L’avant match de Francis. « Ça risque d’être serré ! »


 

 

« Ha ! Qu’est-ce qu’on est serré, au fond de cette boite,
Chantent les sardines, chantent les sardines !! »

 

 

Entre une équipe de Marseille à la dérive et celle des Girondins un peu moins aujourd’hui mais encore convalescente, c’est à une rencontre indécise à laquelle devrait assister le public du vélodrome…

 

Dès la fin du match de Bastia, Labrune et son entraîneur Michel sont partis vers l’aéroport à bord d’un « carrosse » dézingué (comme le club) : direction Zurich, à la rencontre de Margarita Louis-Dreyfus et de ses conseillers… la situation est grave, même désespérée estiment les observateurs qui rôdent autour de la boîte de sardines…

 

En fait personne au club ne se risque à ‘l’ouvrir’, la peur de ne découvrir que des… arrêtes !… La ‘boîte’ contient-elle encore de l’huile comme indiqué sur le couvercle ? En tout cas, nombreux sont ceux qui en fabriquent dans les coulisses… à commencer par le premier d’entre eux : le président Labrune qui semble le plus condamnable si on se réfère aux commentaires des supporters et des médias…

 

 

Dans de telles conditions, semblables à celles que nous venons de connaître à Bordeaux, il était malgré tout facile à deviner que l’entraîneur serait le fusible le plus facile à faire sauter… et bien non, la propriétaire en a décidé autrement en accordant à l’entraîneur Marseillais un sursis, car une demi-finale se profile dans quelques jours contre Sochaux et elle laisse ainsi Michel travailler dans le secret espoir de réaliser un objectif inespéré (afin de sauver la saison) : gagner la Coupe de France !

 

Finalement, tout ça pour ça, la femme d’affaires russe maintient l’entraîneur espagnol à son poste et surtout soutient ses joueurs, car elle est rassurée par le professionnalisme et la volonté du coach de mener à bien cette fin de saison, avec force et détermination qui est la sienne !

 

De plus, Margarita Louis-Dreyfus demande une prise de conscience collective avec la mobilisation qui va avec, d’une manière positive et unie, pour cette fin de saison en assurant le plus vite possible le maintien du club en ligue 1… une victoire sur Bordeaux dès dimanche soir, pourrait être un élément de réponse…

 

En effet, un succès sur les Girondins, permettrait à l’OM de revenir à hauteur de leur visiteur d’un soir, avec 42 points mais surtout une différence de buts importante (+5) avant la rencontre contre… (-9) aux hommes de Ramé, équivalant à un point de plus… c’est dire l’importance de ce match pour les Marseillais…

 

 

Seulement, la situation catastrophique du club laisse à penser, pour la grande majorité des supporters de l’OM, que ce match est loin d’être gagné, pour preuve : les joueurs de Michel ne sont pas sortis vainqueurs du vélodrome depuis le 13 septembre 2015, alors que Bordeaux vient de s’offrir le ‘dauphin’ actuel du PSG, Monaco par une victoire à Louis II 2-1 !

 

Michel Tonini du groupe des supporters des ‘Yankees’, n’en pense pas moins lui, le coléreux, est dans une tel état, qu’il ne peut s’exprimer qu’avec la rage et surtout le dégoût pour son club… il ne supporte pas ce gâchis , son OM qui, il y a tout juste un an, jouait encore le titre, qu’au même stade de la compétition cette année, se retrouve 13ème à 6 journées de la fin avec en prime un risque de relégation…

 

Le représentants des ‘Yankees’ était pour le limogeage de l’entraîneur, mais le montant des indemnités lié à son départ auraient été, parait-ils, au dessus des moyens actuels du club « ce sont des fous ! » s’est exclamé Tonini… pour lui, même la demi-finale contre Sochaux en Coupe de France ne changera rien aux difficultés…

 

Comme ne changera en rien cette fameuse réunion de lundi matin à Zurich qui en fait avait été prévue depuis une quinzaine de jours afin de discuter du présent et surtout de l’avenir. Bref une montagne qui accouche d’une souris !

