L’après-match. Toujours en difficulté offensivement, Bordeaux enchaîne tant bien que mal