Le premier effet Kiese Cool

Isaac Kiese THELIN

Isaac Kiese THELIN

 

Le résumé

 

Bordeaux se déplace à Bastia avec l’obligation de prendre les trois points pour ne pas se laisser distancer dans la course à l’Europe. Seulement, la dynamique est plus que négative et les joueurs ont la tête dans les chaussettes. C’est complètement l’inverse à Bastia. En effet, depuis la prise de fonction de Ghislain Printant, les bastiais ont retrouvé des couleurs et restent, dans l’ensemble, sur des bons résultats. Les deux entraîneurs devront composer avec de nombreux absents. A Bastia, Aréola, Maboulou, Ayité, Achilli, Romaric, Ba, Brandao, Diakité, Kamano et Tallo sont absents. A Bordeaux, Sagnol devra se passer de Khazri, Sané, Saivet, Poko, Traoré, Faubert, Ilori, Jussiê et Pellenard. Du coup, Frédéric Guilbert, jeune défenseur de la réserve, fait sa première apparition dans le groupe professionnel. L’attraction de la soirée sera bien sur la présence du néo-bordelais, Isaac Kiese Thelin, sur la pelouse dès le coup d’envoi. Voici la composition de Willy Sagnol :

 

 

Sans titre

 

 

La première action de ce match sera bordelaise. Suite à un beau mouvement collectif, Thomas Touré est à la réception d’un centre au second poteau. Sa frappe sera, malheureusement, trop enlevée et passera assez largement au-dessus. Sur cette première action, Kiese Thelin se montre déjà à son avantage avec deux belles protections de balles. A la 7ème minute de jeu, Plasil s’infiltre dans l’axe et tente de trouver Kiese Thelin dans la surface. Le ballon est contré par la défense Corse et il revient dans les pieds de Touré. Ce dernier s’avance et arme la frappe du droit mais ce n’est toujours pas cadré. Dans la foulée, Gillet tentera sa chance de loin après une remise de la tête d’un coéquipier. Ça passera à côté du but d’un Carrasso qui était sur la trajectoire. La première offensive des bastiais interviendra à la 13ème minute de jeu. Elle se conclura par une frappe de Cahuzac qui n’inquiètera pas le portier bordelais. Bordeaux domine en termes de possession (56%) mais le rythme n’est pas très élevé. Bastia peine à se montrer dangereux car la défense bordelaise est bien en place. Il faudra un festival de Koné dans la surface, qui élimine 2-3 joueurs, pour réveiller le public de Furiani mais Yambéré interviendra parfaitement. Le corner ne donnera rien. Le match va s’animer quelques minutes plus tard. Suite à une louche à destination de Plasil dans la surface, Florian Marange intervient de la main ! Tout le monde voit cette main sauf l’arbitre ! Monsieur Ennjimi ne bronche pas… Sur l’action suivante à la 26ème minute de jeu, Gregory Sertic distille une merveille de passe dans la profondeur et dans le dos de deux défenseurs à destination de Mariano. Le brésilien profite de l’appel de Kiese Thelin, qui amène deux défenseurs bastiais au premier poteau, pour servir Thomas Touré en retrait. Complètement seul, le jeune bordelais s’applique du plat du pied mais ça passe de peu au-dessus de la lucarne ! Quelle occasion ! Bordeaux n’arrive pas à concrétiser sa domination pour le moment et va même faire preuve de malchance. Nicolas Maurice-Belay fait la différence côté gauche et centre. Sébastien Squillaci intervient et dévie le ballon en direction de son propre but : poteau (38ème) ! La fin de cette première période sera marquée par un duel entre Kiese Thelin et Modesto. Les esprits s’échauffent pour pas grand-chose… Et Squillaci viendra même mettre un coup au suédois pour « venger » son partenaire. Willy Sagnol interviendra sur la pelouse ! Mi-temps !

 

 

Florian MARANGE / Isaac Kiese THELIN

 

 

L’arbitre siffle donc la fin de cette première période sur un score nul et vierge. Les Girondins ont globalement dominé dans le jeu et se sont procurés les occasions les plus nettes. Thomas Touré n’a pas fait preuve d’efficacité, Monsieur Ennjimi n’a pas vu la main de Marange et le poteau a sauvé Leca. Espérons qu’on ne regrettera toutes ces occasions manquées…

 

 

