L’après-match. Sans réellement dominer, Bordeaux sort vainqueur face à Troyes


Retour au Matmut pour ce quatrième match du championnat. Après un tel scénario à Lyon, difficile de revenir à la réalité, qui plus est face à un promu à domicile. Troyes, qui sort d’une victoire de prestige face à Nice et d’une rechute face à Nantes, vient en Gironde pour jouer sa carte à fond. Sous la houlette du célèbre en Gironde Jean-Louis Garcia, les aubois devront faire face à la forme actuelle de Malcom et de ses acolytes. Bienvenue dans notre après-match.

 

La composition bordelaise :

bandicam 2017-08-26 19-43-31-039

 

Les buts

 

11ème minute : BUT ! Avec l’aide d’un Sankharé bien inspiré au pressing, Kamano récupère un mauvais dégagement de Samassa. En un contre un, le guinéen fixe parfaitement le gardien et ouvre le score. 1-0.

48ème minute : BUT ! Très bon travail sur le coté gauche de Malcom, qui adresse un centre tendu parfait pour Sankharé. Le milieu prolifique des Girondins claque une tête et double la mise. 2-0.

52ème minute : BUT ! Réduction du score troyenne. Bien servi par l’ailier Gansir, qui n’est pas attaqué, Darbion gagne son duel de la tête devant Lerager et marque. 2-1.

 

Bordeaux décroche sa deuxième victoire de la saison et reste invaincu cette saison. Un match qui aurait du être plié avant le coup de sifflet final et des frayeurs défensives sont tout de même à relever. Mais comme le dit si bien le dicton, le plus important reste le gain des trois points. Passons à l’analyse des joueurs.

 

Malcom

 

Les joueurs

 

Benoît Costil (5/10) : Pas énormément de travail pour le portier bordelais dans cette rencontre, même pas du tout. Deux tirs cadrés du coté adverse, dont un qu’il va chercher au fond de ses filets lors de la réduction du score troyenne (52’). Où il ne peut rien faire à bout portant, au passage. Deux sorties sereines sont ensuite à noter.

 

Youssouf Sabaly (6/10) : Avec 85 ballons touchés, il est le bordelais le plus influant dans le jeu. Et pour un latéral, c’est une bonne performance. Dans ce match, il s’est surtout attelé à bien défendre, et ce fut de très bonne facture. De bonnes interventions (34’ 68’ 74’ 86’) et de la rigueur dans ses déplacements, il s’est montré très sérieux tout du long.

Théo Pellenard (7/10) : En plus d’avoir aussi bien défendu comme son homologue latéral (17 ballons gagnés, co-meilleur total de l’équipe), le jeune joueur a participé à l’animation offensive en débordant de nombreuses fois, et notamment en fin de match. Avec souvent de la réussite, il a apporté le danger dans la surface, comme sur ce déboulé à la 80’ pour Malcom qui loupe une énorme occasion de clôturer le match devant le but. Très encourageant pour le latéral formé à Bordeaux, qui est en train de prendre complètement la place de Diego Contento et de Maxime Poundjé.

Jérémy Toulalan (7/10) : Pas vraiment mis en danger durant la partie, le défenseur central a rassuré sa défense comme à son habitude. Un peu émoussé en toute fin de rencontre, après quelques duels rugueux. La trêve va lui permettre de souffler un bon coup.

Vukasin Jovanovic (6/10) : En bon lieutenant, le défenseur serbe n’a pas commis d’erreur et a fait parler sa qualité de relance pour remonter son bloc. Important dans les duels, il n’a pas démérité. Les deux joueurs forment une paire solide et rassurante qui est en train de s’inscrire sur la durée.

 

Otávio (7/10) : Une première réussie pour la nouvelle recrue brésilienne, notamment au début de la rencontre. Sa propreté, son calme et sa qualité dans l’entre-jeu (transversale, intervention, présence) ont déjà conquis les supporters bordelais. Ajouté à cela un tempérament de meneur d’hommes sur le terrain. Le nouveau leader est bien là. Bienvenue patron.

