L’entrainement du 28 février 2019 en images

Josh Maja

Changement de coach, résultats en dents de scie, match reporté… Ce matin avait lieu le dernier entrainement ouvert au public au Haillan des professionnels des Girondins de Bordeaux. En effet, les séances de vendredi, samedi, dimanche et lundi seront à huis-clos, puis mardi le FCGB recevra le MHSC. La conférence de presse d’avant match avec Eric Bédouet, ou le futur coach (mais certainement plus Eric Bédouet), aura d’ailleurs lieu ce dimanche.

Au niveau des forces absentes, il est à noter que Samuel Kalu n’est pas sorti. Ce fut également le cas pour Otávio, en régénération selon Sud Ouest, Andreas Cornelius (blessé et aux soins). En revanche, Pablo Castro et Younousse Sankharé étaient bien là, et ont participé à l’intégralité de la séance collective dirigée par Pierre Espanol, Eric Bédouet et Patrick Colleter. Igor Lewczuk, aux soins depuis le début de semaine, a été faire un footing avec le kiné du club, David Das Neves, avant de travailler de manière individualisée avec lui.

Plusieurs jeunes étaient également présents, dont certains bénéficient d’un contrat professionnel : Till Cissokho, Lucas Dumai et Michaël Nilor. Driss Trichard, ayant un contrat jusqu’à l’issue de la saison, était également là.

Toutes les forces en présence doivent faire un match d’entrainement demain afin de palier au report du match de Ligue 1. Et, cela tombe « bien », puisque la réserve de Matthieu Chalmé n’a pas de match ce week-end.

Ci-dessous, découvrez plusieurs clichés de la séance du jour, à commencer par un footing.

L’on poursuit par la continuité de l’échauffement par des passes.

 

 

Pendant ce temps Igor Lewczuk travaillait de son côté (footing et entrainement individuel, donc).

 

 

Puis vint le moment des oppositions avec de nombreux contacts. Plusieurs joueurs se sont retrouvés au sol, que ce soit François Kamano, Yann Karamoh, Yacine Adli, ou encore Jaroslav Plasil. Ce fut vraisemblablement sans conséquence. Voici une longue série de clichés.

 

 

Puis enfin, un footing en guise décrassage.