Le gram…mont… peut lier…

140313091337886788

 

 

 

 

 

 

Depuis son arrivée, les joueurs en redemandent… ils font même deux tours de terrain plutôt qu’un, obéissant au préparateur physique Paganelli qui crie  »cours ! »…. le joueur répondant :  »bis » ! car Roland est plus qu’écouté, il est respecté…

 

 

 

 

Son langage vert se marie aisément avec celui de son employeur, une sorte de  »César » à la Pagnol au bar de la Marine, qui sait battre les cartes… il ne se dit pas pour autant gueulard, même pas énervé mais, comme il le déclare devant les journalistes : un entraîneur doit être entraînant… il connaît la chanson Roland depuis son premier match à Roncevaux…

 

Il chante même à Cabella  »Tu es libre Rémi, sur le terrain tu fais ce que tu veux, ce qu’il te plaît » comme quoi il a tout compris le Marseillais,  »un gars qui possède le talent il doit jouer avec et…librement  » !

 

C’est encore lui qui est allé cherché Niang avec sa Ferrari et l’a planté là (non pas Laurence, l’autre, la voiture !)…

 

Il dégage une réputation de sauveur ou même de sorcier… rien de tout ça il est simplement compétent, il sent le football et les hommes, c’est la raison pour laquelle il a un temps d’avance sur tous ses collègues…

 

C’est donc la joie de vivre au centre d’entraînement du domaine de Grammont !….. par contre …….ailleurs :

 

 

 

Autant en emporte le vent….

 

 

 

 

Expression très à la mode dans l’actualité qu’elle soit sociale, politique ou sportive on en revient au même sentiment : celui d’être déçu et trompé par des choses qui se disent, auxquelles on s’engage et qu’on exécute jamais….

 

Cette expression ne date pas de Scarlett O’Hara du célèbre film aux dix oscars de 1939… elle était déjà employée au XIIIe siècle mais depuis le XVIe, elle a un sens plus proche de celui d’aujourd’hui quant aux promesses sans suite  »et le vent les emportera sans qu’aucune trace n’en fut trouvée » dans l’ancien testament !

 

Alors c’est vrai, autant en emporte le vent, qu’on pourrait associer aux hommes politiques pour qui les promesses sont devenues un fond de commerce, des promesses qu’ils ne tiennent jamais… mais également à nous même pour ceux qui se promettent d’arrêter de fumer, pour d’autres de faire le régime ou de s’obliger à faire du sport et qui ne le font à aucun moment…

 

Autre exemple : celui des hommes de Francis Gillot qui promettent sans cesse entre chaque rencontre officielle, que le meilleur reste à venir et que maintenant « vous allez voir ce que vous allez voir car nous nous sommes parlés cette semaine dans les vestiaires c’est ‘acté’ comme chez le notaire nous avons tiré les choses au  »clerc » ! … » … résultat ?….. cela ne vient pas… en fait c’est toujours repoussé, c’est encore…. un noir désir !

 

 

Le vent l’emportera

Tout disparaîtra

Le vent nous portera

 

 

 

Il nous portera où ce vent ?

 

À Montpellier justement pour un match pratiquement sans enjeu, une rencontre banale entre deux équipes qui n’ont plus rien à craindre ni à espérer… même pas la place du  »con » à se mettre sous la dent comme aime le dire le bouillant Loulou !

 

 

 

Les joueurs bordelais sur écoute ?

 

Bordeaux est malade, Bordeaux transpire, Bordeaux souffre… mais de quoi ?

 

On a tout essayé … c’est dans la tête disent certains spécialistes… quand ils rentrent sur un terrain, ils ont une boule sur l’estomac pensent d’autres, ils ont peur ajoute même Jean-Louis Triaud… des supporters bien informés prétendent que certains joueurs se couchent tard d’où le raccourci : se coucher tard … nuit !…. enfin les plus pessimistes parlent d’un mal récurent celui d’être sur les genoux … pour Diabaté on savait, mais pour les autres ?

