Le point complet de Nicolas de Tavernost sur le rachat des Girondins de Bordeaux

Après quelques propos globaux de Nicolas de Tavernost sur les discussions avec le fonds d’investissement américain concernant le rachat des Girondins de Bordeaux, voici l’intégralité du passage du Président du Comité Directoire d’M6 sur le sujet, en zone-mixte après le match. Pour NDT, les conditions ne sont pas réunies concernant la pérennité du club, et les discussions exclusives sont terminées. En revanche, une dernière date butoir, fixée au 15 juin, a été établie. Il n’empêche que le FCGB prépare activement la saison prochaine, avec plusieurs réunions prévues dans les prochains jours au Haillan.

FRANCE-TV-M6

Chairman of the French TV channel M6 Nicolas de Tavernost holds a press conference, on September 5, 2017 in Neuilly sur Seine. / AFP PHOTO / Martin BUREAU

Où en sont les discussions concernant le rachat du club ?

Nicolas de Tavernost « Aujourd’hui, à la date où je vous parle, les garanties n’ont pas été apportées pour qu’on envisage à court terme une cession. Mais les discussions continuent. Soit elles aboutiront le 15 juin, soit elles n’aboutiront pas et dans tous les cas on prépare la saison prochaine activement, comme si on était toujours là. Tout reste encore possible mais au jour d’aujourd’hui, les garanties ne sont pas apportées pour que la cession soit envisagée dans les prochains jours.

 

Une entrée dans le capital d’un investisseur est-elle envisageable ?

Non, nous avons toujours dit que si nous ne cédions pas le club à cette intersaison, nous resterions propriétaires du club à 100%.

 

Vous êtes prêts à repartir à la tête du club ?

Non seulement nous sommes prêts, mais nous préparons la rentrée. On a eu une réunion de travail, et on est en train de préparer la rentrée du club. Mais nous avons des conversations qui continuent. Disons qu’il y a aura une date limite si ces discussions n’aboutissent pas. J’ai annoncé ça environ au 15 juin. On en saura très vite plus. Je reviens la semaine prochaine à Bordeaux, on a une réunion de travail, et il y aura des indications très précises sur l’orientation du club dès la semaine prochaine. La vie du club continue et nous prendrons toutes nos responsabilités au sein du club.

 

Qu’est-ce qui coince concrètement ?

Nous voulons des garanties sur l’investissement à faire dans le club dans le futur. Ce n’est pas souhaitable d’en dire plus, mais nous voulons être sûrs que les investisseurs qui se présentent, assurent une pérennité positive pour le club. Aujourd’hui, nous n’avons pas cette assurance et tant que nous ne l’avons pas, il n’y aura pas de cession.

 

Le 15 juin, ce n’est pas un peu tard pour préparer la saison prochaine ?

« Nous préparons la saison comme si nous devions rester propriétaires du club. Et ça, nous ne bougerons pas d’un iota. Nous ne demandons de conseils à personne pour préparer la saison prochaine, et tant que nous serons propriétaires nous assumerons nos responsabilités. Que ce soit pour un an, deux ans, cinq ans… S’il y a une cession le 15 juin, il y aura une cession le 15 juin. Mais nous aurons pris nos responsabilités jusqu’au 14 juin minuit. Pour le moment, le marché n’était pas ouvert donc on n’a pas eu de propositions. Vous savez, ces choses-là se font plutôt vers la fin du marché qui ferme un peu plus tôt dans certains pays d’ailleurs cette année à cause du Mondial. On va rentrer dans des phases plus actives à partir de la fin du championnat. Mais pour le moment, nous n’avons ni eu d’offre précise, ni refusé des offres qui ne sont pas là…

 

Est-ce qu’il y a des regrets sur la saison ?

Bien sûr qu’il y a beaucoup de regrets sur la saison. On a toujours dit qu’on avait un bon effectif, cet effectif manquait de collectif. Le collectif a eu lieu, il y a eu un choc psychologique. Il y a encore des imperfections, il va falloir trouver… Il y a quelques failles parfois d’inattention, etc. Bon. Mais on a quand même des éléments qui sont tout à fait satisfaisants dans l’effectif bordelais ».

 

ARL

Retranscription Girondins4Ever

Image en Une AFP

  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Crazy Cat
Membre
Crazy Cat

au moins on ne pourra pas se plaindre d’avoir un actionnaire qui préfère les $$ a la pérénitée du club !