Les cannas rient… jaune !

14032402015419396

 

 

 

……………….en principe, car à Bordeaux, les mauvaises langues vous diront que les « canassons » c’est tout autre chose, ils courent toute l’année dans le vide c’est devenu notre spécialité……. au point qu’il semble acquis que nous en faisons désormais un élevage !

 

Allusion ironique faisant suite au comportement des joueurs de Francis Gillot tant dans les paroles que dans les actes qui leur font défaut !…… alors à force de dire  »qu’ils » vont lâcher les chevaux le public se moque… étant de plus en plus las, jusqu’à  »s’abstenir » (un comportement très à la mode en cette période électorale) à venir remplir les tribunes du stade Chaban-Delmas…

 

Aussi, ce rendez-vous au pays du muguet, passe comme inaperçu, sans intérêt sachant que le mal est déjà fait, pensant que cette saison est pratiquement terminée dans la tête des supporters…  »ils » n’ont pas tort les avertissements ont été fréquents pendant l’exercice, personne au club ne semble avoir entendu le message !

 

 

 

 

 

 

A Bordeaux quand le stade se vide (11 000 spectateurs de moins par match) on parle surtout de la pluie et du beau temps ou encore de la crise économique sans s’apercevoir que les voisins rugbymans font le plein sur le même site avec la même météo et le même pouvoir d’achat …  »les gens ont moins de moyens et choisissent leurs matches » ajoute le Président Triaud !

 

On pourrait plutôt dire qu’ils choisissent leurs spectacles et aujourd’hui il semble acquis que le plaisir de passer un bon moment de sport se trouve dans le monde de l »’ovalie » tout simplement, que ce soit pour le jeu sur le terrain où pour l’ambiance dans les tribunes… il n’y a pas photo !

 

Sur les réseaux sociaux le mécontentement devient de plus en plus fort… ils sont nombreux à écrire qu’ils ne peuvent plus voir leur équipe ni en vrai ni en… peinture!…. la ligne blanche semble franchie, le désamour est cette fois-ci acté… les dirigeants étant désignés comme responsables de la situation !

 

C’est surtout la trajectoire du club qui semble inquiétante aux yeux de la majorité des supporters… se demandant s’ il y a encore un pilote dans l’avion, que seul l’équilibre financier semble être le seul sujet qui intéresse l’actionnaire !

 

Alors, afin de se donner bonne conscience, on nous ressort le vieux serpent de mer :  »les contrats cautionnés par Laurent Blanc » (Chalmé, Bellion, Planus….) en y ajoutant même les Savic, Plasil, Bréchet, Ben Khalfallah (dont on continue à payer le salaire malgré un transfert à Troyes!)….

 

C’est vrai que le palmarès demeure ; mais se retrancher derrière un bouclier c’est être allergique à la critique, n’est sûrement pas la meilleure des défenses… un grand club ne s’arrête pas là : le Stade de Reims, le LOSC, l’OGC Nice des années 50 ou plus près de nous l’AS Saint-Etienne, Nantes, Marseille sont bien placés pour le savoir, le seul avantage dans ces cas là c’est le souvenir….

 

Christophe Dugarry disait il y a quelques semaines  »J’ai l’impression que tout le monde est dépressif : les joueurs, l’entraîneur et le président » il est comme de nombreux supporters, pour la nomination d’un directeur sportif ; ce que refuse catégoriquement JL Triaud …un homme avec ses réseaux serait effectivement tout bénéfice pour le club… mais non, le président préfère le petit train-train avec un semblant de cellule de recrutement qui ne recrute pratiquement rien et qui coûte très cher (3 salaires en y ajoutant les frais de déplacements et de fonctionnement)… bref « tout ceci ne nous regarde pas » comme disait un célèbre  »trio » (pas le même cette fois-ci) … non de… vrais humoristes ceux-là !

 

 

 

Souvenir du match aller….

 

 

 

http://video.lequipe.fr/video/e302804cc8fs.html

 

 

 

Rappelons nous… ah si Bordeaux avait conclu toutes ses occasions ce jour là !……

 

Ah si Francis Gillot avait fait jouer Serge le Lama, la star, l’idole de toute une ville ce jour là !….. que de regrets !…

 

Oui mais voilà, les Nantais qui n’ont rien montré lors de cette rencontre, avaient eu trois occasions, résultat un 3-0 qui ne reflétait sûrement pas la physionomie de ce match…. ainsi va le football avec quelquefois des  »hold-up » parfait !

 

Au lendemain de cet échec des accusations fusèrent dont principalement l’inefficacité chronique de l’équipe girondine …. que d’occasions gâchées cherchant même l’excuse du match à Chypre 3 jours avant en Europa Ligue !