 

 

 

 

Le président des Girondins a donc décidé de mettre sur écoute ses joueurs… il avait déjà tenté sur une idée de Nicolas, quelques enregistrements de conversations sur le terrain synthétique à l’aide d’un enregistreur et ce derrière un buisson … maigre récolte de la part de ses joueurs si ce n’est que des bruits de noms d’oiseaux ainsi que des semblants de bavardage sur les derniers albums musicaux ou sur les césars (pas pour eux car aucun d’eux n’est nominé !) … pas formidable plutôt minable s’est-il dit …

 

Bref, après la débâcle lyonnaise, la décision a été prise dès dimanche soir d’aller plus profondément dans la recherche du mal…

 

Tout le staff médical a été convoqué … et par la même, une opération sans précédent à été décidée : celle de mettre sur écoute tout le groupe professionnel … c’est par une indiscrétion (une taupe) qui nous permet d’en faire état … personne ne savait au Haillan, même pas la garde des seaux de la crèche située à deux pas du château qui aurait pu être informée, elle jure… elle a bien vu le va et vient des joueurs entre les vestiaires et le cabinet médical mais rien d’inquiétant pour elle….

 

Aussi ne dit-on pas : un secret est quelque chose que l’on ne dit qu’à une personne à la fois !

 

En milieu de semaine la mèche a donc été vendu, mais contrairement à d’autres dans les milieux autorisés, personne n’a crié au scandale sur le procédé… les toubibs ont donc tout avoué, l’un d’eux (c’est du beau) a même été dans le détail :  »j’ai écouté à l’intérieur de chacun des joueurs et j’ai pratiquement rien entendu avec mon stéthoscope à part des remontées de boissons gazeuses venant de l’estomac endroit stratégique qui peut des fois se transformer en débâcle intestinale d’où un traitement approprié par des comprimés ‘cerlesfes’… »

 

« J’ai quand même constaté chez quelques sujets de la nervosité au niveau de la tête, plus enflée que d’habitude chez certains, des maux, rien que des mots pour d’autres… » ajoute le kiné

 

Pendant ce temps Jean-Louis Triaud souffre également, il en a profité pour être écouté également :  »la pilule passe mal » ne cesse t-il de répéter…. gros bouchons depuis cette défaite contre Lyon… résultat : prescription de 3 gélules par jour de  »poussamor » traitement qui facilite les évacuations difficiles !

 

Évacuer, évacuer … justement c’est l’occasion rêvée pour se refaire une santé… ne plus s’écouter le mal étant déjà fait ! ne plus se ressasser les mêmes histoires de place pour l’Europe, ne plus jouer avec le frein à main se faire plaisir lâcher les chevaux sans arrière pensée, il faut se bouger tout simplement, tels sont… les vrais remèdes !

 

Il est temps également de préparer l’avenir … Planus, Brechet, Faubert et peut-être Henrique ne seront pas du déplacement… pourquoi de pas faire appel à Yoann Barbet par exemple, il le sait Gillot qu’il est à nous, qu’il existe ce garçon ?… capitaine de l’équipe CFA, un joueur régulier et exemplaire, sans reproche, qui a marqué 15 buts en 3 saisons qui le situe meilleur buteur de cette équipe sur la même période… et c’est un défenseur ! Est-ce de l’incompétence ou un oubli regrettable tant pour le joueur que pour le club ?

 

 

 

Yoann Barbet attend son heure…

 

 

Mais Francis Gillot habituellement peu bavard, nous vante plutôt l’heureuse initiative de son président : celle d’avoir parlé à ses joueurs … même s’il veut continuer à y croire  »ils ne le font pas exprès de perdre » lâche t-il… il reprend sa rengaine et continue encore et encore  »on est qu’à trois points d’une place européenne, on a l’habitude de finir en boulet… de canon !…nous devons donc gagner à Montpellier (sans blague!) … » la même pression d’avant match… avec ce discours là on va encore croire au petit jésus soviétique, attention de ne pas finir comme boulet tout simplement….

