L’après-match. Toujours en difficulté offensivement, Bordeaux enchaîne tant bien que mal

FBL-FRA-LIGUE1-BORDEAUX-DIJON

Deuxième match de la semaine, et réception de Dijon pour le compte de la 21ème journée de Ligue 1. Suite à leur victoire arrachée dans les arrêts de jeu à Angers (2-1), le mot d’ordre était d’enchaîner avant ce match à domicile. Chose que les Girondins n’ont plus fait depuis septembre. Il est grand temps de commencer une série, et c’est l’occasion rêvée avec la réception d’un mal classé. Le plus important est de raccrocher au wagon européen désormais. Le décor est planté, bienvenue dans notre après-match.

 

bandicam 2019-01-15 19-47-55-735

 

Les buts

77ème minute : BUT ! Kalu s’échappe dans la surface et efface Yambéré. L’ailier fait la différence et centre un caviar pour Cornelius, qui n’a plus qu’à la pousser. 1-0.

 

Samuel Kalu

 

Résumé de la rencontre

Ce fut laborieux, très laborieux. Dominés une mi-temps par une équipe dijonnaise courageuse, le carton rouge d’Amalfitano à la demi-heure de jeu fait bien les affaires des Girondins. Un peu mieux en seconde, Bordeaux a tout de même bien ramé avant d’ouvrir le score. La faute à cette mauvaise coordination offensive, qui fait défaut à l’équipe depuis de longues semaines maintenant. L’entrée de Cornelius aura été déterminante, car c’est lui qui vient forcer le verrou dijonnais, sur une jolie galette de Kalu. L’important, ce sont les trois points, comme on dit…

 

Otávio

 

Les notes Girondins4Ever

Costil : 9
Poundjé : 3
Jovanovic : 6
Koundé : 6
Sabaly : 4
Otávio : 8
Plasil : 6
Karamoh : 3
Kamano : 2
Kalu : 6
Briand : 5,5

 

Les Tops

Benoit Costil (9/10) : Il est le joueur bordelais le mieux noté de ce match, c’est dire le niveau des joueurs de champ. Il a maintenu son équipe à flot en première mi-temps, et surtout sa cage inviolée avant la pause, avec notamment deux énormes arrêts (28’ 33’) face à Tavares. Déterminant, il est l’un des hommes forts côté girondin. Il est en ce moment sur une très bonne forme, après son penalty arrêté à Angers dans la semaine.

Otávio (8/10) : Un très bon match de la sentinelle brésilienne. Impérial dans son travail de récupération, il a été absolument impeccable dans son rôle. Très propre aussi dans son jeu, il n’y a eu aucune erreur, ni souci de positionnement (cf le match contre Nice). Vraiment une très belle copie rendue.

 

Les Flops

François Kamano (2/10) : Les semaines se suivent et se ressemblent. Dans le mauvais sens pour l’ailier guinéen. En instance de départ, et surtout avec l’envie d’ailleurs, le joueur n’a plus la tête aux Girondins, et ça se voit. Invisible offensivement, c’est très décevant. Ce sera une très grosse désillusion si son transfert est avorté, pour lui, pour le club, ainsi que pour nous les supporters.

Yann Karamoh (3/10) : Second membre de la team K à être cité ici (spoil : le troisième n’y est pas). Toujours autant individualiste, l’ancien caennais n’a pas vraiment su créer le danger sur le but dijonais. Pire, il a surtout participé à la mésentente continue de tous les attaquants, à l’image de cette querelle entre les 3K pour tirer un coup franc. Pathétique.

Maxime Poundjé (3/10) : Non, ce n’est pas un acharnement, mais le latéral bordelais est une nouvelle fois cité dans cette catégorie. Fautif sur le marquage qui amène les deux énormes occasions dijonaises (28’ 33’), ses erreurs auraient pu coûter très cher à Bordeaux. En plus d’être très léger en défense, il n’apporte absolument rien en attaque.

Youssouf Sabaly (4/10) : À contre-temps toute la rencontre, l’autre latéral bordelais n’a pas fait beaucoup mieux que son homologue. Il rate complètement trois centres dans le premier centre, alors qu’il était à chaque fois en très bonne position. C’est un problème qui est récurrent chez nos latéraux désormais, aucun centre n’arrive. Défensivement, il a tenu la route, sans être transcendant.

 

bandicam 2019-01-15 20-00-20-820

 

La feuille de match

Bordeaux-Dijon
Dimanche 20 janvier 2019 à 19 heures
Stade Matmut Atlantique, Bordeaux
21ème journée de Ligue 1
13380 spectateurs
Arbitre : Johan HAMEL
Buts : Bordeaux : Cornelius (77’)
Cartons jaunes : Bordeaux : Karamoh (10’), Cornelius (64’), Jovanovic (70’) et Dijon : Abeid (50’), Haddadi (61’), Yambéré (70’)
Cartons rouges : Dijon : Amalfitano (34’)
Bordeaux : Costil – Sabaly (Palencia 86’), Jovanovic, Koundé, Poundjé – Otavio, Plasil (Basic 62’) – Kalu, Briand, Karamoh, Kamano (Cornelius 62’)
Dijon : Allain – Chafik, Haddadi, Yambéré, Lautoa – Abeid, Amalfitano, Sliti (Sliti 37’) – Kwon, Tavares, Said (Bouka Moutou 72’)

 

Jules Koundé

 

Les stats d’après match

Bordeaux-Dijon
Possession : 59%-41%
Tirs : 13-10
Tirs cadrés : 5-3
Hors-jeux : 1-0
Corners : 2-2
Fautes : 12-13

 

Screens G4E, stats LFP, image en Une AFP