L’entrainement du 29 avril 2015

    Wahbi Khazri et Diego Rolan

    Plusieurs joueurs sont absents. On commence par Nicolas Maurice-Belay, que nous n’avons pas du tout vu sur la plaine ce matin. Vieira Jussiê a semble t-il effectué quelques exercices avec le kiné, puis a fait des tours de terrain en compagnie de Thomas Touré. Même combat pour Lamine Sané qui sera vraisemblablement de retour la semaine prochaine à l’entrainement, selon l’avancée de sa guérison. Toujours sans Willy Sagnol, actuellement à la Juve, les bordelais entament leur deuxième entrainement sous la houlette de Sylvain Matrisciano et Patrick Guillou.

     

    Comme hier, les joueurs ont commencé par des séries d’étirements et un réveil musculaire à l’aide de petites courses et de franchissement d’obstacles.

     

     

    Quelques passes par groupes de trois ensuite, toujours comme la veille, mais une demande de mouvement perpétuel. Henri Saivet, très chambreur ce matin, a harcelé Maxime Poundjé de surnoms à chacune de ses passes : “Hey Jordy Alba, Gareth Bale ! Marcelo ! Pat’ Evra !”. Cela amusait le latéral gauche les premières minutes, mais il a fini par trouver le temps long devant l’insistance – très lourde – de l’International sénégalais.

     

     

    Le reste de l’entrainement sera basé sur des centres avec à la réception deux joueurs. Les extérieurs comptaient notamment les latéraux – même si le reste de l’équipe y passe aussi – souvent inversés vis-à-vis de leur pied fort, pour faire travailler ce dernier. Au centre du terrain, deux colonnes, avec deux joueurs croisant leurs courses après avoir franchi des obstacles. Le ballon arrivait au final du joueur de l’aile, lancé par une passe forte en profondeur. Au poste de gardien de but, Cédric Carrasso, Gabriel Barrière et Jérôme Prior alternaient.

    Pour celui qui devait finir l’action… Comment dire… Ce fut un massacre. Nous ne citerons pas les joueurs qui étaient en période de vendanges, mais préférons citer certains de ceux qui ont plutôt bien réussi : Wahbi Khazri (surtout du droit) à la frappe par exemple, ou Julien Faubert au centre. Pour illustrer la séquence, à tour de rôle, Patrick Guillou et Eric Bédouet n’arrêtaient pas de crier “Cadrez les gars, finissez !”.

    Lors de cet exercice d’ailleurs, Henri Saivet était toujours d’humeur chambreuse. C’est Cédric Yambéré qui en fit les frais avec un contrôle plus ou moins académique côté gauche (voir le fou-rire de Saivet dans les photos ci-dessous).

     

     

     

     

    Pendant cette opposition, nous avons craint le pire pour Frédéric Guilbert qui a fait arrêter tous le groupe, les joueurs appelant immédiatement au kiné. Touché au genou droit, il attendra quelques jours afin de voir comment son genou réagit. Bon courage Fred’ !

     

     

     

     

    Enfin, trois équipes se sont affrontées sur un grand terrain où le jeu était complètement libre. Deux équipes s’opposaient, tandis que la troisième effectuait un toro sur le côté.

     

     

     

     

    Comme d’habitude, de longs étirements terminent l’entrainement du jour, sous les yeux du frère et du papa de Tiago Ilori, présents ce jour en prenant des photos du joueur prêté par Liverpool.