L’après-match. Sans grande envie de victoire, Bordeaux s’incline au Vélodrome

Suite à de bons résultats, Bordeaux s’est bien replacé récemment au classement général. Aux portes de l’Europe, les Girondins s’attaquant maintenant à des gros morceaux. Avant d’affronter Nice et Monaco, ils vont défier l’Olympique de Marseille au Vélodrome pour la 26ème journée de la Ligue 1. Des marseillais en confiance, et sur une excellente série. Un choc attendu, qui sera un vrai indicateur pour le reste de la saison. Place au match. Bienvenue dans notre après-match.

La composition marseillaise :

bandicam 2018-02-18 21-00-45-933

La composition bordelaise :

bandicam 2018-02-18 21-01-26-610
Les buts

35ème minute : BUT ! Marseille débloque la situation sur corner. Payet dépose un très bon ballon au premier poteau sur la tête de Thauvin, qui ne laisse aucune chance à Costil. 1-0.

 

Résumé de la rencontre

Bordeaux s’incline sur le plus petit des scores au Vélodrome. Dans une rencontre pas forcément rythmée, les Girondins se sont contentés de défendre, sans vraiment porter le jeu vers le camp adverse. Résultat, une grosse domination olympienne, conclue par un coup de pied arrêté. Pas vraiment d’imagination, et une impression d’abattement dès le premier coup de sifflet du coté bordelais. C’est dommage, il n’y avait pas grand chose à perdre en Provence. Mis à part l’envie de gagner…

 

bandicam 2018-02-18 21-01-49-815

Les Tops :

Benoit Costil (7/10) : Le portier bordelais a tout simplement été impérial dans ses cages. Pas moins de sept parades, des prises de balle rassurantes, des encouragements et des responsabilités bien assumées. Le capitaine girondin a montré une très belle image. Malgré cela, il encaisse l’unique but du match, sur un tête imparable de Thauvin (35′), ce qui gâche sa copie jusqu’ici parfaite.

 

Les Flops :

Théo Pellenard (1/10) : Le jeune latéral, qui a pallié à la suspension de Poundjé, a vécu un vrai calvaire face à Thauvin. A la peine en attaque, comme le reste de son équipe, il a pris littéralement le bouillon face à l’ailier international. Pris en vitesse, dans les duels et dans l’impact, il n’a clairement pas su rivaliser. Difficile pour lui, qui devait clairement profiter de l’absence de Poundjé pour prouver sa valeur à coach Poyet. C’est raté.

Gaëtan Laborde (2/10) : L’autre gros flop de ce match est l’attaquant de pointe bordelais. Forcément, après une partie aussi défensive d’une équipe, c’est le joueur que l’on a le plus envie de montrer du doigt. Seulement 33 ballons touchés en 90 minutes, dont 16 perdus. En termes de calvaire, Gueguette n’est pas mal non plus. Pour sa défense, il a continué de se battre tout le match, d’arrache-pied, même dans la difficulté. C’est ce qui fait sa force, et la raison de sa bonne forme actuelle.

 

bandicam 2018-02-18 22-14-01-882

 

Les notes Girondins4Ever

Costil : 7

Sabaly : 3

Koundé : 5

Pablo : 5

Pellenard : 2

Otávio : 4

Meité : 3

Lerager : 3

Malcom : 4

Laborde : 2

De Préville : 3

 

La feuille de match

Marseille-Bordeaux
Dimanche 18 février 2018 à 21 heures
Stade Vélodrome, Marseille
26ème journée de Ligue 1
47 287 spectateurs
Arbitre : Mikael LESAGE
Buts : Marseille : Thauvin (35’)
Cartons jaunes : Marseille : Anguissa (60’), Ocampos (80’) et Bordeaux : Lerager (42’), Braithwaite (85’)
Cartons rouges : aucun
Marseille : Pelé – Amavi, Rolando, Rami, Sakai – Luiz Gustavo, Anguissa – Sanson, Thauvin (Lopez 86’), Payet © (Ocampos 68’), Germain (Njie 75‘).
Remplaçants : Escales, Kamara, Bedimo, Abdennour, Ocampos, Lopez, Njie
Bordeaux : Costil © – Sabaly, Koundé, Pablo, Pellenard (Contento 82’) – Otávio (Braithwaite 68’), Meïté, Lerager – Malcom, Laborde, De Préville (Kamano 52’).
Remplaçants : Prior, Baysse, Contento, Plasil, Tchouaméni, Kamano, Braithwaite.

 

bandicam 2018-02-18 22-35-31-869

 

Les stats d’après match

Marseille-Bordeaux
Possession : 58%-42%
Tirs : 12-5
Tirs cadrés : 8-1
Passes réussies : 83%-76%
Hors-jeux : 1-1
Corners : 7-4
Centres : 21-15
Fautes : 11-12

 

La réaction des coaches 

Rudi Garcia, entraîneur de Marseille, : « Ça ne me déplaît pas de gagner 1-0, on voulait recoller à Monaco, c’est ce qu’on a fait. On a perdu à Lyon et on est six points devant, il n’y a donc pas que les confrontations directes qui comptent. La régularité compte beaucoup aussi. On a joué jeudi, on rejoue jeudi prochain, on a un peu pioché dans le dernier quart d’heure, ils ont mis un peu le nez à la fenêtre mais on n’a jamais été en danger. J’ai bien aimé le contenu, pour voir du jeu, il faut être deux à jouer aussi ».

Gustavo Poyet, entraîneur de Bordeaux : « On a joué deux périodes totalement différentes. On a essayé de jouer compact, tous ensemble, en première période, et de ne pas laisser d’espaces à Marseille. Mais on n’a pas été très bon avec le ballon, c’était difficile de sortir de derrière. Après, on était plus à l’aise avec le ballon, vers la 70e minute j’ai senti qu’on était prêt à égaliser. Il a manqué la dernière passe, la qualité de centre, sur deux ou trois actions ».

 

Le classement 

Capture

 

Stats LFP, screens G4E, propos L’Equipe