L’après-match. Le feu est au Vert pour la relance à Bordeaux

    Groupe

    Retour au Matmut, et l’heure est grave. Sept matches sans victoire, les Girondins doivent absolument réagir. Pour cette 15ème journée de Ligue 1, c’est une équipe de Saint-Etienne, elle aussi malade, qui vient défier les Girondins dans son antre. Deux équipes historiques de notre championnat, qui sont en très mauvaise posture en ce moment. Attention à celui qui perd ce match, ces points vont compter très cher… Bienvenue dans notre après-match.

     

    La composition bordelaise :

    bandicam 2017-11-28 20-58-15-119

     

    La composition stéphanoise :

    bandicam 2017-11-28 20-59-15-667

     

    Les buts

     

    5ème minute : BUT ! Ouverture du score bordelaise très tôt dans le match. Mendy se joue de Pogba d’un grand pont, et fusille Ruffier d’une belle demi-volée. 1-0.

    31ème minute : BUT ! Malcom est servi sur le coté droit d’une belle transversale par Cafú. Pas attaqué, il se présente à l’entrée de la surface et frappe. Sa tentative se loge dans la lucarne de Ruffier. 2-0.

    56ème minute : BUT ! Sur un bon mouvement, Vada décale Sabaly, qui centre tout seul. Mendy coupe au premier poteau, et claque son doublé de la tête cette fois-ci. 3-0.

     

    bandicam 2017-11-28 21-13-38-634

     

    Résumé de la rencontre 

     

    Bordeaux s’impose face à l’ASSE, et avec la manière. Trois jolis buts en plus de cela qui, on l’espère, va redonner de l’allant à cette équipe bordelaise en grande difficulté dernièrement. Sur cette rencontre, on a retrouvé de la justesse technique, de la maîtrise, et surtout, de l’efficacité devant les cages. Bordeaux s’est réveillé, Bordeaux nous a régalé, Bordeaux est relancé. Au passage, merci à cette très faible équipe stéphanoise de nous avoir relancé. La saison risque d’être très très longue dans le Forez.

     

    Les Tops 

     

    Alexandre Mendy (9/10) : Titularisé à la pointe de l’attaque en l’absence de Nicolas De Préville, suspendu, il a très bien assuré l’intérim. Il claque un très joli doublé (5′ 36′), son premier en Ligue 1, et place son équipe sur de très bons rails d’entrée de jeu. Trois tirs cadrés sur cinq tentés, c’est aussi une très belle statistique en sa faveur. Il a même l’opportunité par deux fois, dont une très grosse en face à face, de réaliser un triplé. Une prochaine fois, on l’espère.

    Valentin Vada (8/10) : Positionné derrière l’attaquant, le jeune argentin a lui aussi profité des absences du soir pour être dans le onze de départ. Et à ce petit jeu, il a lui aussi marqué beaucoup de points. Passeur décisif sur le premier but, il a ensuite évolué à merveille entre les lignes dans l’entre-jeu. Constamment tourné vers l’avant, il a aussi tenté sa chance à plusieurs reprises (2′ 20′). Après 15 journées de championnat, nous avons enfin retrouvé notre Vada de l’an dernier. Ouf.

    Jonathan Cafú (8/10) : Enfin, le dernier à avoir profité de ce ‘turn-over’ est le brésilien Cafú. Et pour le coup, c’est un coup payant tenté par Jocelyn Gourvennec, car il a été très bon, surtout en première période. Il a apporté pas mal de danger dans le camp stéphanois avec des dribbles rapides et efficaces. Il est à l’origine du deuxième but de Malcom, grâce à son changement de jeu parfait sur l’autre aile (31′).

    Otávio (8/10) : C’est en quelque sorte notre coup de cœur. Joueur de l’ombre mais tellement important dans les fondations du jeu bordelais ce soir. On l’a vu partout, dans la construction, dans la récupération, dans l’engagement. Il est aussi auteur d’un récital technique avec seulement neuf ballons perdus sur 50 touchés et un pourcentage de passes réussies de 88%.

