L’équipe de rêve d’Outre-mer de Marius Trésor

Marius Trésor

Marius Trésor, pour J+1, a dévoilé son équipe de rêve d’Outre-mer. Des joueurs qui sont tous nés dans les DOM-TOM à part Bernard Lama, qui a cependant grandi en Guyane.

Eric Bédouet, après la rencontre entre les Girondins de Bordeaux et Amiens, saluait Marius Trésor qui était « sorti de réanimation ». Et pour cause, l’ancien défenseur bordelais a subi une opération, mais rien de grave puisqu’il ne s’agissait « que » d’un problème de dos.

Découvrons cette équipe concoctée par l’ancien défenseur des Girondins.

« Personnellement, j’ai fait un peu d’athlétisme. On était toujours en train de faire des courses, de jouer sur la plage, dans le sable… Automatiquement, ça permet de s’aguerrir et surtout, musculairement, c’est extraordinaire… ».

bandicam 2018-12-23 23-16-35-321

Gardien

Bernard Lama (Guyane)

« Bernard a fait presque toute sa carrière au Paris Saint-Germain. Il a été un très grand gardien de but. Chez nous, les antillais, c’est un peu inné… On a la détente, et je pense que ça a beaucoup aidé Bernard dans sa carrière ».

bandicam 2018-12-23 23-17-07-432

Défense

Lilian Thuram (Guadeloupe)

« Lilian est un garçons hors-normes. Il allait excessivement vite. Il avait le sens de l’anticipation, et était très difficile à passer balle au pied. Et à partir de là avec lui en défense, tu es en sécurité ».

Gérard Janvion (Martinique)

« On se comprenait les yeux fermés. Je ne sais pas pourquoi et comment c’est arrivé… Il y a eu cette osmose qui nous a permis de nous sortir de situations difficiles. En plus, c’est un garçon qui allait excessivement vite, donc on se comprenait (sourire) ».

Jocelyn Angloma (Guadeloupe)

« Il avait beaucoup de vitesse, et le sens de l’anticipation. Jocelyn était très difficile à passer balle au pied »

Marius Trésor (Guadeloupe)

bandicam 2018-12-23 23-18-12-030

Milieu de terrain

Thomas Lemar (Guadeloupe)

« Thomas, c’est l’improvisation… On ne sait jamais ce qu’il va faire, en plus il a un pied gauche magique… Les Antilles sont bien représentées ».

Christian Karembeu (Nouvelle-Calédonie)

« C’est un garçon qui jouait en numéro 6, un peu devant la défense, mais ça ne l’empêchait pas de temps en temps de participer et de marquer des buts. Après, il a joué au Real, et je dirais que c’était un patron au milieu du terrain ».

Florent Malouda (Guyane)

« Florent Malouda était imprévisible, il avait un pied gauche fantastique, un volume de jeu extraordinaire. Il mérite sa place dans cette équipe ».

bandicam 2018-12-23 23-19-08-567

Attaque

Dimitri Payet (Réunion)

« Il peut aussi donner un coup de main avec les trois du milieu, avec Marseille il joue en numéro 10, et c’est lui qui fait jouer ses coéquipiers. C’est un artiste. Un peu comme Thomas Lemar, lui avec le pied droit, il est capable de te mettre des buts fantastiques sur coup franc, c’est vraiment un garçon à part ».

Guillaume Hoarau (Réunion)

« Il a un profil pour embêter les défenseurs parce qu’il est vrai, bon de la tête, et en plus avec les pieds il n’est pas manchot… Pour moi, il mérite d’être à ce poste-là ».

Pascal Vahirua (Polynésie française)

bandicam 2018-12-23 23-20-10-514

Le coach

Antoine Kombouaré (Nouvelle-Calédonie)

« Il aurait pu être joueur dans cette équipe, mais comme il y a déjà beaucoup de monde et vu qu’on n’a pas d’entraineur… Et parmi les anciens c’est lui qui a choisi cette voie. Il est à sa place ».

 

bandicam 2018-12-23 23-20-57-580