L’avant match. Dans la furie de Furiani, les Bastiais nous attendent

Après la victoire renversante face à Dijon (3-2), les Girondins auront à coeur de continuer sur cette lancée et d’obtenir une deuxième victoire d’affilée en Ligue 1. Problème, nos déplacements à Bastia ne se passent pas toujours comme prévu…

 

L’effectif bastiais

Faute de grands moyens, Bastia est obligé de recruter malin et pas cher. Avec un effectif qui n’est jamais très stable du fait des nombreux joueurs prêtés dans ce club, la recherche de stabilité est difficile à trouver. Néanmoins, et malgré les départs de cadres tels que François Kamano, aujourd’hui à Bordeaux, Julian Palmieri parti à Lille, ou encore François Modesto libre à la suite de la fin de son contrat, le Sporting a recruté intelligemment. Les prêts d’Allan St Maximin (Monaco), d’El Kaoutari (Palerme) ou d’Enzo Crivelli (Bordeaux) permettent à Bastia de survivre puisqu’ils sont actuellement 16ème avec 2 points d’avance sur Lille le 19ème et 5 sur Lorient, la lanterne rouge.

L’effectif complet

Gardiens : Jean-Louis Leca, Thomas Vicensini, Paul Charruau

Défenseurs : Pierre Bengtsson, Julien Benhaim, Gilles Cioni, Alexander Djiku, Abdel El Kaoutari, Florian Marange, Mathieu Peybernes, Sébastien Squillaci

Milieux : Farid Boulaya, Yannick Cahuzac, Lassana Coulibaly, Gaël Danic, Radio Diallo, Lyes Houri, Abdoulaye Keita, Hugo Magnetti, Mehdi Mostefa, Axel Ngando

Attaquants : Thievy Bifouma, Jerson Cabral, Enzo Crivelli, Lenny Nangis, Florian Raspentino, Allan Saint-Maximin

 

kamano

Ce sera un match particulier pour François Kamano qui retrouvera son ancien club.

 

Le début de saison bastiais

Début de saison très moyen pour le Sporting, avec seulement 3 victoires, 4 nuls et 7 défaites. Pointant à la 16ème place à égalité de point avec le barragiste Nancy (13 points), les Bastiais peinent également à marquer. 11 buts seulement de marqués cette saison, pour 14 encaissés, ce qui fait de Bastia la 6ème meilleure défense de Ligue 1. La saison bastiaise se résume à des coups d’éclat comme ce but magistral inscrit par Allan Saint-Maximin face à Lorient mais aussi à des choses plus ternes comme ce « coup » de drapeau asséné par un supporter corse à Lucas lors de la réception du PSG. Pour leur dernier match de Ligue 1, les Corses se déplaçaient chez le leader niçois et ont arraché un nul précieux grâce à Enzo Crivelli. Un match nul considéré comme une victoire pour le club.

Concernant l’historique des confrontations entre Bastia et Bordeaux à Furiani, c’est devenu, depuis la descente de Reims en Ligue 2, notre bête noire. En effet, Bordeaux ne s’est plus imposé en terre corse depuis le 22 Septembre 2004 et une victoire 4-1 grâce à des buts de Laslandes (x2), Faubert et Chamakh. Depuis c’est trois défaites et deux matches nuls. Espérons que la mauvaise série se termine pour préserver notre bonne dynamique de 7 matches sans défaite en Ligue 1.

A noter aussi qu’Enzo Crivelli ne pourra pas jouer contre Bordeaux.

 

Enzo Crivelli

Enzo Crivelli tout sourire…mais qui ne pourra pas jouer face à Bordeaux.

 

Qui est le meilleur bastiais ?

Le joueur affichant une bonne forme depuis le début de saison, c’est Jean-Louis Leca. Le gardien bastiais permet souvent à son équipe de remporter des points, comme son match face à Toulouse, mais surtout face à Nice. Avec une note moyenne de 6,08 dans l’Equipe, il s’affiche comme le 4ème meilleur gardien de Ligue 1, ce qui est plutôt flatteur pour un gardien évoluant dans un club de bas de tableau.

 

Jean-Louis Leca

 

Focus sur…

Florian Marange. L’ancien Bordelais vit depuis 3 saisons sur l’île de Beauté, et il s’est très vite intégré dans ce groupe. Capitaine en l’absence de Yannick Cahuzac, il fait partie de la colonne vertébrale de cette équipe bastiaise et s’affirme comme un titulaire indiscutable. Sa rage exprimée pendant les matches montre bien à quel point cette aventure corse est faite pour lui. Cela doit d’ailleurs être pour cela que François Ciccolini lui fait confiance.

 

 

Qu’en pensent les supporters bastiais ? 

Sur le forum du SC Bastia, Camperamu, beaucoup de supporters ont laissé leur avis. Nous vous proposons un petit pêle-mêle :

On sent un climat de tension et d’obligation de résultat mais dans l’ensemble, les supporters y croient.

C’est le cas de Curtis qui dit : « Cela risque d’être dur mais il nous la faut ».

Attention à notre François Kamano qui ne risque pas d’avoir des retrouvailles sympathiques, comme le  laisse penser Forza Bastia Per Sempre : « Kamano, il est émotif et puis il a un autre maillot, on peut lui caresser les chevilles, ce n’est pas interdit, avec malice. Il doit comprendre qu’il passera une sale soirée ! Que l’on retrouve notre Sporting d’antan ! Bordeaux doit en faire les frais ! Je veux entendre parler du contexte Bastiais après ce match ! » Les menaces corses sont toujours à prendre au sérieux…

Enfin, voici un dernier commentaire, plus pessimiste, il est l’oeuvre de P.M. : « Victoire impérative. Peu importe la manière. Lille et Nantes ont un calendrier plus facile, si on ne gagne pas mercredi, je ne vois pas comment on pourrait passer les fêtes en dehors de la zone rouge ».