    Malcom (8/10) : Nous avons retrouvé notre maître à jouer brésilien ce soir. Excellent dans l’animation du jeu, il est l’auteur du second but bordelais. Et quel but, une merveille de frappe dans la lucarne, inaccessible pour Ruffier. C’est très encourageant pour l’avenir.

     

    Les Flops 

     

    La célébration de Malcom : La partition collective bordelaise étant si parfaite, ce n’est pas un joueur qui rentre dans notre catégorie des flops ce soir. On a voulu s’attarder plutôt sur la célébration de Malcom, qui mime un ‘selfie’ couplé avec un ‘chut’ en direction de la caméra. Très certainement en rapport avec la polémique autour de son ‘selfie’ avec Neymar. C’est dommageable.

     

    bandicam 2017-11-28 22-01-08-659

     

    Les notes Girondins4Ever

     

    Costil : 8

    Sabaly : 7

    Toulalan : 8

    Jovanovic : 6

    Gajic : 5

    Otávio : 8

    Lerager : 6

    Cafú : 8

    Vada : 8

    Malcom : 8

    Mendy : 9

     

    bandicam 2017-11-28 21-26-44-359

     

    La feuille de match

    Bordeaux-ASSE
    Mardi 28 novembre 2017 à 21 heures
    Matmut Atlantique, Bordeaux
    15ème journée de Ligue1
    21 115 spectateurs
    Arbitre : Mikael LESAGE
    Buts : Bordeaux : Mendy (5’), Malcom (31’), Mendy (56’)
    Cartons jaunes : Bordeaux : Cafú (34’) et Saint-Etienne : Pajot (37’), Janko (64’)
    Cartons rouges : aucun
    Bordeaux : Costil – Gajic, Jovanovic, Toulalan (c), Sabaly – Otávio, Lerager, Cafú (Taha 81’), Vada (Plasil 79’), Malcom (Youssouf 87’) – Mendy.
    Remplaçants : Prior, Pellenard, Sankharé, Pereira, Plasil, Youssouf, Taha.

    Saint-Etienne : Ruffier – Janko, Théophile-Catherine, Perrin (c), Pogba (Pierre-Gabriel 52’) – Diousse, Pajot, Dabo (Soderlund 56’) – Bamba, Diony (Dias Goncalves 70’), Hernani.
    Remplaçants : Moulin, Mbengue, Pierre-Gabriel, Maïga, Söderlund, Dias Goncalves.

     

    bandicam 2017-11-28 21-26-09-893

     

     

     

    Les stats d’après match

    Caen-Bordeaux
    Possession : 47%-53%
    Tirs : 12-12
    Tirs cadrés : 6-5
    Passes réussies : 78%-80%
    Hors-jeux : 1-3
    Corners : 2-6
    Centres : 12-22
    Fautes : 12-19

     

    bandicam 2017-11-28 22-55-48-661

     

    La réaction des coaches 

     

    Jocelyn Gourvennec, coach bordelais : ” C’est d’abord une grosse joie de gagner. Il fallait regagner, la dernière victoire remontait à Guingamp, ça commençait à dater. Quand une série sans victoire s’étire, c’est embêtant. Sur les deux derniers matches, l’équipe est bien revenue, ça ne nous a vraiment pas souri. C’est difficile à accepter et il fallait être efficace aujourd’hui. Il fallait surtout malgré l’enjeu et le manque de résultats, que les joueurs réussissent à se lâcher. C’est bien aussi de ne pas avoir pris de but […] On avait des absents forcés, quelques joueurs moins bien, c’était important de remettre du sang frais et donner la chance aux joueurs qui ont moins joué. Je pense à Valé, Milan, Cafú et Alex. Ça montre qu’il y a une émulation, que tout le monde est concerné et répond présent surtout”.

    Julien Sablé, coach stéphanois : “Au bout de 4 minutes, le plan de jeu que l’on avait mis en place a volé en éclat. On est dans une période de grande fragilité, on était les deux équipes dans cette situation-là. Il nous a manqué beaucoup de choses, c’est à la fois de la frustration, de la colère et on sait que dans ces situations-là, il faut rester unis, ne pas s’éparpiller, c’est ce que j’attends des joueurs”.

     

    Le classement 

     

    Capture

     

    Stats LFP, screens G4E et propos l’Equipe et GTV