 

 

 

Pas de la tarte !

 

 

 

 

 

Quand Louis Nicollin nous fait du Nicollin :  »Bordeaux ce n’est pas de la tarte  »ils » sont plus forts que nous »… on aimerait que ce soit vrai .. mais une ruse certainement, il n’en pense pas un mot !

 

Il est surtout en colère Loulou, lui aussi la pilule est dure à avaler après la déception à Lille…

 

Même traitement que son ami Triaud, mais vu son poids de forme ce sera plutôt un tube de gélules  »poussamor » par jour pour que soit efficace l’évacuation… la tarte ce sera pour plus tard !

 

Autre préoccupation du président de Montpellier le cas Niang  »il ne le trouve pas bon, ce n’est pas un joueur pour nous » il ne doit pas aimer Laurence enfin la…. Ferrari !

 

Il pense également à la saison prochaine … il ne pourra conserver ses meilleurs joueurs comme Cabella ou encore Stambouli, ce qui pourrait contrarier son entraîneur qui en analysant la situation pense qu’il sera quand même difficile pour son club d’être ambitieux…

 

Pour ce match de dimanche contre Bordeaux Roland Courbis devrait laisser Niang sur le banc qui semble en dehors du coup depuis quelques rencontres… ce qui pourra que satisfaire son président qui ne semble pas l’avoir en odeur de sainteté … Montano devrait donc être titularisé…

 

 

Le groupe retenu par Courbis :

Jourdren, Pionnier – Congré, Hilton, Tiéné, El Kaoutari, Deplagne, Jebbour – Marveaux, Mounier, Martin, Cabella, Sanson, Stambouli – Niang, Camara, Deza, Montaño.

 

 

 

Bordeaux à l’assaut des 30 derniers points ?

 

 

 

Orban et Poundjé pourraient débuter la rencontre

 

 

 

Francis Gillot devrait donc partir à Montpellier avec 18 joueurs  »valides ».. en effet Planus est donc forfait il s’est blessé cette semaine de même que Carrasso et un doute subsiste concernant Henrique (il souffre du dos) … seul Maurice Belay effectuera sa rentrée, car Diabaté reste forfait de même que Bréchet, Faubert, NGuemo et TraoréOrban pourrait ainsi débuter dans l’axe laissant son poste de latéral gauche à Poundjé ou Pellenard

 

L’entraîneur Bordelais semble confiant à la veille de ce déplacement… il reste donc 10 matches à jouer rien n’est perdu d’après lui malgré que sur ces dix rencontres 6 se disputeront à l’extérieur dont le dernier à …… Monaco … c’est dire que ce match contre le Montpellier Hérault devient très important…

 

 

 

Le président Triaud se veut optimiste pour son équipe qui pourtant le fait tousser…

 

 

 

Quant à Jean-Louis Triaud, il nous refait le même discours… c’est vrai qu’il est rôdé :  »je veux qu’ils jouent libérés, c’est une question de confiance en eux, ils peuvent le faire, cette équipe ne doit pas avoir peur ! »

 

Il nous fait l’inventaire …  »vous vous rappelez il n’y a pas si longtemps nous avons battu Lille et Saint-Etienne, nous menions à Marseille 2-0 » … il va même encore plus loin dans la saison » contre l’OL au match aller nous avons également mené et c’est dans les arrêts de jeu que nous avons cédé »

 

Comme quoi on peut se raccrocher à tout ! …

 

 

Le groupe :

Olimpa, Jug – Chalmé, Henrique, Mariano, Orban, Poundjé, Sané, Pellenard – Kaabouni, Sertic, Poko, Maurice-Belay, Rolan – Bellion, Hoarau, Jussiê, Saivet

 

 

 

Bon match à toutes et à tous

Allez Bordeaux, Allez !

 

Francis dit Napeso