L’avant match. Des Corses déjà en Ligue 2 ?

Bastia


A défaut d’avoir une belle île, la mentalité de certains supporters et notamment bastiais laisse fortement à désirer. En effet dimanche dernier, nous avons pu voir des scènes irréalistes sur un terrain de Ligue 1. Bref, nous n’allons pas nous attarder là-dessus, nous ne sommes pas les mieux placés pour en parler. En revanche, ce qui va être intéressant de voir ce soir, c’est l’état d’esprit dans lequel seront les bastiais à la suite de la possible lourde sanction qui pèse au-dessus de leur tête. Bienvenue dans notre avant match.

 

 

L’effectif bastiais

Bastia a un effectif peu stable d’une saison à l’autre. En effet, la composition de l’effectif marche surtout à coups de prêts, comme c’est le cas avec Crivelli ou Saint-Maximin. Et si ce mode de constitution d’une équipe a bien marché jusqu’alors, aujourd’hui ce système s’estompe considérablement. Ce pari de se faire prêter des jeunes joueurs est un échec cette année quand on voit le classement des bastiais. Lanterne rouge du championnat et presque condamné à la Ligue 2, la politique du club semble avoir échoué. On peut également pointer du doigt l’arrivée du coach portugais Rui Almeida qui n’a pas réussi à redresser le club et à lui donner un « effet Almeida », comme ce qu’a réussi à faire Sergio Conceicao à Nantes. Enfin, on note l’absence de leaders au sein du groupe. Depuis la blessure de Sébastien Squillaci lors de la 11ème journée de Ligue 1, ce fut le début du déclin. Véritable meneur d’hommes, les bastiais ont du mal à en trouver un autre. On aurait pu citer Yannick Cahuzac mais au vu de sa fâcheuse tendance à prendre des cartons rouges, on peut douter de son aura sur le groupe.

 

 

Le match aller

Dans une ambiance corse sympathique, et dans un stade qui ne réussit généralement pas à Bordeaux, ce sont les bastiais, à l’image d’Allan Saint-Maximin qui se montrent les plus agressifs et ce sont eux qui ouvrent logiquement le score grâce à Bifouma. Ce match, plutôt agréable à regarder donne l’occasion à Jérôme Prior d’être excellent tout le long du match car il sortit deux frappes sèches, à bout portant pour l’une d’entre elle, de Saint-Maximin. Mais Jocelyn Gourvennec fait rentrer Laborde à la place d’un Kamano inexistant, et le nouveau rentrant marque un superbe but plein de sang-froid en éliminant Marange d’un petit pont et en piquant sa balle au-dessus de Leca. 1-1 score final, score qui n’arrange personne, comme c’est souvent le cas des matches nuls.

 

 

 

Qui est le meilleur bastiais ?

On en a parlé un petit peu dans la rubrique de l’effectif bastiais, le meilleur joueur de cette équipe corse est Allan Saint-Maximin. Avec une note moyenne de 5,76 dans le quotidien L’Equipe, il se classe 16ème du classement cumulé des joueurs les mieux notés. Ce joueur, prêté par Monaco, évolue au poste de milieu de terrain et il a marqué 3 buts en Ligue 1 cette saison et délivré 2 passes décisives. Si ces chiffres ne sont pas mirobolants, il apporte tout de même une grosse puissance athlétique à son équipe. Très difficile à bouger, à stopper et surtout à suivre, il est l’un des éléments clés de son équipe. Prenons l’exemple du Bastia-Bordeaux de novembre, c’est lui l’homme du match côté bastiais, c’est lui qui malmène Sertic avant de servir Danic qui passe à Bifouma qui marque. C’est aussi lui qui tenta le plus de frappes dans ce match (4 tirs, 3 cadrés). Sa capacité à garder le ballon grâce à sa vitesse et sa puissance permet à son équipe de remonter d’un cran sur le terrain pour lui apporter des solutions en attaque. Il est aussi capable de marquer des buts splendides comme face à Lorient ou encore face à Caen où il part du milieu de terrain, dribble trois joueurs avant de marquer. L’homme à suivre côté bastiais.

 

 

 

Les chiffres de la rencontre

2003. La dernière victoire de Bastia en Gironde remonte à la saison 2002-2003, les bastiais avaient gagné 2-0.

19. Bastia est la 19ème équipe à l’extérieur cette saison. Néanmoins, ils restent sur une victoire à Dijon, lors de la 32ème journée.

7. Crivelli est le meilleur buteur de son club avec 7 buts marqués à l’extérieur, dommage pour eux, tant mieux pour nous, une clause dans son contrat l’empêchant de jouer face à Bordeaux, le club qui le prête.

69. Bordeaux et Bastia s’affronteront pour la 69ème fois. Un chiffre qui donne presque envie d’aller au stade.

 

Screens G4E, LFP, L’Equipe