L’après-match. Hommages et festival offensif : soirée parfaite