L’après-match. Pas aidé par la VAR, Bordeaux subit un deuxième hold-up niçois