 

 

 

Bréchet retour dans le groupe

 

 

Aujourd’hui, l’envie de revanche est présente chez Francis Gillot »Moi, j’ai un sentiment de revanche, parce qu’on ne méritait pas ce score » voilà qui est dit … reste à savoir maintenant si le message sera enregistré chez ses joueurs ! Ils vous diront oui malgré que l’Europe se soit quelque peu éloignée davantage puisque la 6ème place n’est plus qualificative à cause de la victoire de Rennes contre Lille en Coupe de France …. il faudra donc finir 5ème … mission pratiquement impossible sauf si …. comme disent les plus optimistes …

 

 

 

 

 

Des nouvelles concernant Carrasso : il a repris mardi matin le chemin de l’entraînement en compagnie de Franck Mantaux … il devrait être du déplacement et retrouver sa place dans les buts … quant à Olimpa il reste indisponible en raison d’un accident  »domestique » … Jug sera donc le deuxième gardien samedi soir à Nantes …

 

Marc Planus sera à disposition de la CFA étant remis de sa blessure aux adducteurs… Grégory Sertic est encore jugé trop juste et ne devrait pas commencer … Landry Nguemo lui est resté aux soins toute la semaine ce qui le condamne pour ce samedi…

 

 

 

 

 

 

Le groupe retenu par Francis Gillot :

Carrasso, Jug – Bréchet, Chalmé, Henrique, Mariano, Orban, Sané – Kaabouni, Maurice-Belay, Poko, Rolan, Sertic, Badin – Bellion, Hoarau, Jussiê, Saivet.

 

 

 

Le  »gros plan » Nantais ….

 

 

 

 

 

 

Au même titre que le muscadet le gros plan nantais est à servir bien frais … comme son football de la bonne époque …

 

 »Nous aussi on joue à la nantaise mais … différemment » aime rappeler l’entraîneur Michel Der Zakarian …ce club réputé par le beau jeu réapprend justement depuis son retour à la Ligue 1 … son début de saison en apporte la preuve, les canaris veulent retrouver ce football chatoyant qui enchantait le public avec ce fameux jeu à la  »Nantaise », mais avec un zeste adapté à notre époque comme le souligne le coach nantais d’où le différentiel par rapport aux leçons de Coco Suaudeau

 

Les joueurs réagissent très vite à la récupération du ballon … un pressing très très haut puis très tranchants en contre se projetant ainsi vite vers l’avant …

 

 

 

 

 

Un joueur excelle dans ce système, c’est Lucas Deaux qui déclenche le pressing … toujours en mouvement, autour de lui tout le monde suit … le contre c’est aussi une marque de fabrique indique Der Zakarian en se retrouvant tous devant en une touche de balle …

 

Au match aller à Chaban-Delmas, c’est ce qui s’est passé .. .pressing, contre et trois buts ….

 

A la veille de revoir les Girondins, les canaris rient jaune … ils viennent de traverser une période plus que maussade comme le temps … un pavé nantais (spécialité gourmande de la cité) est venu éclabousser une entame prometteuse !

 

 

 

 

 

 

De plus les Nantais devront se passer des services de Rémi Riou leur gardien ainsi que de leur capitaine buteur Djordjevic qui s’est blessé au genou …et Vincent Bessat un des buteurs du match aller …

 

Depuis la phase retour le FC Nantes a enregistré 5 défaites 4 nuls et seulement 2 victoires dont la dernière le week-end dernier à la Beaujoire contre le Montpellier de Roland Courbis… c’est donc l’occasion de prendre 3 points du plus en recevant les hommes de Gillot…

 

En comparaison Bordeaux dans le même temps n’a pas fait mieux : 6 défaites, 2 nuls 3 victoires pire un seul petit point glané à l’extérieur à Montpellier justement, c’est dire que les deux équipe ne respire pas la santé actuellement !

 

Néanmoins, ne dit-on pas qu’il est toujours difficile de gagner deux fois consécutivement à la maison ? C’est peut-être un clin d’œil du bon moment pour l’équipe girondine…

 

 

 

 

 

 

Kita y croire ….. (il avait les boules!) le président Nantais, lui qui semble un peu plus soulagé pour un maintien qui se profile il aimerait bien conforter ses espoirs dès samedi soir en ajoutant trois points de plus …

 

Une pensée pour Michel Der Zakarian, actuellement soigné pour un problème à la hanche, qui pourrait sortir de l’hôpital ce vendredi. La fin d’un long calvaire pour l’entraîneur du FC Nantes.

 

« Cela va un peu mieux. Si ça va, je sortirai vendredi. J’ai énormément souffert de la hanche gauche, avec des crises insupportables. Je suis sous antibiotiques, car j’ai un staphylocoque doré au niveau de cette hanche, où il y a une excroissance osseuse. C’est la conséquence d’une vieille blessure mal soignée. Je ne vais pas me faire opérer » a déclaré l’entraîneur des canaris….

 

 

 

 

 

 

Bruno Baronchelli son suppléant, qui sera sur le banc, prétend que les bordelais aborderont cette rencontre avec l’esprit de revanche … il rejoint donc les pensées de Francis Gillot et s’attend donc à un match très difficile d’autant plus que cette affiche rentre dans les objectifs des deux équipes de part la notion de derby de l’atlantique dont le public des deux clubs est très attaché … d’où le déplacement de 1000 supporters girondins !

 

 

Le groupe retenu par Bruno Baronchelli :

Dupé, Riou – Alhadhur, Cissokho, Djidji, Veigneau, Vizcarrondo – Bedoya, Deaux, Gomis, Nicolita, B. Touré, Veretout – Aristeguieta, Audel, Bangoura, Gakpe, Pancrate, Shechter.

 

 

A suivre également en avant goût …. en CFA :

 

Bordeaux-Nantes au stade de Galin 15 h samedi 29 Mars 2014

 

 

Bons matches à toutes et à tous

Allez Bordeaux, Allez !

 

Francis dit Napeso