 

Vincent Labrune, la fracture ?

 

 

 

Par contre, aucun mot pour Vincent Labrune annoncé comme fragilisé sur son poste ces derniers jours… lequel espérait que Michel soit démis de ses fonctions… désaveu ? Cela y ressemble, car il ne fait désormais aucun doute, que le président olympien a perdu du pouvoir et que la sortie semble toute proche…

 

Mais plusieurs observateurs affirment que Labrune et son entourage font tout pour garder leur place. « Les gens en place font tout pour que ça ne se vende pas parce que tous les mois ils se gavent. Des repreneurs se sont présentés, c’est connu, mais ils sont partis en courant car les gens qui sont censés vendre leur expliquent que c’est le gros ‘bordel’ pour ne pas le vendre, donc les mecs ne viennent pas c’est sûr…», lance Eric Di Meco un ancien de la maison et surtout bien informé… comme quoi ça existe, et que Marseille n’est peut-être pas le seul club de Ligue 1 dans cette situation…

 

Pourtant, le journal local assure de son côté que Labrune pourrait lui-même jeter l’éponge. Il a déjà annoncé à MLD qu’il partirait en fin de saison si elle refusait de renflouer les caisses du club d’ici l’été prochain. Un coup de bluff ? En tout cas, l’actionnaire majoritaire assure que « le travail pour la saison prochaine est en cours et j’entends qu’elle soit à la hauteur des aspirations de tous ceux qui aiment tant l’OM ». Faut-il y voir une volonté de se donner les moyens ?

 

 

Lassana Diarra absent…

 

En attendant, dimanche soir l’OM recevra nos Girondins avec l’espoir d’en terminer avec cette série de contre performances. Michel a semble t-il retrouver une groupe super concerné cette semaine au centre Robert Louis-Dreyfus, malgré quelques incidents aux abords des terrains d’entraînement, comme ces deux bombes agricoles explosées (rien que ça!) ou encore une banderole dénonçant…… le mécontentement des supporters demandant le départ de la propriétaire ainsi que celui de Vincent Labrune…

 

Comme redouté, les Olympiens devront s’aligner sans Lassana Diarra sorti du terrain contre Bastia sur blessure (genou douloureux) qui nécessite trois semaines d’arrêt ainsi que d’Alessandrini expulsé lors ce match en Corse…

 

 

 

Michel est déterminé, il désire avant tout de véritables combattants, une équipe transcendée pour faire oublier définitivement les mauvais résultats de ces dernières semaines… une réunion a été organisée ce jeudi soir entre les supporters et certains joueurs afin que le vélodrome soit de nouveau en ébullition dans le bon sens du terme afin d’encourager l’Olympique de Marseille et assurer ainsi leur maintien en Ligue 1…

 

« Il faut arrêter de parler maintenant, et jouer ! …Bordeaux est une équipe qui défend bien. Mais on ne doit pas s’adapter à l’équipe adverse, et dimanche on aura besoin de ‘supers hommes’ sur le terrain » déclare l’entraîneur Olympien en conférence de presse…

 

 

Bordeaux à la pêche aux… points !

 

 

 

Le président bordelais aime désormais la pêche… avec son lancé équipé d’un moulinet ‘Mitchell’ justement… de bon augure pour une bonne pêche à la sardine ?

 

Cela semble mordre en méditerranée en ce moment… Jean Louis Triaud en est conscient depuis que vendredi dernier 1er Avril il est allé à la pêche au… gros ! Monaco rien que ça (on espérait un gros poisson ce jour là), une belle prise au pied du Musée Océanographique ! Le voici maintenant à Marseille pour pêcher la ‘sardine’, c’est un autre sport, cela le change du bassin… lui, vieil habitué à la ‘ramasse’ des.. ‘oursins’ qui lui va si bien !

