L’après-match. Ils ont perdu, mais ils se sont bien battus ces Merlus

    AM THOM OK


    La Coupe de France faisait son retour dans cette fin février. A domicile, Bordeaux accueillait la lanterne rouge de notre championnat, le FC Lorient. En difficulté ces derniers temps, les Merlus avaient à cœur de se rattraper par le biais de cette coupe. Coté Girondins, cela reste un moyen d’accéder à l’Europe en fin de saison, donc motivation obligatoire. Une rencontre très ouverte nous attendait au Matmut Atlantique, pour une fois programmée à une heure correcte. Bienvenue dans notre après match.

     

    La composition bordelaise :

     

    La composition lorientaise :

     

     

    Les buts

     

    47ème minute : BUT ! Sur un centre d’Aliadière pourtant anodin, Carrasso se troue et laisse Jeannot marquer dans le but vide, malgré le retour de Gajic. 0-1.

    61ème minute : BUT ! Sankharé lance Ménez en profondeur dans la surface, qui trouve le poteau sur sa frappe. Le ballon revient sur Laborde, qui feinte, et qui marque. 1-1

    72ème minute : BUT ! Kamano percute sur le coté gauche, et sert Ménez dans l’axe. En une touche, l’ancien parisien trouve Laborde qui trompe Lecomte d’un petit piquet. 2-1.

     

    La marche en avant bordelaise continue. Même en difficulté et mis en danger par une équipe de seconde zone, les Girondins s’en sortent et prouvent une nouvelle fois qu’ils ont de grosses ressources sur ce début d’année 2017. Une victoire aux forceps grâce à un Laborde des grands soirs et à des entrants très impliqués. Analysons ce match, en se penchant un peu plus sur la prestation des quatorze acteurs bordelais.

     

     

     

    Les joueurs

     

    Cédric Carrasso (3/10) : Avec seulement deux petites parades au compteur, le portier bordelais n’a pas été très déterminant sur ce match. Et même pire, il a handicapé son équipe en donnant un but à Jeannot (47’), la faute à un très mauvais dégagement de la main. Il n’a pas non plus été très rassurant dans le domaine aérien, où il a souvent paru hésitant et lent.

    Milan Gajic (5/10) : Très peu en vue, le jeune serbe n’a pas vraiment eu l’impact qu’on lui demande. Quasiment aucune projection ni de centre, il est cependant resté bien en place en se contentant de bien défendre et de relancer proprement. D’où une note moyenne, mais sans plus (pas bête hein ?).

    Diego Contento (7/10) : Alors pour ce cas présent par contre, on peut clairement parler de métamorphose. Le latéral s’est complètement modifié pour devenir (enfin) un vrai de joueur de foot. Percutant (66’), à l’aise dans ses conservations (32’) et très intéressant en défense (13’ 22’), Monsieur Contento réalise un match très sérieux.

    Nicolas Pallois (3/10) : Pourtant meilleur dans ses transmissions et ses relances, le défenseur central girondin n’a pas vraiment fait un bon match. Laxiste au marquage (comme sur Ciani par exemple) et pas vraiment en place défensivement, il a été mis en en difficulté beaucoup trop souvent devant une attaque lorientaise pas franchement fringante.

    Igor Lewzcuk (3/10) : C’est pourtant lui qui relève le duo vers le haut d’habitude, mais ça n’a pas été le cas sur cette rencontre. Il a défendu beaucoup trop loin de son adversaire direct et on n’a pas retrouvé sa capacité d’anticipation habituelle. Pourtant bien entré dans son match (bonne sortie 11’ et relance propre 22’), il a ensuite accusé le coup. Mais on lui offre l’excuse du retour à la compétition pour son cas. Allez le Polak ça passe pour cette fois, mais attention vendredi !

    Mauro Arambarri (4/10) : Le jeune uruguayen était titulaire en sentinelle et enchaîne donc du temps de jeu en Coupe. De bonnes interceptions (15’ 33’) mais c’est encore trop juste pour parler d’apport et d’impact sur le jeu. Remplacé par Toulalan (46’).