Younousse Sankharé (8/10) : Aka le meilleur buteur de l’équipe avec cette troisième réalisation (52’), l’ancien parisien a de nouveau montré une belle capacité de projection. Son pressing incessant a aussi permis à Kamano d’inscrire le premier but de son équipe (10’). Ses qualités athlétiques forment un mélange parfait dans ce trio au milieu de terrain.

Lukas Lerager (7/10) : Très en vue dans le jeu, le danois a beaucoup donné par l’intermédiaire de grandes courses vers l’avant (frappe au-dessus 69’) et de replis défensifs importants (8’). Un peu juste physiquement en fin de match, il est remplacé par Jaroslav Plasil (80’).

 

Jonathan Cafú (6/10) : Positionné sur le coté gauche de l’attaque bordelaise, il a été le moins percutant de tous. Malgré tout, sa vitesse et son agilité sont à l’origine de quelques actions, comme ce déboulé en première mi-temps conclu par une frappe contrée (27’) ou ce face à face manqué devant Samassa juste avant de céder sa place. Il est remplacé par Laborde (57’).

François Kamano (7/10) : Testé en attaquant de pointe, il lui a fallu dix minutes pour faire taire les critiques. Certes c’est un but donné par Samassa, mais il fait preuve de sang-froid pour glisser le ballon dans son petit filet droit. A coté de cela, il n’y a pas eu de fulgurance du coté du joueur guinéen. Une tête repoussée par le portier troyen sur corner (66’) et un ciseau retourné trop mou (83’) sont à rajouter sur sa copie.

Malcom (8/10) : Le très prometteur brésilien a une nouvelle fois été décisif lors de cette opposition. Avec ce joli débordement et ce centre tendu pour Sankharé (48’), il offre sa seconde passe décisive de la saison. Il a ensuite bien participé à ses devoirs défensifs (74’) et a remonté le ballon comme il fallait, soit au pied soit via des changements de cotés intelligents. Seul bémol, il manque de finition en fin de match pour enterrer les espoirs troyens, lorsqu’il voit sa frappe repoussée sur sa ligne par le défenseur (82’). Remplacé par Mendy (87’).

 

Du coté des remplaçants, le coach bordelais a envoyé ses deux cartouches offensives Gaëtan Laborde et Alexandre Mendy en fin de match. Ils ont touché 17 ballons à eux deux, et n’ont rien apporté. Même constat pour Jaroslav Plasil, qui est entré pour se faire découper lors de son premier ballon. Chouette.

 

 

Otavio et Malcom

 

 

La feuille de match

Bordeaux-Troyes
Samedi 26 août, 20 heures
Stade Matmut Atlantique, Bordeaux
4ème journée de Ligue 1 2017-2018
19 002 spectateurs
Arbitre : Tony Chapron
Buts : Bordeaux ; Kzmano (11’), Sankharé (48’) et Troyes : Darbion (52’)
Cartons jaunes : Troyes : Dingomé (80’) et Bordeaux :
Cartons rouges : aucun
Bordeaux : Costil – Sabaly, Toulalan ©, Jovanovic, Pellenard – Lerager (Plasil 80’), Otávio, Sankharé – Malcom (Mendy 88’), Cafú (Laborde 58’), Kamano.
Remplaçants : Prior, Gajic, Lewczuk, Plasil, Laborde, Mendy.

Troyes : Samassa – Deplagne (Confais 46’), Vizcarrondo, Hérelle, Traoré – Bellugou, Dingomé, Gransir (Pele 80’), Nivet © (Khaoui 71’), Darbion – Niane.
Remplaçants : Zelazny, Giraudon, Azamoun, Khaoui, Confais, Pele, Tinhan.

 

 

François Kamano

 

 

Les stats d’après match

Bordeaux-Troyes
Possession : 56%-42%
Tirs : 12-5
Tirs cadrés : 8-2
Passes : 534-385
Passes réussies :  84%-81%
Hors-jeux : 3-3
Corners : 4-4
Fautes : 9-17
Duels gagnés : 57-33

 

Screens G4E et stats L’Equipe, photo en Une AFP