Le compte rendu complet de la séance d’entraînement du 15 août


En ce jour férié, les joueurs des Girondins de Bordeaux avaient rendez-vous sur la plaine des Sports du Haillan à 10h pour un entrainement ouvert au public. D’ailleurs, le public a répondu présent et la main courante était bien garnie malgré un temps mitigé. Les joueurs finalement vont passer entre les gouttes et l’orage. C’est à 10 heures précises qu’ils sont sortis des vestiaires. La première chose à retenir de cette séance : Maxime Poundjé a longé la main courante juste derrière nous, en solo, pour aller rejoindre le terrain numéro 8 et l’équipe réserve.

 

Les professionnels

Concernant les professionnels, ils se sont divisés en deux groupes, celui des gardiens et celui des joueurs de champ. Les quatre portiers, Over Mandanda, Gaëtan Poussin, Jérôme Prior et Benoit Costil ont participé à un spécifique avec leur entraîneur, Franck Chaumin. Après un court échauffement individuel, les joueurs de champ se sont positionnés sur un atelier. Il y avait plusieurs petits ateliers dans ce grand atelier pour travailler notamment les passes courtes, les courses, les appuis, la force (avec un grand élastique)… Les joueurs étaient par groupes de trois et ils tournaient d’un atelier à l’autre en seulement quelques minutes.

On a pu notamment voir le trio brésilien ensemble, à savoir Malcom, Jonathan Cafú et Otávio. Le premier servira d’ailleurs de traducteur pour que les deux autres comprennent les exigences d’Eric Blahic. L’entraîneur adjoint donnera beaucoup de la voix lors de cet exercice, comme à son habitude. Il fera notamment rigoler la main courante avec des phrases telles que « les gars, réveillez-vous, on dirait que vous avez dormi dans un baobab »… ! Place aux photos de ce moment.

 

 

Les joueurs ont ensuite pris part à une opposition avec trois buts, et donc trois gardiens. L’un des gardiens restait avec Franck Chaumin pour continuer le spécifique. Jocelyn Gourvennec a donné la composition des deux équipes, les blancs et les roses.

 

Les blancs : Poussin (Mandanda), Prior – Sabaly, Toulalan, Verdon, Contento – Otavio, Plasil, Kamano, Malcom – Rolan, Laborde

Les roses : Mandanda (Costil), Gajic, Lewczuk, Jovanovic, Pellenard – Lerager, Vada, Touré, Youssouf, Cafú – Mendy

 

Vous l’avez donc compris, trois buts et deux gardiens pour les blancs qui devaient donc défendre sur deux buts. A noter que Younousse Sankharé avait un chasuble jaune et qu’il était l’électron libre. Il y avait sur le terrain, une zone à deux touches pour les défenseurs et le jeu était libre pour les attaquants. A la fin de l’opposition, cette zone sera enlevée et le jeu sera libre pour tout le monde.

 

 

Les blancs ont bien mieux commencé cette opposition et ont marqué deux buts, inscrits par Diego Rolan et François Kamano. Lukas Lerager réduira le score sur un bon service de Thomas Touré. Le danois passera ensuite en électron libre et Younousse Sankharé prendra place dans le jeu. Les blancs vont inscrire ensuite deux buts de plus grâce à Gaëtan Laborde et François Kamano. Ensuite, Jaroslav Plasil prend la place de Lukas Lerager pour le rôle d’électron libre. Zaydou Youssouf réduira le score de la tête sur une touche. Enfin Gaëtan Laborde inscrira le dernier but de l’opposition, score final 5-2 pour les blancs.

 

Nous avons retenu quelques petites choses d’intéressantes pendant cette opposition. La première, c’est la très bonne impression que nous a laissés Otavio. Le milieu défensif brésilien est très adroit avec ses pieds, très précis dans ses transmissions et à la récupération… Jonathan Cafú aura certainement un avantage par rapport à François Kamano, celui de défendre et de revenir un peu plus pour aider son latéral. C’est ainsi que nous le voyons revenir devant Malcom pour le tacler et l’empêcher de marquer. Mais François Kamano a marqué des points offensivement. Il a en effet inscrit un doublé et était à l’origine de toutes les occasions (ou presque) de son équipe. Un autre joueur s’est montré très à son aise aujourd’hui lors de cette opposition, Diego Rolan. Très disponible et remuant, il a marqué un joli but et s’est procuré plusieurs occasions. Nous vous proposons ci-dessous plusieurs photos de ce moment.