Dès le retour des vestiaires, à la 46ème minute, grosse erreur de Yannick Cahuzac. Ce dernier, en voulant remettre en retrait à un partenaire, manque sa passe et lance Touré au but. L’attaquant bordelais rentre dans la surface et adresse une puissante frappe du droit. Jean-Louis Leca détourne magnifiquement le ballon en corner ! A la 52ème minute de jeu, Thomas Touré, encore lui, se montre une nouvelle fois dangereux. Lancé plein axe, il se présente à l’entrée de la surface et réussit à frapper du gauche au milieu de trois défenseurs. Son tir est bien capté par Leca au sol, sur sa gauche. Bordeaux est largement dominateur mais manque encore cruellement d’efficacité. A l’heure de jeu, Plasil, à l’entrée de la surface, effectue une déviation de la tête pour Maurice-Belay. Ce dernier décale astucieusement Kiese Thelin de l’extérieur du gauche. Le suédois prend le meilleur sur les défenseurs et se présente devant Leca. Le portier bastiais gagne encore son duel ! Une minute plus tard, Touré lance le contre côté droit et il est fauché irrégulièrement par Cahuzac. Deuxième carton jaune pour le capitaine Corse, synonyme d’expulsion ! Déjà qu’ils n’étaient pas bien haut sur le terrain, les Corses continuent de reculer. 68ème minute, la défense bastiaise repousse un coup-franc de Touré. Mariano, côté droit, récupère et adresse un bon centre au premier poteau. Kiese Thelin coupe bien la trajectoire mais ne parvient pas à cadrer sa tête. A la 75ème, Willy Sagnol va effectuer un changement offensif. Marc Planus cède sa place à Diego Rolan. Du coup, Cédric Yambéré recule dans l’axe de la défense, Rolan passe côté droit et Touré se positionne à côté de Kiese Thelin. La première vraie occasion bastiaise va intervenir à la 78ème. Nicolas Pallois a le temps et tente de mettre le ballon de la tête en retrait à Carrasso. Il manque sa remise et s’emmêle les pinceaux. Du coup, Ogenda en profite pour récupérer le cuir et pour se présenter, seul, devant Carrasso. Le portier bordelais intervient magnifiquement sur sa droite et détourne en corner. On n’était pas loin du hold-up ! Dans la foulée, Enzo Crivelli remplace Nicolas Maurice-Belay. Bordeaux va encore se mettre en danger tout seul… Un corner bastiais est frappé après une altercation Yambéré/Carrasso. Le ballon est dévié au premier poteau et Modesto reprend au second à bout portant… Quelle parade du portier bordelais (84ème) ! Bordeaux continue de pousser pour tenter d’arracher la victoire mais Kiese Thelin est repris au dernier moment dans la surface par Modesto. Dans la foulée, une mauvaise passe en retrait de Pallois mettra en danger Carrasso. Ce dernier restera vigilent et interviendra parfaitement dans les pieds d’Ogenda. Les joueurs et le public réclament une faute mais il n’y a rien du tout. L’entraîneur bastiais sera même exclu. Le match se termine dans cette confusion générale…

 

 

Quelle terrible désillusion… On ne retiendra que les deux points de perdus ce soir ! Le scénario était idéal avec l’expulsion de Cahuzac dès le début de la seconde période mais les hommes de Sagnol ne sont pas parvenus à marquer. Pourtant, les bordelais se sont procurés beaucoup, beaucoup d’occasions. Merci tout de même à Cédric Carrasso qui sauve les siens du hold-up en fin de match ! Au moins, il y a eu du mieux dans l’envie et dans le comportement…

 

 

Isaac Kiese THELIN

 

 

Les joueurs

 

Cédric Carrasso s’échauffa avec un arrêt facile à la 13ème minute. Puis il joua beaucoup au pied dans la relance, pour ne pas risquer de perdre le ballon sur un dégagement. Il sera l’auteur en seconde période d’un arrêt magistral sur une frappe à bout portant d’Ogenda (78ème), puis une sortie toute aussi victorieuse à la 90ème minute.

 

Filho Mariano s’est montré très disponible sur le front de l’attaque avec notamment un excellent centre à la 26ème. Plusieurs autres bons centres n’ont pas trouvé preneur malheureusement ce soir. De l’autre côté, Diego Contento a beaucoup été sanctionné pour des fautes inexistantes. Lui n’a pas pris trop de risques si ce n’est en fin de match. Il s’interpose à la 84ème sur un second ballon dans la surface et sauve les siens. Marc Planus s’est montré intraitable et le plus sûr ce soir défensivement parlant. Une prestation très correcte même s’il sortira pour laisser Rolan donner un peu plus de poids offensif à son équipe. Nicolas Pallois a fait preuve de beaucoup de sang froid lors de 78 premières minutes, s’amusant même au niveau de la relance et de la protection de balle. Voulant aller vite, il aura deux passes en retrait malheureuses (78ème et 90ème) donnant deux balles de but à ses adversaires, que son portier sortira avec brio.