 

Cette pêche se fera malheureusement sans les supporters girondins : les ultras seront interdits de déplacement par deux arrêtés, l’un du ministère de l’intérieur et l’autre de la préfecture des Bouches du Rhône… dans le cadre de l’état d’urgence pour le premier et match sous haute tension pour le second…

 

 

Greg pas encore prêt mais cela ne serait tarder…

 

 

L’effectif des girondins reprend de plus en plus de consistance suite à une infirmerie qui se vide, l’effet des vases communicants semble peu à peu se poursuivre pour le plus grand plaisir du nouveau staff…

 

La semaine a commencé par des tests physique sur le terrain synthétique, même Nicolas Pallois y participait… ensuite la séance de ce mardi matin fut consacrée à des oppositions à plusieurs équipes, Pallois, Sertic et Debuchy prirent part à cet exercice… quant à Clément Chantôme il a travaillé avec le kiné et devrait reprendre l’entraînement collectif en fin de semaine mais ne sera pas du voyage à Marseille…

 

 

Ramé, explication de texte…

 

 

Dans la tête des joueurs ce match à Monaco aura été un ‘bol’ de fraîcheur… cette victoire fera référence pour justement ce rendez-vous de dimanche soir au vélodrome : remettre le ‘couvert’ sera l’objectif face à des marseillais traumatisés par tous les événements du moment…

 

Mais attention, il faudra tout de même se méfier, les hommes de Michel voudront certainement tenir leurs engagements vis à vis de leurs supporters à qui ils ont promis une rébellion afin de remettre le club dans des eaux plus sécurisantes au classement et surtout obtenir la victoire du maintien !

 

Vendredi dernier à Monaco, les joueurs Marine et Blanc se sont battus avec une stratégie défensive exemplaire ainsi qu’une solidarité tout au long de la rencontre, de plus en étant supers réalistes dans les contres, une méthode qui devrait être reconduite par Ramé et son staff contre les marseillais…

 

 

Plasil emmène ses hommes…

 

 

Jaroslav Plasil aura été l’homme clé de la rencontre par son autorité en tant que capitaine et patron alliant courage et directive pour ses jeunes partenaires comme Ounas, Crivelli entre autres…

 

Renouveler le même match sera bien évidemment difficile, surtout face à un adversaire qui n’aura certainement pas les mêmes dispositions mentales que les monégasques, qui eux, avaient peut-être inconsciemment sous estimé les bordelais en pensant encore à leur surprenante victoire du Parc des Princes contre le PSG…

 

Mais le football reste imprévisible, c’est tant mieux… l’effectif bordelais semble beaucoup plus concerné, libéré, joyeux comme en témoignent des garçons comme Touré, Ounas, Vada ou encore Prior qui semble avoir digérer les événements, cela lui a permis de prendre conscience de nombreuses choses et apprendre que la vie d’un footballeur professionnel est semée d’embûches…

 

Ulrich Ramé ne dit pas autre chose, quand il déclare en conférence de presse, qu’il trouve son groupe concerné, investi… la victoire de Monaco est peut-être le déclic et paraît plus importante qu’il n’y paraît avec des joueurs aimant leur maillot… Il sent une émulation qui ne peut être que profitable à cette fin de saison et même au delà pour la prochaine…

 

 

 

Le groupe (19 joueurs ) retenu par Ulrich Ramé :

 

Prior, Bernadoni – Contento, Debuchy, Guilbert, Pablo, Poundjé, Sané, Yambéré – Malcom, Ounas, Plasil, Poko, Touré, Vada – Crivelli, Jussiê, Rolàn, Kiese Thelin.

 

 

Sané est de retour de suspension, Debuchy est à nouveau apte…

 

 

Bon match à toutes et à tous !
Allez Bordeaux, Allez !

 

Francis dit Napeso