dernière semaine de Février devait être celle d’une série  »avec » facilité il est vrai par deux réceptions successives en 3 jours (Evian et Lorient) contre un seul déplacement ce samedi (à Sochaux )… sur le plan comptable l’entraîneur Bordelais avait inscrit, sur son carnet un crédit de 9 points… ses joueurs lui apporteront-ils cette fameuse preuve par 9 avec une nouvelle victoire ?

 

Les espoirs sont une nouvelle fois permis… les promesses doivent être cette fois ci tenues malgré qu’avec nos girondins le meilleur n’est effectivement jamais loin du pire….

 

Francis Gillot lui se veut rassurant, il sent de nouveau un nouvel élan et croit en une série positive…

 

qui pourrait asseoir son équipe sur les plus hautes marches… seulement 6 points séparent Bordeaux de Lille (3ème) ! C’est dire que rien n’est joué 12 matches à jouer 36 points à distribuer !….

 

Bien continuer sur la lancée sera l’objectif pour ce déplacement délicat au stade Bonal… Francis Gillot retrouve pour l’occasion un endroit qu’il connaît bien… il proposera à son ancienne équipe du jeu avec l’espoir de voir ses attaquants confirmer leur bonnes dispositions…

 

Il se méfiera quand même de cette équipe de Sochaux remaniée depuis la reprise qui n’a pratiquement plus rien à voir avec celle de la première partie du championnat… Ils gagnent sur leur pelouse à l’inverse de nous qui avons concédé la défaite lors de nos trois derniers déplacements… eux ils ont donc inversé la tendance, à nous de faire de même…

 

 

 

 

 

 

Le groupe :

Carrasso, Jug – Mariano, Henrique, Planus, Sané, Orban, Pellenard, Poundjé – Nguemo, Poko, Kaabouni, Faubert, Maurice-Belay, Sertic – Saivet, Diabaté, Hoarau.

 

 

Bon match à toutes et à tous…

 

Allez Bordeaux, Allez !

 

Francis dit Napeso