 

Jaroslav Plasil, pied droit et pied gauche, pas de différence notable. Une prestation discrète mais correcte, dans l’entrejeu, en étant à l’origine de plusieurs actions chaudes bordelaises. Cédric Yambéré, placé milieu défensif devant la défense, a été très sollicité. Si la plupart du temps il a répondu présent dans l’engagement physique, il n’a pas encore une assurance totale dans sa relance, ce qui lui valut quelques contres adverses dans l’axe. Mais nettement plus solide à ce poste que lors des dernières sorties. Il finit défenseur central à la sortie de Planus. Grégory Sertic était plus haut qu’à l’accoutumée ce soir. Se rendant disponible, il réalise quelques malheureuses relances dans l’axe en voulant aller trop vite. II finira par écouter les consignes du coach en fin de seconde période en passant par les côtés, mais ce fut bien trop tard. Nicolas Maurice-Belay redescendit beaucoup chercher les ballons ce qui fit qu’à certains moments, on le vit assez bas. Mais la plupart du temps, il distilla de très bons ballons comme ce centre que Squillaci manque de peu de mettre au fond de ses propres filets. Lui aussi est beaucoup passé dans l’axe avec cela dit de la réussite. Il sortit pour Crivelli. Thomas Touré a peut-être mangé la feuille de match. Les premières frappes de cette rencontre sont pour lui, et il est tout proche de trouver la lucarne à la 26ème. Il fera ensuite briller Leca à la première minute de la seconde période en face à face, puis bute de nouveau sur le portier corse à la 52ème. Cela dit, il provoquera le carton rouge de Cahuzac sur un beau crochet. Une belle activité encore, mais a clairement manqué de réussite face au but.

 

Devant, Isaac Kiese Thelin allait être scruté par tous les observateurs. Ses deux premiers ballons ont donné la tendance de ses qualités en étant très propres et bien travaillés. Il est aussi demandeur de beaucoup de ballons, peut-être même un peu trop. A la 43ème, il percute Modesto dans un duel aérien et immédiatement, les coéquipiers du corse se précipitent sur lui pour le faire sortir du match. Il restera stoïque et calme, mais récoltera tout de même son premier carton jaune en Ligue 1. Quelques têtes ratées face au but – mais loin cela dit – et surtout un duel manqué alors que servi idéalement à la 58ème. Du positif au final, beaucoup de positif, pour une première.

 

Diego Rolan par son entrée n’a malheureusement strictement rien apporté. Il n’est décidément pas bon de le faire rentrer en cours de match, seulement lorsqu’on le titularise. Enzo Crivelli restait sur les éloges faites pour son entrée au Parc. Il apporta sa combativité mais beaucoup trop loin du but.

 

 

Isaac Kiese THELIN

 

 

La feuille de match

Samedi 24 janvier 2015 à 20h00

22ème journée de Ligue 1 2014-2015

Stade Armand-Cesari, Bastia

__ spectateurs

Arbitre : M. Ennjimi

Bastia 0 – 0 Bordeaux

Buts : Néant

Cartons jaunes : Leca (44ème), Cahuzac (54ème et 61ème) ; Kiese Thelin (44ème), Contento (86ème)

Cartons rouges : Cahuzac (61ème)

Bastia: Leca – Marange, Squillaci, Modesto, Palmieri – Cioni, Keita (Ongenda, 59ème), Cahuzac ©, Gillet – Boudebouz, Koné (Peybernes, 76ème)

Bordeaux : Carrasso – Mariano, Pallois, Planus (Rolan, 74ème), Contento – Sertic ©, Yambéré, Plasil – Touré, Maurice-Belay (Crivelli, 78ème), Kiese Thelin.

 

 

Isaac Kiese THELIN

 

 

Les notes Girondins4ever

Carrasso : 10

Contento : 6

Pallois : 5

Planus : 6

Mariano : 6

Yambéré : 6

Sertic : 6

Plasil : 7

Touré: 5

Maurice-Belay : 5

Kiese Thelin : 6

 

 

Sorry, there are no polls available at the moment.

 

 

 

Isaac Kiese THELIN / Thomas TOURE

 

 

Les statistiques d’après match

Bastia – Bordeaux

Possession : 46%-54%

Tirs : 11-15

Tirs cadrés : 4-4

Passes réussies : 64%-77%

Hors-jeux : 3-1

Corners : 5-4

Centres : 17-29

Fautes : 13-14

Cartons jaunes : 3-2

Cartons rouges : 1-0

 

Crédit photo : Icon Sport