    Jaroslav Plasil (4/10) : Pas grand-chose à dire sur sa prestation puisqu’il n’a quasiment pas pesé sur le terrain. Très peu de projections vers le but adverse (débordement 12’ et talonnade dans la surface 56’) et quelques récupérations sont à mettre à son actif. Remplacé par Kamano (70’).

    Younousse Sankharé (6/10) : Ce fut le meilleur milieu de terrain titulaire dans cette partie. Beaucoup plus agressif dans les duels et présent à l’entrée de la surface adverse (passes dans l’intervalle 7’ 9’ 18’ et récupération haute 41’). Il loupe néanmoins l’occasion de clore le score en reprenant un centre de Laborde avec son genou, sûrement pris par surprise (59’).

    Jérémy Ménez (8/10) : Malgré un peu de déchet dans ses transmissions, il a été très bon ce soir et surtout décisif. Car oui, il est à l’origine du premier but en tapant sur le poteau (61’) et il est passeur décisif sur le second. A coté de cela, il a su se montrer dangereux avec d’autres actions (lob 23′ et frappe stoppée par Lecomte 37’) tout en nous gratifiant de sa précieuse conservation de balle en fin de match (90’).

    Adam Ounas (6/10) : Sérieux dans sa tache défensive (8’) et percutant en attaque (centre 35’), le jeune joueur rend une copie propre sur ce match de Coupe. On a senti que son doublé à Lille et sa titularisation lui ont fait du bien et qu’il est de nouveau prêt à aider le collectif en apportant ce qu’il sait faire.

    Gaëtan Laborde (9/10) : Il est sans contestation possible l’homme du match face à Lorient. Il est double buteur (61’ 72’), acharné au pressing, créateur d’occasions (frappe en pivot 13’, frappe en piquet 21’, frappe sans contrôle 26 et deux autres tentatives repoussées par Lecomte 43’), passeur admirable (centre pour Sankharé 59’) et doté d’un très bon jeu dos au but. L’attaquant bordelais nous a sorti sa plus belle palette, qui nous a fait beaucoup d’effet.

     

    Au niveau des remplaçants, Jérémy Toulalan a complètement changé le cours du match. Son expérience et sa technique ont fait un bien fou à l’entre-jeu bordelais. François Kamano a fait une très bonne rentrée aussi. Tout de suite impliqué et en rythme, il est à l’origine du second but bordelais (72’). Malcom a lui aussi apporté, de par sa vitesse et sa conservation.

     

    Tops : Ménez, Laborde, Gourvennec

    Flops : La paire Plasil/Arambarri, la paire Pallois/Lewzcuk, Carrasso

     

     

     

    La feuille de match

     

    Bordeaux-Lorient
    Mardi 28 février 2017 à 21 heures
    Stade Matmut Atlantique, Bordeaux
    8èmes de finale de Coupe de France
    7 151 spectateurs
    Arbitre : Mikael LESAGE
    Buts : Bordeaux : Laborde (61’ 72’) et Lorient : Jeannot (47’)
    Cartons jaunes : Bordeaux : Lewczuk (76’) et Lorient : Jeannot (53’), Wakaso (56’)
    Cartons rouges : aucun
    Bordeaux : Carrasso – Gajic, Lewczuk, Pallois, Contento – Plasil © (Kamano 70’), Arambarri (Toulalan 46’), Sankharé – Ounas (Malcom 82’), Laborde, Ménez.
    Les remplaçants : Prior, Jovanovic, Toulalan, Vada, Kamano, Malcom, Rolan .

    Lorient : Lecomte – Moreira, Touré, Ciani, Le Goff – Cafu, Wakaso – Cabot (Aliadière 46’), Marveaux, Waris (Philippoteaux 82’) – Jeannot.
    Les remplaçants : Moukandjo, Guendouzi, Aliadière, Bellugou, Philippoteaux, Lautoa, Delecroix.

     

     

     

     

    Les stats d’après match

     

    Bordeaux-Lorient
    Possession : 45%-55%
    Tirs : 14-9
    Tirs cadrés : 10-3
    Hors-jeux : 5-1
    Corners : 4-12
    Fautes : 17-19

     

    Stats Sporty Trader, screens G4E et image de Une AFP